Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Retour sur la saison 2008 : Spa-Francorchamps

Massa bat Hamilton sur tapis vert

F1


Miniboutik



Après la désolante course de Valence, la Formule 1 compte bien se rattraper et offrir un beau spectacle à Spa-Francorchamps, sur un tracé qui s’y prête particulièrement. Le toboggan des Ardennes a prouvé par son absence en 2006 qu’il était indispensable au calendrier de la discipline.

Les Ferrari se montrent les plus rapides lors de la première séance d’essais libres, Felipe Massa devant Kimi Räikkönen, et devancent les deux McLaren ainsi que Fernando Alonso, dont la Renault semble décidément retrouver des couleurs. A noter qu’une grosse averse a perturbé le milieu de séance mais que les pilotes ont pu rouler pendant un long moment en pneus pour le sec.

Fernando Alonso est justement l’homme de la deuxième séance avec le meilleur tour en course, pour un demi-dixième de seconde devant Felipe Massa. Les deux McLaren suivent, devant la Ferrari de Räikkönen. La dernière séance est l’occasion d’un sursaut pour Nick Heidfeld qui signe le meilleur tour, devant les deux McLaren qui entourent Alonso et devancent Massa.

C’est Kimi Räikkönen qui signe le meilleur temps en Q1, devant l’étonnant Sébastien Bourdais. De manière moins surprenante, ce sont les deux Honda, les deux Force India ainsi que la Williams de Kazuki Nakajima qui sont éliminées lors de cette première partie de séance qualificative.

Les deux McLaren se placent pour jouer la pole et signent les deux meilleurs temps en Q2, Heikki Kovalainen devant Lewis Hamilton. De manière fort logique, les deux Ferrari sont en embuscade. Derrière, la deuxième Williams est éliminée ainsi que David Coulthard sur sa Red Bull, Nelson Piquet Jr sur sa Renault et les deux Toyota.

La bataille pour la pole oppose les mêmes acteurs que lors de la majorité des courses de la saison, à savoir Lewis Hamilton et Felipe Massa, et c’est le Britannique qui signe la pole position devant le Brésilien. Leurs équipiers respectifs les suivent tandis que Heidfeld et Alonso occupent la troisième ligne. Mark Webber et Robert Kubica devancent les deux Toro Rosso, toutes deux passées en Q3.

La piste, qui a été détrempée quelques minutes avant le départ, est plutôt glissante et certains pilotes ont des difficultés à s’élancer, à l’image de Kovalainen. Ce dernier et Heidfeld se touchent, tout comme Fisichella et Nakajima, tandis que Vettel sort au large et perd deux places.

C’est Hamilton qui prend la tête devant Räikkönen qui réussit à passer Massa, lui aussi sur la mauvaise ligne, au départ. Mais au bout d’un tour, c’est le premier coup de théâtre puisque Lewis Hamilton part en tête à queue à l’épingle de La Source !

(Suite de l’article après la photo)

Hamilton perd le commandement après un tête à queue

Il repart au même niveau que Räikkönen mais le Finlandais, mieux lancé, le dépasse dans les hectomètres suivants. Le début de course est particulièrement agité du côté de McLaren puisque Kovalainen percute Webber en tentant un dépassement et se voit infliger un drive-through.

Hamilton s’arrête au 11e tour alors que Räikkönen l’a devancé de trois secondes depuis son tête à queue. Les autres leaders s’arrêtent dans la foulée et après ce début de course, le Finlandais de Ferrari est toujours en tête, devant Hamilton, Massa, Alonso et Bourdais.

Dans le même temps, Piquet sort de la piste et abandonne (un entraînement pour le Crashgate de Singapour, pourrait-on bassement insinuer), déclarant toutefois que la Renault avait le potentiel pour un très bon résultat. Rubens Barrichello abandonne peu après suite à un problème de boîte de vitesses.

La seconde salve d’arrêts arrive après deux tiers de la course et Räikkönen ressort avec cinq secondes d’avance sur Hamilton. Toutefois, ce dernier se rapproche grâce à un train de pneumatiques bien plus performant.

La pluie commence à tomber très fort au 41e tour et Hamilton, revenu à une seconde de son rival, l’attaque dans la dernière chicane. Ayant coupé le virage, Hamilton laisse passer la Ferrari mais se cale dans son sillage pour la dépasser définitivement dans l’épingle au bout de la ligne droite.

(Suite de l’article après la photo)

Hamilton dépasse Räikkönen après avoir coupé la chicane et sera pénalisé

Bien qu’il ait rendu sa place, les commissaires lancent une enquête, estimant qu’il a tiré un avantage après avoir coupé la chicane. A ce moment-là, la forte pluie se transforme en un vrai déluge, typique de Spa-Francorchamps puisque seule une partie du circuit est touchée par la grosse pluie.

Nico Rosberg sort de la piste à l’entrée du troisième secteur du circuit, juste avant la très longue ligne droite de retour. Il repart juste devant les deux leaders et avec la pluie, Hamilton sort de la piste, dans les graviers.

Il revient en piste avec une adhérence très précaire et Räikkönen le dépasse avant de sortir lui-même de la piste. Une fois revenu sur le ruban d’asphalte, le Finlandais accélère avec deux roues sur l’astroturf dans l’avant-dernier virage et glisse en direction du mur, qu’il percute de plein fouet. La Ferrari est trop endommagée et la belle course du Finlandais s’arrête à une dizaine de kilomètres de l’arrivée.

(Suite de l’article après la photo)

La monoplace de Kimi Räikkönen gît en bord de piste

Malgré le peu de temps restant en course, plusieurs pilotes décident de s’arrêter, à l’image de Nick Heidfeld et Fernando Alonso. Le dernier tour se déroule sous une pluie telle que les pilotes ne s’étant pas arrêtés sont quasiment à l’arrêt et perdent l’intégralité de l’avance obtenue sur les pilotes s’étant arrêtés.

Hamilton franchit la ligne le premier devant Massa et Heidfeld. Alonso, comme Heidfeld, a profité de ses pneus intermédiaires et est remonté jusqu’à la quatrième place. Vettel termine cinquième devant Kubica, Bourdais et Glock.

Glock est pénalisé de 25 secondes pour avoir dépassé Webber sous drapeau jaune, sur le lieu de l’accident de Räikkönen, et l’Australien se voit réattribuer la huitième place. Kovalainen abandonne dans le dernier tour sur une panne de boîte de vitesses.

Deux heures après la course, Hamilton est finalement pénalisé de 25 secondes et perd sa victoire sur tapis vert. Massa la récupère et revient de ce fait à deux points de Hamilton au championnat. Räikkönen perd sa troisième place au championnat au profit de Kubica. Au championnat constructeurs, Ferrari possède désormais 12 points d’avance sur McLaren et 24 sur BMW.


13 février 2018 - 14h00, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : La capacité de Hamilton à gérer la pression a impressionné Stroll
Info suivante : Vasseur est content de retourner au Paul Ricard


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC