Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Renault soutient le projet de budgets plafonnés

Etonnant pour une écurie d’usine ?

F1


Miniboutik



Le projet de budgets plafonnés, soutenu par Liberty Media, vise à réduire l’écart entre les écuries d’usine et les écuries privées. Ferrari et Mercedes sont vivement opposées – fort logiquement – à cette perspective.

En revanche, du côté de la dernière écurie d’usine à être arrivée en F1, Renault, un son de cloche différent se fait entendre. Le constructeur français n’a pas encore atteint la taille critique de ses concurrents directs. C’est peut-être ce qui explique le soutien, désormais officiel, de la compagnie française aux budgets plafonnés.

« Renault est en faveur d’une réduction du budget nécessaire pour courir en F1 et y réussir » a confirmé Bob Bell, le patron du département technique de Renault. « Pour le moment la disparité des budgets entre écuries – que ce soit au niveau des dépenses ou des revenus – est immense. Pour réussir en F1 il ne faudrait pas avoir à dépenser autant d’argent. »

« Nous devons trouver des moyens pour réduire les coûts et rapprocher les performances. Nous soutenons tout à fait toutes les initiatives en ce sens, et si l’on parle de budgets capés, nous les soutiendrons. Si l’on choisit de revoir le règlement pour réduire les coûts, nous soutiendrons aussi cette initiative. Je ne peux imaginer que quiconque soutiendrait volontairement un projet visant à augmenter les coûts. »

« De manière réaliste n’importe quelle équipe sur la grille devrait être dans une situation financièrement soutenable, et pouvoir survivre sans perdre de l’argent. Prenez une équipe comme Force India, ils ont survécu ces dernières années seulement parce que Vijay a mis plus d’argent. »

« Manor, par exemple, survivait seulement parce que son propriétaire y investissait plus d’argent. Mais en F1, les équipes devraient toutes pouvoir être auto-suffisantes grâce aux revenus générés. C’est ainsi que la F1 devrait être. »

Renault doit être rapidement fixée sur les plans de Liberty Media pour le futur. En effet l’écurie française continue d’embaucher à tour de bras depuis le rachat de Lotus. Si les budgets capés sont mis en œuvre, des employés fraîchement engagés pourraient rapidement devoir quitter le navire… Bob Bell explique que Renault s’adapte à cet environnement encore incertain.

« Notre équipe est managée d’une manière très raisonnable. Une manière de le prouver, c’est de rappeler que nous étions 6e du championnat l’an dernier. Nous devons être capables de nous maintenir confortablement à la quatrième place du classement des constructeurs. Si vous prenez une équipe comme Force India, ils ont pu réussir cela, donc nous devrions pouvoir faire le même travail avec à peu près les mêmes ressources. C’est clair. »

« Quand nous pourrons prouver que l’écurie Renault en particulier est capable de réussir ce qu’a fait Force India, alors, la maison-mère Renault commencera à signer plus de chèques, pour que nous ayons beaucoup plus d’employés et de ressources. Nous devons faire nos preuves à chaque étape. Une fois que ce sera fait, alors nous pourrons commencer à avoir une discussion au sujet de ce qu’il faudra faire pour arriver au niveau de Mercedes, Ferrari et Red Bull, parce qu’ils sont dans une autre division en termes de ressources. »

« Mais nous sommes préparés pour cela, Renault est préparée pour cela et donc nous nous développerons jusqu’à un point où nous croyons qu’il est raisonnable d’être – c’est-à-dire que nous voulons pouvoir nous battre de manière constante pour la 4e place. Ensuite, il faudra passer à une autre étape et commencer une autre discussion au sujet de nos ressources. La beauté de tout cela, c’est que la F1 change et si des budgets capés sont soudainement mis en place et que toutes les équipes doivent réduire leurs effectifs, alors, cela nous affectera. Il ne faudrait pas devoir faire soudain machine arrière. Donc nous jugeons cette situation de manière raisonnable. »


14 mars 2018 - 08h04, par Valentin Vilnius 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Jos Verstappen : Aucun jeune pilote n’a été mieux managé que Max
Info suivante : Prost : Il faudra réussir le retour de la F1 en France dès cette année


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

WRC
WRC

F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1