Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info WRC

WRC - Paddon est resté prudent en Sardaigne

Le Néo-Zélandais craignait un nouvel accident

F1


Miniboutik



Hayden Paddon craignait qu’un nouvel accident au Rally Italia Sardegna puisse avoir des répercussions sur sa carrière.

Le Néo-Zélandais s’est présenté au départ trois semaines seulement après son accident au Portugal. Lors du rendez-vous précédent, sa sortie lui avait coûté un choc de 15 G, des douleurs dans le bas du dos et une nuit d’observation à l’hôpital.

Si Hayden Paddon a reçu le feu vert pour la Sardaigne, où il vit désormais, le pilote Hyundai reconnaît qu’il avait sa blessure dans un coin de la tête tout au long du rallye.

« J’ai dû faire beaucoup de rééducation avant le départ », confie-t-il au micro de wrc.com. « Évidemment, il y avait des réserves. Si je subissais un nouveau choc, les conséquences auraient pu être graves pour la suite de ma carrière. J’avais donc cela en tête et je ne pouvais me permettre une nouvelle sortie. Le vendredi a été très dur. J’étais très fatigué. Après le Portugal, j’ai dû faire attention pendant deux semaines. Il s’en est fallu de peu pour que je ne puisse pas prendre le départ en Sardaigne. C’était donc une bonne chose d’y être et d’atteindre l’arrivée. »

Après son accident, Hayden Paddon a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe médicale de la FIA. Le jeune trentenaire a été récompensé de ses efforts en menant sa Hyundai i20 à la quatrième place, malgré des conditions humides et boueuses pénalisant les pilotes qui étaient loin dans l’ordre des départs.

« En revenant du Portugal, j’ai douté de ma présence en Sardaigne pendant deux ou trois jours », ajoutait-il. « C’était donc bien de prendre de bons points pour l’équipe avec un bon résultat à la clé. Cela enlève un peu de pression. »

Le Néo-Zélandais va désormais retrouver ses terres natales pour disputer le Rally South Canterbury (23 juin) avec une Hyundai i20 AP4+. Dès son retour, il s’attaquera au Rally Estonia (13-15 juillet) pour se préparer au rendez-vous finlandais en WRC deux semaines plus tard.

« Nous voulons travailler sur certains aspects de la voiture », concluait-il. « Je dois hausser le rythme d’un cran. J’ai encore du mal avec le train avant. Nous savons comment y remédier et nous avons des essais prévus et le Rallye d’Estonie. Je pense que nous pourrons donc nous pencher sur ces sujets. »


15 juin 2018 - 12h46, par www.wrc.com 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Tänak s’exprime sur l’incident d’Ogier
Info suivante : Mads Østberg va finir la saison avec Citroën


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC