Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Ocon avoue ne pas être le plus grand fan du tracé de Singapour

Grâce aux évolutions, il s’attend tout de même à un autre week-end solide

F1


Miniboutik



Depuis son sauvetage par Lawrence Stroll, Force India, devenue Racing Point Force India, a marqué de gros points à Spa et à Monza. L’écurie est désormais 7e au classement des constructeurs et a McLaren dans le viseur.

Pour poursuivre sur cet élan, Esteban Ocon espère capitaliser sur les évolutions significatives que recevra sa monoplace à Singapour. Rapide à Monza, le Français brillera-t-il toujours dans la nuit singapourienne ? Il en aurait bien besoin, alors que son avenir en F1 est toujours très incertain.

« Lors des deux Grands Prix disputés après la pause estivale, nous avons montré un bon rythme et marqué beaucoup de points, donc nous nous rendons à Singapour avec l’objectif de continuer cette série formidable. »

« Singapour est la course la plus rude de l’année du point de vue physique. Il fait chaud et humide, mais je m’y suis préparé en faisant beaucoup de cardio-training. Il est important de manger les bons aliments et de boire beaucoup, même avant d’arriver à Singapour. A part m’entraîner dans des conditions de températures élevées, je ne change pas beaucoup mes habitudes, car nous devons déjà être très en forme pour toutes les autres courses. »

« Les horaires durant le week-end de Singapour sont uniques, mais j’ai une petite astuce pour m’y faire. Je garde toujours deux fuseaux horaires différents sur ma montre : celui de Singapour et l’horaire européen. Je reste collé aux horaires européens et j’arrive toujours à aller me coucher chaque nuit à 21h, heure de Paris ! »

« La course de Singapour est un évènement fantastique. Les Grands Prix ont toujours été différents ici en neuf éditions et il y a une difficulté supplémentaire, puisqu’il s’agit d’un circuit urbain. J’admets que je ne suis pas le plus grand fan du tracé, mais il propose un défi relevé. Il y a tant de virages, tant d’endroits où vous pouvez gagner du temps ou commettre une erreur… Il est donc difficile de tout mettre ensemble pour signer le tour parfait. Ma partie favorite est le dernier secteur, quand vous passez vraiment très près des murs. »

« Nous amenons une évolution sur cette course et nous avons hâte de la tester ce vendredi. Si nous pouvons tout faire fonctionner comme il le faut, j’espère que nous pourrons conserver notre position à l’avant du milieu de grille. »


12 septembre 2018 - 14h57, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Arrivabene s’est excusé auprès de Bottas
Info suivante : Canal+ renforce sa présence sur les sports mécaniques


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC