Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Lewis Hamilton saisit l’opportunité d’une victoire offerte à Singapour

Désastre pour Ferrari et Vettel !

F1


Miniboutik



Le Grand Prix de Singapour offre un cadre unique avec ses rues éclairées comme théâtre de la 14e manche du championnat du monde de Formule 1, mais il se pourrait que ce soit la pluie qui soit la vedette de cette course ! A moins de 15 minutes du départ, les parapluies sont de sortie sur la grille de départ et le risque de pluie durant la course est estimé à 100% par la FIA !

La grille de départ n’a subi aucune modification liée à une quelconque pénalité, contrairement à Monza, et la lutte s’annonce rude entre Vettel et les Red Bull ! Les McLaren et Hulkenberg pourraient également profiter des conditions difficiles pour signer un très bon résultat, les deux monoplaces étant très efficaces sous la pluie avec leurs forts appuis aérodynamiques.

A 10 minutes du départ, la FIA déclare la piste humide et autorise les pilotes à choisir les gommes qu’ils souhaitent, tandis que la pluie s’intensifie. Néanmoins, la température dans l’air et sur la piste représente un casse-tête pour les pilotes et équipes car elle pourrait sécher très rapidement.

Les pilotes ont opté pour les intermédiaires, dans le cas des six premiers pilotes, tandis que les McLaren et Hulkenberg ont opté pour des maxi pluie, alors que la pluie redouble au moment du tour de formation ! La piste est détrempée !

Le départ est donné de manière normale alors que la piste est détrempée, il n’y a pas de Safety Car et les pilotes se placent sur la grille !

C’est parti ! Räikkönen part très rapidement et essaie de s’immiscer à l’intérieur au départ ! Le Finlandais s’accroche avec Verstappen et touche Vettel , lui arrachant un ponton au passage ! La Ferrari en perdition percute Verstappen qui lui-même accroche la McLaren d’Alonso !

Vettel fait un tête à queue par la suite et percute le mur, car sa Ferrari fuit par la blessure que lui a faite l’autre monoplace rouge ! C’est certainement un double abandon pour Ferrari !

De manière incroyable après ce départ de folie, c’est Lewis Hamilton qui est en tête devant Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg ! Pérez est quatrième devant Bottas, Palmer, Vandoorne, Ocon, Sainz et Magnussen. Alonso est toutefois 12e et semble reparti sans dommage.

Vettel range sa monoplace dans une échappatoire du circuit de Singapour ou la victoire lui tendait les bras, et c’est désormais Lewis Hamilton qui est en tête !

La voiture de sécurité reste en piste pendant plusieurs tours, le temps de nettoyer les débris du gros accrochage du départ. L’ingénieur de Lewis Hamilton lui explique que "la course va consister à ramener la voiture à l’arrivée", ce qu’a déjà prévu le pilote qui rétorque : "Je sais, j’ai compris qu’on en est déjà là". Et pour cause, Vettel ne marquera aucun point aujourd’hui !

La course est relancée au 4e tour !

La piste est toujours détrempée et la course repart sans la pluie ! Hamilton imprime le rythme et prend une marge d’avance alors que derrière, Palmer dépasse Bottas grâce à ses pneus pour la pluie !

La visibilité est difficile et les pilotes semblent jouer la prudence au maximum, hormis Lewis Hamilton qui est déjà en train d’améliorer le meilleur tour en course. Il prend immédiatement deux secondes et demie à Ricciardo qui en prend lui-même près de deux à Hulkenberg !

Bottas est en revanche en perdition et voit Vandoorne lui mettre la pression, après un tour sept secondes plus lent que son équipier ! Sainz se rate et doit passer à l’extérieur du dégagement dans la première chicane.

Les Williams menacent Alonso dont la McLaren semble avoir un peu souffert. Ricciardo estime avoir les bonnes gommes avec les intermédiaires et accélère mais Hamilton est très rapide et lui reprend sept dixièmes. Les deux hommes distancent Hulkenberg qui arrive lui-même à se détacher de Pérez.

Les Renault sont aux troisième et cinquième rang et pourraient atteindre la cinquième place du classement constructeurs à l’issue de cette course qui, en l’état, constituerait le meilleur résultat de chacun des pilotes.

Alonso laisse passer les deux Williams et demande à son équipe ce que la voiture envoie comme données, avant qu’on lui apprenne que sa monoplace ne renvoie aucune donnée télémétrique.

Devant, Ricciardo accélère et signe le meilleur temps absolu dans le premier secteur tandis que Hulkenberg améliore son temps. Hamilton arrive quand même à signer le meilleur tour en course !

Sainz se fait de plus en plus pressant derrière Ocon et le Français occupe la piste de long en large pour éviter les assauts de l’Espagnol. Devant, Ricciardo est le plus rapide en piste pour la première fois et reprend une seconde pleine à Hamilton.

Alonso laisse passer Grosjean et les Sauber avoue à la radio qu’il faut abandonner car la McLaren qui a été percutée violemment au départ souffre de nombreux maux. Sainz trouve enfin la faille et prend la huitième place à Ocon.

Hamilton signe le meilleur tour en course et reprend plus d’une seconde à Ricciardo ! Hulkenberg continue de se détacher au troisième rang et va pouvoir rapidement réfléchir à son premier podium en course, alors qu’il allait dépasser Sutil au classement des pilotes ayant disputé le plus de courses sans jamais signer un podium !

Bottas continue de rendre plus de deux secondes au tour à son équipier et ne roule que deux dixièmes plus vite que Vandoorne ! Sainz renvoie gentiment son ingénieur qui lui annonçait que Vandoorne était sa cible suivante : "Les gars, laissez-moi tranquille, j’ai besoin de me concentrer !"

Kvyat s’écrase dans le mur juste après avoir dépassé Magnussen ! Il s’excuse à la radio mais a planté sa Toro Rosso dans les barrières de TecPro et la voiture de sécurité revient en piste ! Ricciardo et Pérez en profitent et sautent dans la voie des stands ! Ricciardo décale sa stratégie et reprend des intermédiaires neufs !

De manière surprenante, Hulkenberg et Palmer n’ont pas tenté de passer les intermédiaires en évitant au maximum une perte de temps !

Hulkenberg, Palmer et Vandoorne rentrent finalement aux stands pour chausser des pneus intermédiaires et il est probable que cette stratégie soit perdante pour Renault !

Le classement est désormais composé de Hamilton qui le mène devant Ricciardo, Bottas, Sainz, Hulkenberg, Pérez, Palmer, Stroll, Vandoorne et Massa qui semblent régler un contentieux et se touchent en piste !

Hamilton se pose la question de ne pas avoir changé de gommes, demande à son équipe s’il est le seul à ne pas avoir changé de pneus et s’interroge : "Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée..."

La course est relancée au terme du 14e tour et Hamilton imprime le rythme, il est 14h39 heure française et 14 tours sur les 61 prévus ont été disputés, il est désormais certain que l’on n’ira pas au bout des 306 kilomètres prévus.

C’est parti ! Hamilton accélère mais Ricciardo arrive à ne pas se faire trop distancer tandis que Sainz se montre dans les rétroviseurs de Bottas ! Vandoorne se montre dans les rétros de Stroll et Massa est d’ailleurs resté en gommes maxi pluie, peut-être en espérant un retour de la pluie.

Hulkenberg se fait une frayeur et manque de percuter le mur, on voit que la piste est très glissante sur un circuit qui demande de jouer sur le couple et la motricité ! Hamilton signe immédiatement le meilleur tour en course et reprend huit dixièmes de seconde à Ricciardo, et 2.3s à son équipier !

Massa est en grande difficulté avec ses pneus pour la pluie et Grosjean le dépasse, tandis qu’Ocon et Magnussen collent la Williams du Brésilien. Magnussen tasse Ocon et double le Français de manière, une fois de plus, très limite.

Les deux leaders accélèrent et Hamilton signe le meilleur tour en course, suivi de près par Ricciardo qui commence à bénéficier de la bonne tenue de ses gommes neuves et signe le meilleur temps dans le premier secteur du tour suivant !

Magnussen passe Massa et Ocon plonge pour dépasser le Brésilien avant de se faire littéralement serrer dans le mur par le Danois qui oublie désormais qu’il n’est pas seul en piste ! Il sera bientôt temps de punir Magnussen qui n’est pas propre face à ses rivaux.

Massa passe enfin par les stands pour mettre des gommes intermédiaires et la stratégie de Williams ne semble pas compréhensible, le Brésilien est dernier derrière Wehrlein qui est toujours en pneus pluie.

Hamilton améliore le meilleur tour et Ricciardo suit à moins d’une demi-seconde au tour, il y a désormais trois secondes entre les deux pilotes. Hamilton améliore le meilleur tour en course une nouvelle fois à la fin de la boucle suivante et Ricciardo, toujours à trois dixièmes, améliore sa propre référence.

De manière surprenante, la piste sèche difficilement et Hamilton réfute un éventuel passage à des gommes pour le sec. Il reste toutefois plus d’une heure de course et l’on devrait y arriver fatalement. En attendant, Vandoorne prend la huitième place à Stroll.

Hamilton précise sa pensée quant aux gommes pour le sec et envisage une dizaine de tours supplémentaires en gommes intermédiaires avant de réfléchir aux slicks. En attendant, il continue de faire descendre la référence du meilleur tour en course et creuse l’écart sur Ricciardo.

Ricciardo pointe à quatre secondes de Lewis Hamilton et peut encore penser à la victoire, tandis que Bottas est à 15 secondes de son équipier et se retrouve isolé, dix secondes devant Sainz qui est un excellent quatrième. Hulkenberg suit à deux secondes, lui-même deux secondes devant Pérez. Palmer est septième devant Vandoorne, Stroll et Grosjean.

La mi-course est franchie, 24 des 61 tours ont été parcourus mais il y a une heure que le départ a été donné ! Hamilton en profite pour signer un nouveau meilleur tour et prend d’un coup 1.6s à Ricciardo !

Magnussen rentre aux stands et demande à son équipe de passer des pneus pour piste sèche ! On va enfin avoir une idée de l’idée, bonne ou mauvaise, de mettre des pneus secs. Il chausse des ultra-tendres après un arrêt catastrophique.

Williams se ridiculise en faisant rentrer de nouveau Massa pour des gommes ultra-tendres, environ cinq tours après l’avoir passé en intermédiaires. Magnussen chauffe ses gommes et va essayer d’améliorer son temps en gommes pour le sec.

Vandoorne signe le meilleur dernier secteur absolu et améliore son tour, qui le fait tourner dans un rythme meilleur que tous les pilotes sauf Hamilton et Ricciardo, belle performance du Belge !

Magnussen signe son premier tour complet en slicks et roule deux secondes plus vite que Grosjean ! Du temps a été toutefois perdu lors du tour de sortie mais il semble que le moment soit propice pour changer de gommes !

Magnussen signe le meilleur temps dans le premier secteur et Toro Rosso fait rentrer Sainz tout comme McLaren fait rentrer Vandoorne ! Encore une fois, Renault affiche une stratégie passive et ne tente rien avec l’un de ses deux pilotes !

Ce sont des gommes super-tendres pour Sainz alors que Magnussen signe le meilleur tour en course ! Grosjean et Ocon s’arrêtent ! Vandoorne perd plus de six secondes aux stands suite à un souci pour retirer une roue.

Hamilton reprend le meilleur tour à Magnussen et Ricciardo s’arrête ! Bottas, Hulkenberg et Pérez s’arrêtent également ! Hamilton est le dernier des hommes de tête à s’arrêter et l’on verra si la stratégie de Red Bull est la bonne pour donner à Ricciardo l’opportunité de prendre la tête de la course.

Magnussen accélère et signe un temps en 1’57"671 ! Hamilton s’arrête à son tour !

L’arrêt se passe très bien et il ressort devant Ricciardo au moment où Palmer s’arrête ! Hamilton a fait un très bon tour de rentrée alors que Ricciardo a été lent pendant sa sortie et de fait, Hamilton garde une belle marge.

Vandoorne explose le meilleur tour en course en 1’54"376 ! Tous les pilotes s’affichent en vert ou en violet sur les écrans de contrôle, signifiant que tous les temps au tour sont améliorés ! Ricciardo accélère alors que Hamilton chauffe ses gommes et l’Australien tente de revenir.

Sainz s’est arrêté un tour trop tôt puisqu’il a perdu une place face à Hulkenberg qui est désormais quatrième ! Palmer est ressorti devant Vandoorne qui est en tour rapide. Vandoorne plonge à l’intérieur mais se rate et laisse passer le Britannique. Hulkenberg signe le meilleur tour en course !

Ricciardo n’a pas signé la bonne opération avec ces arrêts puisque Hamilton a désormais 8.4s d’avance et signe déjà le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur !

Les deux hommes tournent à un dixième d’écart à l’avantage de l’Australien qui est toutefois relégué loin, mais c’est Hulkenberg qui s’acharne de nouveau à signer le meilleur tour que Bottas avait subtilisé pendant quelques secondes.

Pérez est dans le sillage de Sainz, ce dernier a des gommes super-tendres contre les ultra-tendres du Mexicain mais arrive à garder la Force India en respect en utilisant la trajectoire sèche. Ricciardo accélère devant mais ne gagne qu’une poignée de dixièmes sur Hamilton.

Hamilton accélère encore et signe un 1’49"453 et prend une seconde à Ricciardo dans le 33e tour ! Sainz et Pérez continuent de se battre pour la cinquième place et l’Espagnol tient la Toro Rosso en respect.

Magnussen est en difficulté et voit Grosjean puis Ocon le dépasser. Les deux Français sont 10e et 11e. L’ingénieur du Danois lui donne un conseil technique pour reprendre du rythme, ce à quoi le pilote répond très élégamment : "La ferme !"

Hamilton prend le meilleur tour, battu par Ricciardo puis par Bottas qui semble avoir trouvé une solution miracle pour faire avancer sa Mercedes. Hulkenberg est quatrième et perd du temps sur Sainz et Pérez qui, en se battant, arrivent à remonter sur la Renault. Palmer est aussi rapide que ce trio et devance Vandoorne, Stroll et Grosjean encore une fois.

Dans le 36e tour, Ricciardo prend le meilleur tour en course pour 24 millièmes face à Hamilton, les deux hommes luttent ! Pérez est coincé derrière Sainz alors qu’il avait fait le meilleur temps absolu dans le premier secteur.

Accident d’Ericsson ! Le Suédois s’immobilise en piste avec une roue arrière arrachée et la voiture de sécurité revient pour la troisième fois en piste. Ericsson a le même accident qu’hier sur le pont et tape par l’arrière après avoir fait un tête à queue ! Hulkenberg tente un passage par les stands pour chausser des gommes neuves.

Hamilton se plaint de la voiture de sécurité et aurait sûrement préféré une voiture virtuelle. Hulkenberg est en réalité rentré à cause d’un problème mécanique, la Renault est immobilisée aux stands et l’Allemand perd tout !

Magnussen, lui, change de gommes ! L’image est surréaliste mais après déjà plus de trois minutes sous voiture de sécurité, la Sauber n’est pas encore en train d’être évacuée. La direction de course doit attendre que toutes les voitures soient derrière la safety car afin de ne prendre aucun risque.

La course repart au 42e tour, à 27 minutes du terme des deux heures prévues ! Pérez attaque directement Sainz mais aucun dépassement n’a lieu ! Hulkenberg est dixième après son problème et se défend face à Ocon qui tente de l’attaquer.

Devant, Hamilton prend directement 1.5s d’avance sur Ricciardo et une de plus sur Bottas. Pérez colle encore à Sainz derrière les trois hommes de tête et les cinq pilotes creusent l’écart sur le reste du peloton.

Magnussen manque de peu de s’encastrer dans le mur mais est déjà avant dernier et n’a plus grand chose à perdre.

Hamilton signe le meilleur tour en course et prend d’un coup deux secondes à Ricciardo ! L’Anglais gère sa course et va être imprenable dans de telles conditions ! Bottas est un peu plus rapide que Ricciardo et signe même le meilleur temps absolu dan le premier secteur. A noter que Sainz tourne dans le même temps que la Mercedes du Finlandais.

Ricciardo signe le meilleur tour en course en 1’46"999 et prend 2.5 secondes à Hamilton ! Il est difficile de comprendre le rythme de chacun des leaders et la Red Bull remonte désormais sur la Mercedes, tandis que Bottas colle à Ricciardo.

Hamilton répond et rassure dans le tour suivant en signant un 1’46"389, une demi-seconde plus rapide que Ricciardo et Bottas.

Le ralentissement de Hamilton a été demandé par son équipe afin de ne pas pouvoir donner d’avantage à ses poursuivants sur le peloton en cas d’apparition de la voiture de sécurité. L’Anglais se plaint toutefois d’un manque de confort à rouler plus lentement.

Stroll touche le mur sans dommage mais rappelle à tous les pilotes qu’une erreur est possible jusqu’au bout ! Hamilton a signé le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, Ricciardo dans le troisième et Bottas dans le premier ! Malgré tout, c’est Hamilton qui tourne le plus vite, respectivement trois et quatre dixièmes devant ses deux poursuivants.

Stroll continue d’être à la limite alors que Grosjean, Hulkenberg et Ocon le suivent dans les deux secondes. Le jeune pilote résiste à la pression, et Hulkenberg a un problème ! L’Allemand rentre de nouveau aux stands et semble avoir encore un problème. Il devient le septième pilote à abandonner cette course.

Ricciardo et Stroll se sont donnés de l’air sur leurs poursuivants respectifs puisque Bottas est à plus de quatre secondes de l’Australien tandis que Grosjean est à près de deux secondes de la Williams.

La Haas de Kevin Magnussen a un problème de MGU-K, son équipe lui demande de ralentir et il devrait s’ajouter à la liste déjà longue des abandons.

Les écarts se stabilisent mais Bottas attaque très fort pour aller chercher Ricciardo et manque même, à quatre minutes du terme des deux heures de course, de se mettre dans le mur. Néanmoins, l’Australien garde la main et ne perd pas de temps.

Hamilton franchit la ligne alors qu’il reste sept secondes et doit boucler deux tours supplémentaires, ce qui lui fera faire 58 des 61 boucles prévues, car il faut que le compteur soit à zéro avant de refaire encore un tour !

Le Britannique remporte sa 60e course en Formule 1 et devance Ricciardo et Bottas. Sainz signe le meilleur résultat de sa carrière avec une quatrième place devant Pérez, Palmer qui signe lui aussi son meilleur résultat, tout comme Vandoorne septième. Stroll est huitième devant Grosjean et Ocon.

Au championnat, Hamilton possède désormais 28 points d’avance alors qu’il était au départ pour sauver les meubles ! La victoire lui a été offerte par l’accrochage entre les Ferrari et Verstappen au départ mais il faut reconnaître qu’il a parfaitement géré sa course.

Au championnat constructeurs, Mercedes inflige un 40-0 à Ferrari et cette manche de Singapour qui devait être la plus difficile de la fin de saison pour Mercedes se sera transformée en un vrai tournant du championnat !

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 58 laps - 2h03m23.543s 4
02 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +4.507 5
03 Valtteri Bottas Mercedes AMG +8.800 4
04 Carlos Sainz Toro Rosso Renault +22.822 4
05 Sergio Perez Force India Mercedes +25.359 5
06 Jolyon Palmer Renault F1 +27.259 5
07 Stoffel Vandoorne McLaren Honda +30.388 5
08 Lance Stroll Williams Mercedes +41.696 4
09 Romain Grosjean Haas Ferrari +43.282 4
10 Esteban Ocon Force India Mercedes +44.795 6
11 Felipe Massa Williams Mercedes +46.536 6
12 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari +2 laps 6
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari DNF 7
14 Nico Hulkenberg Renault F1 DNF 7
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari DNF 6
16 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault DNF 3
17 Fernando Alonso McLaren Honda DNF 4
18 Sebastian Vettel Ferrari DNF 0
19 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer DNF 0
20 Kimi Raikkonen Ferrari DNF 0

17 septembre 2017 - 16h10, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Raikkonen : Je n’aurais rien pu faire pour éviter l’accrochage
Info suivante : Alonso : Le podium était garanti sans l’accident au départ


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC