Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Les statistiques après le Grand Prix du Mexique

Hamilton mais aussi Verstappen un peu plus dans l’histoire

F1


Miniboutik



Lewis Hamilton est officiellement quintuple champion du monde de Formule 1. Il dépasse Alain Prost et Sebastian Vettel, et revient à égalité de Juan Manuel Fangio au palmarès des titres mondiaux. Les 7 championnats de Michael Schumacher sont indubitablement à sa portée. Le record absolu tombera-t-il dès 2021 ?

La saison 2018 n’est pas la plus victorieuse pour Lewis Hamilton : en 2014, le Britannique avait remporté 11 succès ! Hamilton a cependant trusté les podiums cette année : c’est la première fois qu’il ne boit pas du champagne depuis son abandon au Red Bull Ring.

En 2008, Lewis Hamilton était devenu le plus jeune champion du monde de l’histoire (23 ans et 301 jours) ; Sebastian Vettel avait battu ce record en 2010 (23 ans, 134 jours).

Fait notable, le pilote Mercedes est le seul pilote de l’histoire à avoir gagné au moins une course lors de chacune de ses saisons. Ce qui prouve qu’il a toujours fait les bons choix de carrière.

Daniel Ricciardo a réussi sa troisième pole position en carrière samedi dernier, soit autant que José Froilán González, Tony Brooks, Dan Gurney, Jean-Pierre Jarier, Jody Scheckter, Elio De Angelis et Teo Fabi. Il s’agissait aussi de la 60e pole de Red Bull.

Les deux précédentes poles de Daniel Ricciardo avaient été signées à Monaco. Un vrai accomplissement… qui a été suivi par une autre désillusion en course.

L’Australien compte donc 8 abandons depuis Melbourne : presque un Grand Prix sur deux ! Il n’a toujours pas vu le podium depuis sa victoire à Monaco.

Red Bull a placé ses deux monoplaces sur la première ligne, pour la 24e fois dans l’histoire de l’écurie autrichienne. Mais c’est la première fois de l’ère V6 turbo que Red Bull y parvient (la dernière première ligne Red Bull remontait au Grand Prix des États-Unis 2013).

Max Verstappen aurait pu battre le record de précocité pour un poleman en F1… mais son coéquipier l’en a privé au dernier moment ! Il reste deux Grands Prix au Néerlandais (Brésil et Abu Dhabi) pour rentrer dans l’histoire. Autrement, Sebastian Vettel conservera son record.

Verstappen est cependant, depuis dimanche, détenteur d’un nouveau record, certes moins envieux. Le Néerlandais a gagné 5 courses, sans jamais avoir signé une pole ! Il dépasse ainsi Bruce McLaren et Eddie Irvine, qui étaient eux aussi plus heureux le dimanche que le samedi.

Avec 5 victoires, le pilote Red Bull revient à hauteur de Giuseppe Farina, Clay Regazzoni, John Watson, Michele Alboreto et Keke Rosberg dans les tables d’histoires.

Fait rare : une Mercedes a terminé à un tour du vainqueur. Valtteri Bottas a vu un drapeau bleu s’agiter, tandis que Lewis Hamilton n’est pas passé loin de ce contretemps plutôt gênant…

Le Finlandais, en hypertendres, a tout de même signé le meilleur tour en course en 1’18"741 (196,777 km/h de moyenne), sans battre (pour 44 millièmes) le record de l’an passé. Avec six meilleurs tours cette année, Valtteri Bottas domine dans cet exercice.

Il compte désormais 9 meilleurs tours à son actif, tout comme Denny Hulme, Ronnie Peterson et Jacques Villeneuve.

Sebastian Vettel aura sûrement du mal à se consoler avec son 110e podium en F1. Seuls Michael Schumacher (155) et Lewis Hamilton (132) sont devant lui dans l’histoire.

Le pilote Ferrari avait pourtant gagné les deux premières courses du championnat. C’est la cinquième fois qu’un tel retournement se produit, après les précédents Emerson Fittipaldi (1973), Niki Lauda (1976), Jacques Laffite (1979) et Alain Prost (1982).

Kimi Räikkönen a passé le cap symbolique des 1 800 points inscrits en Formule 1 (1 801 points aujourd’hui). Avec 102 podiums, il revient encore à quatre longueurs d’Alain Prost.

Haas n’aime pas les qualifications au Mexique : comme en 2016 et en 2017, les monoplaces américaines ont été éliminées dès la Q1 !

Sauber a marqué 8 points : il s’agit du meilleur résultat d’ensemble de la saison de l’écurie suisse, à égalité avec le Grand Prix de Bahreïn (Charles Leclerc y avait fini 6e). Sauber double Toro Rosso au classement des constructeurs.

C’est d’ailleurs la première fois depuis 2015 (Belgique et Italie) que Marcus Ericsson rentre dans le top 10 durant deux courses consécutives.


30 octobre 2018 - 08h03, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : L’actu week-end : Première pour Ceccon, Tarquini se rapproche du titre WTCR
Info suivante : Hartley a appris qu’il devrait quitter Toro Rosso


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC