Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Lawrence Stroll a vu en Force India une ’opportunité commerciale phénoménale’

Il compte sur un retour important

F1


Miniboutik



Lawrence Stroll et le groupe qui a racheté Force India pour en faire Racing Point F1 sont clairement là pour un aspect commercial, qui devra se traduire par une réussite sportive. En effet, le Canadien avoue n’avoir réfléchi à l’achat d’une écurie que lorsqu’une opportunité s’est présentée, et que celle-ci s’est avérée viable.

"J’ai toujours cru que la Formule 1 est un sport où il faut être un grand constructeur, comme Ferrari, Mercedes, Renault, pour justifier les dépenses nécessaires à sa réussite" justifie le milliardaire.

"D’un point de vue purement commercial, il n’y a pas une équipe qui réalise des bénéfices comme une entreprise traditionnelle. C’est plus un jeu de constructeurs, ou un exercice de marketing, comme pour une entreprise de boissons gazeuses, ou c’est un classement de richesse. Je ne suis jamais vraiment tombé dans aucune de ces catégories."

"Bien que j’aie été un grand admirateur du sport, un grand fan de ce sport et, évidemment, un grand partisan depuis que mon fils est pilote, je n’ai jamais vraiment pensé posséder une équipe, vouloir une équipe. Mais, en termes simples, c’était une opportunité commerciale phénoménale qui s’est présentée. Comme je l’ai dit, je ne suis pas là pour perdre de l’argent. Si cette équipe avait été la dernière, ça n’aurait pas marché."

Le consortium au sein duquel Stroll est associé inclut l’homme d’affaires québécois André Desmarais, Jonathan Dudman, de Monaco Sports and Management, les magnats John Idol et John McCaw Jr, respectivement impliqués dans la mode et les télécommunications, l’expert financier Michael de Picciotto, et le partenaire commercial de Stroll, Silas Chou.

"Nous avons fait de nombreux autres accords et ils en faisaient partie. Ces accords n’avaient pas le folklore de la Formule 1, et donc n’ont jamais été annoncés ou rendus publics, mais ce n’est pas la première fois que nous investissons ensemble dans un business. Ce sont tous des amis proches qui partagent ma vision d’une opportunité."


3 décembre 2018 - 08h17, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Stella compare le niveau d’Alonso face à Schumacher
Info suivante : Ricciardo dément avoir été trop gourmand avec Ferrari


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC