Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info Formule 2

Formule 2 - Lando Norris s’adapte vite au changement... en général

A Estoril en 2016 ce n’était pas si simple


10 mai 2018 - 11h42, par Camille Komaël 

Leader du championnat de F2 après les quatre premières courses de la saison à Bahreïn et à Bakou, Lando Norris s’est très vite adapté à cette nouvelle catégorie, alors qu’il n’avait disputé qu’un seul week-end en F2, lors du dernier week-end de la saison 2017 à Abu Dhabi, de plus dans une équipe différente.

Mais le Britannique a l’habitude de devoir s’adapter rapidement. En 2016 notamment Norris avait mené deux programmes de front dans deux catégories différentes : une saison complète en Formule Renault 2.0 et une partie de saison en F3 britannique.

Il a remporté le championnat de Formule Renault 2.0 cette année-là mais malgré ce succès, Lando Norris admet toutefois que le changement n’a pas toujours été facile : "Parfois je trouvais ça facile, je pouvais juste grimper dans la voiture et me sentir en confiance. Mais d’autres fois c’était extrêmement difficile, et le pire ça a été à la dernière manche de 2.0 à Estoril."

Le pilote Carlin explique pourquoi ce week-end était si délicat : "Je revenais juste d’un essai de F3 britannique et j’ai directement grimpé dans une voiture différente le lendemain. La première session était une des pires que j’ai jamais eues dans ma carrière, j’avais l’impression de n’avoir jamais piloté de voiture avant. J’ai dû m’habituer de nouveau à la vitesse, c’était si étrange pour moi, et c’était ma pire expérience en terme de passer d’une voiture à une autre."

Norris cherche aussi d’autres explications : "Je ne sais pas pourquoi j’ai eu tant de mal à Estoril. Je n’avais jamais été sur cette piste avant, donc peut-être qu’il y a de ça aussi. Si on ajoute ça au fait que j’étais dans une voiture de F3 le jour d’avant, c’était une nouvelle sensation, et je voulais vite que ça redevienne naturel."

Le pilote de réserve McLaren pourrait bientôt être amené à piloter des voitures différentes dans un laps de temps rapproché s’il obtient un peu de roulage dans l’équipe de F1...


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Sette Camara disqualifié de la course sprint
Info suivante : Barcelone, Libres : Albon se place en tête, deux drapeaux rouges
GP2
Photos - Formule 2 Abu Dhabi (Yas Marina) - 23-26/11
Photos - Formule 2 Espagne (Jerez) - 05-08/10
Photos - Formule 2 Italie (Monza) - 31/08-03/09
Photos - Formule 2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 24-27/08
Photos - Formule 2 Hongrie (Hungaroring) - 27-30/07
Photos - Formule 2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 13-16/07
Photos - Formule 2 Autriche (Red Bull Ring) - 06-09/07
Photos - Formule 2 Azerbaidjan (Bakou) - 22-25/06
Photos - Formule 2 Monaco - 25-27/05
Photos - Formule 2 Espagne (Barcelone) - 11-14/05
GP2

F1
Photos - GP de Singapour 2018 - Course (337 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Avant-course (194 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Samedi (519 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Vendredi (611 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Jeudi (318 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Course (430 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Avant-course (324 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Samedi (562 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Vendredi (598 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Jeudi (356 photos)
F1

F1


Miniboutik







F1
F1





F1
F1

F1
F1

WRC
WRC