Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - La victoire pour Verstappen au Mexique, le titre pour Hamilton !

Les Ferrari sur le podium mais Vettel échoue

F1


Miniboutik



Le résultat des qualifications a semblé de plus en plus inéluctable au fil du week-end, avec des Red Bull extrêmement rapides sur le tracé mexicain, situé à 2200 mètres d’altitude. Le nivellement des performances moteurs et l’appui sur les RB14 a permis à l’équipe autrichienne de verrouiller la première ligne pour la première fois depuis le Grand Prix des Etats-Unis 2013 !

Mais alors que Max Verstappen semblait intouchable jusqu’aux qualifications, c’est Daniel Ricciardo qui a finalement signé la pole position sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, pour 26 millièmes de seconde devant son équipier. Sur la deuxième ligne, on retrouve Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, devant Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen.

Le top 10 est complété par les deux Renault et les deux Sauber, mais la piste est sèche à l’heure du départ et les quatre pilotes vont partir en gommes hyper-tendres... contrairement à Esteban Ocon, 11e ! Le Français aura une bonne carte à jouer avec sa stratégie. Charles Leclerc le confirme sur la grille au micro de Canal+, "ce sera dur d’emmener les pneus hyper-tendres aussi loin qu’on le veut."

En fond de grille, on retrouvera Pierre Gasly en dernière position, seulement deux rangs derrière Romain Grosjean. Les deux Français ont été les pilotes pénalisés, le pilote Haas a écopé de 3 places sur la grille pour l’accrochage provoqué aux Etats-Unis, tandis que Pierre Gasly a été envoyé en fond de grille suite à un l’utilisation d’un nouveau moteur.

Outre les enjeux pour la victoire, c’est évidemment le titre pilotes qui sera scellé aujourd’hui, dans le cas où Lewis Hamilton termine mieux que septième ! A noter que l’autre cas de figure qui titrerait automatiquement le Britannique serait une course remportée par tout autre pilote que Sebastian Vettel. A noter qu’un abandon de l’Allemand serait la seule option pour que le titre soit décidé avant la fin de la course.

Le tour de formation se passe sans encombre pour tous les pilotes, et malgré les menaces de pluie qui sont un peu plus importantes, il ne pleut pas à Mexico lors de ce départ... c’est parti !

Tour 1 : Daniel Ricciardo se rate au départ et Lewis Hamilton bondit de la deuxième ligne ! Le Britannique tente de prendre la tête mais c’est Max Verstappen qui vire en tête ! Il devance Hamilton et Daniel Ricciardo, tandis que Sebastian Vettel et Valtteri Bottas suivent.

Derrière, il y a du grabuge mais tous les pilotes continuent. Esteban Ocon et Brendon Hartley sont obligés de passer par les stands après avoir perdu des éléments aérodynamiques. Kimi Räikkönen reprend son bien face à à la Renault de Carlos Sainz, qui l’avait dépassée.

Tour 2 : Verstappen possède 1,5 seconde d’avance sur Hamilton, lui-même avec la même avance sur Ricciardo, tandis que Vettel peine à suivre les trois hommes.

Tour 3 : La monoplace de Fernando Alonso fume car le morceau d’aileron avant d’Esteban Ocon et derrière, on voit Pierre Gasly et Kevin Magnussen couper la première chicane après une erreur.

Tour 5 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée car la monoplace d’Alonso est arrêtée sur le bas côté, c’est déjà fini pour l’Espagnol.

Tour 7 : Pierre Gasly est dernier après un passage par les stands pour tenter de mettre des gommes super-tendres neuves. La course est relancée et Verstappen possède près de deux secondes d’avance sur Lewis Hamilton qui se plaint de glisser de l’arrière.

Tour 9 : Max Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’20"923, soit six dixièmes de mieux que Lewis Hamilton, qu’il repousse à 2,5 secondes. Kimi Räikönen se rapproche de Valtteri Bottas pour la cinquième place. Sergio Pérez se montre pressant derrière Marcus Ericsson pour la 10e place mais n’y parvient pas.

Tour 11 : Les gommes de Hamilton souffrent de graining et le Britannique est à plus de 5 secondes de Verstappen, mais a surtout vu Ricciardo revenir dans ses rétros ! Les gommes ultra-tendres de la Mercedes se sont totalement détruites en deux tours !

Tour 12 : Les Mercedes rentrent aux stands ! De manière très éotnnante, les Flèches d’argent s’engouffrent toutes les deux dans les stands, en même temps que la Renault de Carlos Sainz qui était pourtant en pneus hyper-tendres !

Tour 13 : Daniel Ricciardo rentre à son tour, Red Bull couvre les deux stratégies possibles car Max Verstappen tourne plus vite que tout le monde jusqu’ici !

Tour 14 : Verstappen s’arrête à son tour et ressort devant Hamilton, avec 3 secondes de marge sur le Britannique, et les Ferrari sont provisoirement en tête. Sergio Pérez se défait enfin de Marcus Ericsson et prend la septième place en gommes super-tendres.

Tour 15 : Max Verstappen reprend immédiatement la deuxième place à Kimi Räikkönen et signe rapidement le meilleur premier secteur. Sebastian Vettel veut tenter un seul arrêt et décide de rester en piste, mais Verstappen lui reprend quasiment deux secondes au tour !

Tour 17 : Hamilton s’empare de la troisième place face à Kimi Räikkönen, et Daniel Ricciardo en profite face à la Ferrari qui laisse passer deux voitures d’un coup.

Tour 18 : Les deux pilotes Ferrari s’arrêtent finalement ! La stratégie à un arrêt ne sera pas possible chez les Rouges, mais le temps perdu est considérable.

Tour 20 : Un groupe composé de Leclerc, Grosjean, Hartley, Ocon, Gasly et Vandoorne se tient en quatre secondes, entre la 11e et la 16e places !

Tour 22 : Lewis Hamilton se plaint déjà de graining sur ses pneus, 10 tours seulement après avoir mis les gommes les plus dures !

Tour 23 : Kimi Räikkönen est le plus rapide en piste, et les Ferrari semblent revivre, alors que Lewis Hamilton dit que sa gomme avant-gauche est morte, ce qui se voit clairement à l’écran. Ricciardo se plaint d’un début de dégradation également.

Tour 26 : Sergio Pérez ne s’est toujours pas arrêté, comme les pilotes Haas, mais le Mexicain roule plus d’une seconde plus vite que les monoplaces américaines.

Tour 29 : Ricciardo est sous la menace de Vettel mais réussit à rester devant l’Allemand à la faveur des dépassements de retardataires, qui lui offrent aussi le DRS.

Tour 31 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée suite à l’abandon de la Renault de Carlos Sainz ! La RS18 de l’Espagnol a vraisemblablement rendu l’âme.

Tour 32 : Pérez en profite pour s’arrêter, tout comme Ocon, les pilotes Force India essaient de faire un arrêt presque gratuit ! Lewis Hamilton se demande s’il n’aurait pas dû passer par les stands pendant le ralentissement.

La course est relancée et le DRS est automatiquement activé, ce qui pourrait faire les affaires de Vettel !

Tour 33 : Vettel attaque Ricciardo avec l’aide du DRS et prend la troisième place à l’Australien ! Vettel se met immédiatement hors de la zone de DRS. Derrière, Pérez attaque Leclerc puisque les deux homes avaient ralenti pour laisser passer les deux hommes, mais Leclerc garde sa huitième place.

Tour 34 : Pérez dépasse Leclerc en bout de ligne droite, et laisse passer Valtteri Bottas, quitte à se laisser décrocher par le Mexicain.

Tour 36 : Vettel est le plus rapide en course et remonte à raison d’une seconde au tour sur Hamilton, tandis que Daniel Ricciardo s’effondre en termes de rythme !

Tour 38 : Vettel est à une seconde de Hamilton ! La lutte entre les deux quadruples champions du monde se profile, bien que l’un des deux remportera surement son cinquième titre tout à l’heure !

Tour 39 : Vettel se décale en bout de ligne droite et dépasse Hamilton dans le premier virage, pour le gain de la deuxième place ! L’Allemand tourne trois secondes au tour plus vite que Lewis Hamilton, qui perd également deux secondes au tour sur Daniel Ricciardo !

Tour 41 : Sergio Pérez s’arrête de nouveau pour abandonner, sa voiture a un gros souci, et la voiture de Hartley perd des pièces aérodynamiques. Le Mexicain abandonne devant son public, et dans un incident isolé, Ocon s’est accroché avec la Toro Rosso.

Tour 42 : Lewis Hamilton est furieux à la radio contre son équipe, qu’il accuse d’avoir choisi les mauvaises gommes ! Daniel Ricciardo est revenu à moins de deux secondes de la Mercedes, tandis que Vettel a déjà dix secondes d’avance, en signant en plus le meilleur tour en course.

Tour 46 : Ricciardo attaque Hamilton mais ne peut pas passer.

Tour 47 : L’Australien retente et choisit l’extérieur, Hamilton se loupe et passe par l’herbe, il ressort derrière Ricciardo qui prend la troisième place !

Tour 48 : De manière très surprenante, Vettel anticipe son arrêt et il est suivi dans la voie des stands par Hamilton ! Le pilote Ferrari ressort troisième, devant Räikkönen qui pousse Bottas à la faute ! Le pilote Mercedes fait la même erreur que Hamilton en bloquant le même pneu !

Tour 49 : Verstappen rentre également aux stands pour ne prendre aucun risque, et il ressort en tête !

Tour 50 : Bottas s’arrête aussi, les Mercedes et Vettel sont ressortis en pneus ultra-tendres, mais ceux de Vettel sont neufs et l’Allemand signe immédiatement le record du tour en 1’19"522 ! Verstappen est ressorti en gommes super-tendres neuves et roule directement en 1’20"1.

Tour 52 : Vettel est remonté sur Ricciardo, qui tourne nettement moins vite que les autres pilotes du groupe de tête.

Tour 53 : Cinquième, Hamilton se plaint d’une anomalie sur sa monoplace car il ne parvient pas à revenir dans le chrono de ses rivaux malgré ses pneus frais... ce qui est faux, puisqu’il roule en 1’20"790 !

Tour 54 : Esteban Ocon tasse Pierre Gasly, le pilote Racing Point Force India est impliqué dans son troisième incident de la course !

Tour 55 : Gasly se défait finalement d’Ocon qui tente en vain de reprendre la 12e position.

Tour 56 : Vettel est au contact de Ricciardo, qui parvient à rester devant grâce au DRS activé par les retardataires.

Tour 57 : Les Mercedes concèdent beaucoup de temps aux Red Bull et aux Ferrari.

Tour 58 : Ricciardo signe le meilleur tour en course ! L’Australien a encore de la marge malgré des pneus vieux de 45 tours, et il garde sept dixièmes d’avance sur Vettel !

Tour 60 : Ricciardo tient le coup face à Vettel dont les gommes ultra-tendres ont dû sortir de leur fenêtre de fonctionnement.

Tour 61 : Le moteur de Daniel Ricciardo fume ! L’Australien est au ralenti dans le premier virage ! C’est fini, une malchance incroyable pour le pilote qui ne s’exprime même pas à la radio ! Christian Horner est effondré sur le muret des stands !

Tour 62 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée, le temps d’évacuer la Red Bull RB14 de Ricciardo. C’est le huitième abandon de Ricciardo cette saison, alors qu’il se dirigeait vers un podium qu’il souhaitait signer une dernière fois avec Red Bull !

Max Verstappen a peur à la radio : "Vérifiez mon moteur, si vous devez réduire la puissance, réduisez la puissance !"

Tour 64 : Bottas chausse des pneus hyper-tendres pour les sept derniers tours, et la piste est dégagée !

Tour 65 : Max Verstappen formule de nouveau sa demande, pour s’assurer de ne pas avoir de panne !

Tour 66 : Valtteri Bottas signe un meilleur tour en course totalement anecdotique.

Tour 67 : Bottas est proche de reprendre son tour de retard sur Verstappen, et l’ingénieur de course du Néerlandais lui demande de laisser filer la Mercedes, pour assurer la victoire.

Tour 69 : Red Bull ne prend aucun risque et réduit la puissance moteur du leader. Hamilton se dirige tout de même vers le titre avec une quatrième place qu’il occupe à deux tours de l’arrivée !

Tour 71 : Max Verstappen franchit la ligne en vainqueur, comme l’an dernier, et sera accompagné sur le podium par les pilotes Ferrari, Vettel et Räikkönen !

Lewis Hamilton franchit la ligne en quatrième position, il est champion du monde 2018 de Formule 1 !

Valtteri Bottas termine cinquième devant Nico Hülkenberg et Charles Leclerc, qui retrouve les points après deux courses décevantes ! Stoffel Vandoorne est huitième, ce sont ses premiers points depuis le Grand Prix d’Espagne, en mai !

Marcus Ericsson et Pierre Gasly complètent le top 10, tandis qu’Esteban Ocon termine 11e !

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 71 laps - 1h38m28.851s 2
02 Sebastian Vettel Ferrari +17.316 2
03 Kimi Raikkonen Ferrari +49.914 1
04 Lewis Hamilton Mercedes AMG +78.738 2
05 Valtteri Bottas Mercedes AMG +1 lap 3
06 Nico Hulkenberg Renault F1 +2 laps 1
07 Charles Leclerc Sauber Ferrari +2 laps 1
08 Stoffel Vandoorne McLaren Renault +2 laps 1
09 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +2 laps 1
10 Pierre Gasly Toro Rosso Honda +2 laps 2
11 Esteban Ocon Force India Mercedes +2 laps 2
12 Brendon Hartley Toro Rosso Honda +2 laps 2
13 Lance Stroll Williams Mercedes +2 laps 2
14 Sergey Sirotkin Williams Mercedes +2 laps 1
15 Kevin Magnussen Haas Ferrari +2 laps 1
16 Romain Grosjean Haas Ferrari +3 laps 2
17 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer DNF 1
18 Sergio Perez Force India Mercedes DNF 2
19 Carlos Sainz Renault F1 DNF 1
20 Fernando Alonso McLaren Renault DNF 0

28 octobre 2018 - 21h53, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Grosjean questionne la tenue d’un GP sur le circuit de Mexico
Info suivante : Alonso n’a pas eu de chance


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC