Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - La France, le pays de la course auto pour les 15 prochains jours

24h du Mans puis GP de France au programme

F1


Miniboutik



En ce mois de juin 2018, deux événements majeurs du sport automobile vont se dérouler en France : Les 24 Heures du Mans, la mythique course d’endurance, les 16 et 17 juin et le Grand Prix de France de F1, qui fait son retour après dix ans d’absence, le 24 juin sur le circuit Paul Ricard, au Castellet.

En l’espace d’une semaine, la France rayonnera à l’international sur la scène sportive, témoignant de son aura et de son attractivité en tant qu’organisatrice de grandes compétitions, mais prouvant aussi et surtout, sa culture et son savoir-faire en matière d’automobile.

Les deux organisateurs de ces deux rendez-vous internationaux, Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, et Christian Estrosi, président du GIP Grand Prix de France, se félicitent de ce retentissement pour les fans de sport auto et pour l’automobile en France.

"Certains pourraient considérer que deux événements comme les 24 Heures du Mans et le Grand Prix de France de F1, disputés à une semaine d’intervalle, soient concurrentiels, je préfère parler d’une double opportunité pour montrer et démontrer les valeurs du sport automobile, avec deux de ses disciplines majeures ; c’est l’occasion pour nous, organisateurs, de défendre nos engagements et nos convictions à une époque où l’automobile évolue et se diversifie sans cesse. Ce festival du sport auto en France réjouira de nombreux fans et fera résonner nos projets à l’international," commente Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 heures du Mans.

"Avec mon équipe du GIP et grâce à nos partenaires régionaux, nous avons réussi à faire revenir la F1 en France. Après dix ans d’absence, le Grand Prix de France réintègre le calendrier mondial de la F1. Evénement sportif, il est aussi le porte drapeau de notre pays, de notre culture," ajoute Christian Estrosi, président du GIP Grand Prix de France.

"Comme les 24 Heures du Mans, créées en 1923, nous sommes les garants d’un héritage automobile mais aussi les acteurs responsables de son présent et de son futur. Toutes les énergies pour promouvoir le sport automobile et l’automobile sont les bienvenues."

Un champion a d’ores et déjà décidé de jouir pleinement de ces deux grandes courses en France : Fernando Alonso, double champion du monde de F1 avec Renault, courra les 24 heures du Mans, sur un prototype hybride Toyota, avant de prendre le départ du Grand Prix de France avec son équipe de F1, McLaren.


12 juin 2018 - 13h56, par Olivier Ferret 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Marko impressionné par l’évolution du moteur Honda
Info suivante : Williams a besoin de temps pour régler ses problèmes


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC