Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - L’actu week-end : Un cinquième titre pour Dixon en IndyCar !

Kristoffersson vainqueur en WorldRX, Button s’impose en Super GT

F1


Miniboutik



Chaque lundi, nous revenons sur l’actualité principale des sports mécaniques dans le monde entier. Résultats, faits, chiffres, rien ne vous échappe grâce à ce tour d’actu du week-end !

C’était la dernière manche du championnat IndyCar, ce dimanche en Californie, sur le circuit de Sonoma. La lutte pour le titre impliquait quatre pilotes, mais se résumait surtout à un duel entre Scott Dixon et Alexander Rossi, tandis que Josef Newgarden et Will Power avaient besoin d’un miracle pour être titrés.

L’affaire s’est compliquée dès le départ pour Rossi qui est allé percuter Marco Andretti, son équipier avec qui il a échangé de voiture à l’intersaison. Un aileron abîmé et une crevaison plus tard, il repartait isolé en fond de peloton, tandis que Dixon se plaçait dans le sillage de Ryan Hunter-Reay, le leader.

Rossi s’est décalé stratégiquement et l’équipe Andretti a tenu à le faire rester longtemps en piste lors de son premier relais, en vain, et la voiture de sécurité n’est pas arrivée avant le deuxième arrêt. Entrée en piste suite à l’abandon (finalement non définitif) de Graham Rahal, elle a permis à Rossi de revenir dans le tour, avant une relance à un peu plus de 30 tours du but.

Une fois la course relancée, Rossi s’est fendu d’une grosse poignée de dépassements qui l’ont ramené dans le top 10. Il s’est ensuite arrêté après quelques boucles disputées à un rythme frénétique. Dixon a suivi au tour suivant afin de couvrir la stratégie de Rossi et ne pas se décaler de son rival.

Une fois la dernière salve d’arrêts effectuée, le top 5 était composé de Hunter-Reay, Dixon, Will Power, Simon Pagenaud et Rossi. Le recalage stratégique était très bien vu pour Dixon qui coupait l’herbe sous le pied de Rossi.

Après une dizaine de boucles ultra calmes, ce sont les gommes tendres de Rossi qui ont rendu les armes en premier. Ryan Hunter-Reay a franchi la ligne en vainqueur devant Scott Dixon. Will Power a terminé troisième devant Simon Pagenaud et Marco Andretti, tandis que Bourdais a passé Rossi dans le dernier tour.

A noter également l’énorme performance de Patricio O’Ward, champion IndyLights il y a deux semaines. Le Mexicain a eu droit à sa première tentative en IndyCar. Qualifié pour le Fast6, il a pris le départ depuis la cinquième place avec une monoplace de l’équipe Harding pourtant peu à son aise depuis le début de saison, et a terminé sa première course au neuvième rang. Il est probable qu’il soit présent en IndyCar à temps plein l’année prochaine.

Scott Dixon remporte son cinquième titre en IndyCar après une saison vierge de tout abandon ! Son pire résultat de la saison a été une 11e place et avec seulement deux victoires, il a joué la régularité, avec 13 top 5 sur la saison. Il devient le deuxième pilote, après AJ Foyt, à atteindre le cap des cinq couronnes.

Le World RX se déplaçait en Lettonie et la surprise n’a pas été au rendez-vous puisque c’est Johan Kristoffersson qui a remporté le meeting. C’est le huitième succès du Suédois en neuf manches cette saison !

Il a devancé Mattias Ekstrom et Sébastien Loeb, qui signe son sixième podium de la saison. Niclas Grönholm a terminé quatrième de la finale devant les frères Timmy et Kevin Hansen. La surprise avait été l’élimination en demi-finale d’Andreas Bakkerud.

Le Norvégien perd provisoirement la deuxième place du championnat, pour deux points au profit d’Ekstrom, et ne possède que trois unités de plus que Loeb. Mais avec 254 points contre 181 (+73), Kristoffersson devrait rapidement s’assurer la couronne.

Nous vous parlons rarement du Super GT, le championnat de GT au Japon, mais Jenson Button, qui s’y est engagé à temps plein cette année, y a remporté sa première victoire. Associé à Naoki Yamamoto, le Britannique a remporté les 300 km de Sugo au volant de la Honda NSX-GT du team Kunimitsu. C’est la première victoire de Button depuis son dernier succès en Formule 1, lors du Grand Prix du Brésil 2012 (qui reste à ce jour le dernier succès en F1 de McLaren).


17 septembre 2018 - 14h09, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Arrivabene veut poursuivre le combat
Info suivante : Renault reprend un peu le large devant Haas au classement


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC