Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Kubica : Les F1 actuelles sont trop lourdes

Jugement sans appel

8 mars 2018 - 10h06, par Elisabeth Nay 

Williams peut se reposer sur les avis constructifs de Robert Kubica et ses 5 années passées en tant que pilote titulaire en Formule 1. C’est la raison pour laquelle l’équipe de Grove a choisi le pilote de 33 ans pour l’aider à développer la FW41.

Le Polonais se montre très impliqué dans son nouveau rôle, étant présent à chaque test et effectuant régulièrement des sessions en simulateur.

Depuis la titularisation de Sergey Sirotkin aux côtés de Lance Stroll, une question revient souvent aux lèvres. En effet, avec des pilotes encore très jeunes, le développement de la nouvelle Williams pourrait souffrir du manque d’expérience du Russe et du Canadien.

"Nous avons Robert !" sourit Rob Smedley, le directeur de la performance de chez Williams.

Kubica continue à donner le meilleur de lui-même en faisant preuve d’un bel esprit d’équipe, en attendant un éventuel retour en tant que titulaire.

"Je ne roule pas pour moi, mais pour l’équipe. Il ne s’agit pas de réaliser en tests le tour le plus rapide pour moi-même, mais de recueillir le maximum d’informations pour l’équipe."

Puisqu’il n’a pas été présent en Formule 1 durant 6 ans, le pilote de 33 ans est à même de remarquer les différences entre les voitures de la fin des années 2000 et les nouvelles.

"La première chose qui me frappe, c’est le poids. Les voitures sont au moins 60 kilos plus lourdes. Dans les virages lents, on a la sensation que la voiture tire un bus. Au niveau des changements de direction rapides, on ressent cependant beaucoup plus de maniabilité. C’est la raison pour laquelle on utilise aujourd’hui d’autres trajectoires. "

Kubica éprouve une certaine nostalgie des voitures qu’il a connues lorsqu’il a débuté dans la discipline.

"À l’époque, les voitures pesaient 605 kilos, avec en plus 50 kilos de lest à bord. Les pneus avaient la vie plus facile. C’est pourquoi tu pouvais attaquer durant tout le long de la course. Les courses n’étaient qu’un enchaînement de tours de qualifications. Aujourd’hui cela est impossible. Tu dois tout gérer. Les pneus, le moteur, la consommation de carburant."

Bien que le Polonais n’a pas encore pu disputer de course à bord des nouvelles voitures, il peut se représenter sans peine ce que cela donne, au travers des nombreux tests qu’il a pu effectuer.

"La course est calculée d’avance. Tu dois absolument suivre les directives de l’équipe. La plupart des changements par rapport à ces directives surviennent lorsque les gommes s’effondrent plus vite que prévu. D’un point de vue extérieur, on a l’impression que les pilotes roulent plutôt seuls. Cela vient du fait que chacun d’entre eux essayent de garder de la marge afin que les pneus ne surchauffent pas."

Pour Kubica, la chose à faire pour que tous ces inconvénients ne surviennent pas est élémentaire.

"Diminuer le poids. Alors beaucoup de problèmes seront résolus."

Mais il relève aussi un autre paramètre qu’il trouve regrettable : le fait que les pilotes sont comme téléguidés par radio.

"Auparavant, personne ne m’a jamais dit quand et où je devais freiner ou dans quel virage je devais rouler plus vite. Peut-être que les pilotes sont devenus un peu paresseux. Je ne vois aucune raison pour laquelle avec ces voitures ont besoin d’autant d’instructions émises du garage. Un bon pilote devrait pouvoir tout contrôler seul."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Alonso ne s’inquiète pas des départs arrêtés en milieu de course
Info suivante : Boullier est heureux que les problèmes surgissent en essais
F1
Photos - GP de Singapour 2018 - Course (337 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Avant-course (194 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Samedi (519 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Vendredi (611 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Jeudi (318 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Course (430 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Avant-course (324 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Samedi (562 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Vendredi (598 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Jeudi (356 photos)
F1

F1
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC