Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Horner révèle pourquoi Verstappen n’a pas tenté de fondre sur Räikkönen

Il faut penser aux courses à venir…

F1


Miniboutik



Après avoir prolongé son premier relais en tendre, Max Verstappen n’avait plus que 12 tours à couvrir en ultratendres avant le drapeau à damiers. Pourquoi n’a-t-il alors pas tenté de revenir sur le 4e, Kimi Räikkönen, qui avait 14 secondes d’avance, plutôt que de simplement conserver sa position ?

Christian Horner en a dit plus après la course : le Néerlandais a surtout économisé son moteur pour le reste de la saison. 4e ou 5e, la différence n’en valait pas la peine… Au Mexique au contraire, les Red Bull, qui y utiliseront la même Spec B du Renault, auront peut-être une chance de victoire.

« Max s’est arrêté aux stands en fin de course, il était en tête... c’est bien dommage, mais bien sûr c’est obligatoire de passer 2 gommes différentes. On aurait bien eu envie de finir comme ça ! Les autres pneus étaient très fragiles, donc nous nous sommes arrêtés aussi tard que possible. Mais nous pouvions déjà voir les tendres s’user un peu. A ce moment, quand Max était assez loin derrière Kimi Räikkönen pour aller le chercher, il fallait ne pas oublier pourquoi nous avions pris une pénalité moteur ici ; donc nous avons économisé ce moteur pour les courses à venir. »

Le rythme de Max Verstappen, comme l’illustre sa folle remontée en début de course, n’a pu être exploité totalement…

« Nous avions une voiture très compétitive ce week-end » confirme Christian Horner. « Nous aurions été dans la lutte. La voiture était très bonne avec les pneus sur ce circuit. Il n’y avait pas de signe de cloquage sur les tendres et il aurait été sympathique de démarrer à des positions normales sur la grille. Mais nous avons aujourd’hui deux moteurs neufs pour les 5 dernières courses. Nous étions plus compétitifs ici que prévu. Nous aurions pu battre les Ferrari en qualifications, avec le recul. »

La course de Daniel Ricciardo fut beaucoup plus anonyme, mais, poursuit Christian Horner, ce n’est pas vraiment la faute de l’Australien.

« Sa course fut difficile. Son aileron avant a été un peu endommagé au premier tour. Il a heurté un débris. Il a perdu environ 30 points d’appuis, et sa voiture sous-virait beaucoup en conséquence. Il devait gérer tout cela, ce qui a diminué le rythme de sa voiture. »

« Mais il a bien sûr perdu beaucoup de terrain sur Max dans les cinq ou six premiers virages, donc il aura vraiment envie de se rattraper lors des prochaines courses. »

La performance de Sotchi rend Christian Horner optimiste pour les prochaines courses… et 2019.

« La voiture est en bonne forme. Dès que nous aurons un peu plus de puissance moteur, alors, nous pourrons courir contre Ferrari et Mercedes. C’est ce qui est si encourageant. J’espère que nous aurons un V6 un peu plus puissant de la part de Honda en 2019 pour nous battre contre Mercedes et Ferrari. »


1er octobre 2018 - 15h52, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : McLaren prend une nouvelle claque en Russie
Info suivante : Ferrari n’a rien pu faire face au rouleau compresseur Mercedes


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC