Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Hamilton veut que la F1 privilégie l’Europe plutôt que le Vietnam

Le pilote Mercedes n’est pas heureux des orientations prises par la FOM

F1


Miniboutik



Lewis Hamilton continue d’afficher son scepticisme envers le calendrier de la F1 et les orientations souhaitées par Liberty Media à ce sujet. Il y a quelques jours, le quintuple champion du monde a rappelé sa ferme opposition à une saison à 25 Grands Prix, qui est pourtant le souhait de la FOM à moyen terme.

Aujourd’hui, le Britannique s’en est pris cette fois-ci aux choix des nouvelles destinations pour la discipline. Lewis Hamilton aimerait que la F1 se concentre sur des nations ayant un lien historique profond avec le sport auto, plutôt que de saisir de nouvelles opportunités sous un prisme surtout économique. La perspective d’un Grand Prix au Vietnam en 2020 ne réjouit donc guère le pilote Mercedes… Surtout quand l’on sait que le Grand Prix de Grande-Bretagne, temple du sport auto, est plus que jamais en danger.

« Sur le plan de la course auto, je ne sais pas à quel point il est important d’aller dans de nouveaux pays » confie, entre le scepticisme et la naïveté feinte, Lewis Hamilton.

« Si on avait un Grand Prix à Silverstone et un Grand Prix à Londres, ce serait assez sympathique. Il y a une longue et formidable histoire du sport auto en Angleterre, en Allemagne, en Italie et maintenant aux États-Unis, ça commence à grandir. Mais vous avez seulement un évènement par an dans ces pays. Si j’étais aux commandes du sport, j’essaierais d’organiser plus d’évènements dans ces pays. »

« J’ai été au Vietnam, c’est un beau pays. J’ai été en Inde avant la course. C’était un peu étrange. Parce que l’Inde était un pays très pauvre. Et pourtant nous avions cet immense et beau circuit de F1 construit au milieu de nulle part. J’ai senti un vrai conflit en moi en me rendant sur ce Grand Prix. »

« Nous avons eu un Grand Prix en Turquie et presque personne ne venait. C’était un circuit sympathique, un week-end sympathique, mais l’affluence était faible. »

La F1 selon Lewis Hamilton est ainsi un sport qui se concentre sur son cœur de cible historique : le Vieux Continent, avec une pincée de nouveautés Outre-Atlantique.

« Si vous aviez un Grand Prix d’Allemagne et un Grand Prix dans Berlin, alors, je pense que ça permettrait à la F1 de se connecter avec des villes où de nombreuses personnes résident. Et c’est probablement une bonne chose, sans qu’il soit forcément nécessaire de se rendre dans des pays où les gens n’en connaissent pas un rayon sur la F1. »


15 novembre 2018 - 11h19, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Thierry Koskas remplace Stoll en tant que Président de Renault Sport Racing
Info suivante : Ecclestone ne dit pas s’il va investir pour le GP du Brésil


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC