Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Hamilton gagne en Russie grâce aux consignes

Bottas termine 2e, Vettel 3e

F1


Miniboutik



C’est sous une température ambiante de 25° que va être donné le départ du Grand Prix de Russie, seizième manche du championnat 2018 de F1.

Les Mercedes sont sur la première ligne, mais c’est Valtteri Bottas qui est en pole position.

Les Ferrari sont sur la deuxième ligne. Ces quatre monoplaces sont chaussées de pneus ultra tendres et elles devraient donc rester en piste plus longtemps que les quelques voitures qui suivent et qui sont en gommes hyper tendres.

Les 20 voitures viennent s’aligner sur la grille de départ et c’est Bottas qui prend le meilleur départ devant Hamilton et Vettel qui a fait tout ce qu’il a pu pour prendre l’avantage sur la Mercedes du Britannique, mais sans y parvenir.

Le top 12 au premier passage : Bottas, Hamilton, Vettel, Raikkonen, Magnussen, Leclerc, Ocon, Perez, Grosjean, Ericsson, Sainz et Verstappen.

On peut penser que les Renault de Sainz et Hulkenberg – en pneus tendres - vont gagner quelques places d’ici une dizaine de tours lorsque les Force India et les Sauber s’arrêteront pour se débarrasser de leurs gommes hyper tendres.

Pierre Gasly sort de la piste et doit rejoindre son stand pour abandonner. Brendon Hartley doit faire la même chose. Problèmes de freins sur les deux Toro Rosso. Quant à Fernando Alonso, il change déjà ses pneus au 6e tour.

En tête de la course, Bottas a 1"4 d’avance sur Hamilton, 3"7 sur Vettel et 6 sur Raikkonen. Quant à Verstappen, il est déjà remonté en 6e position à seulement 20 secondes du leader. Il prend la 5e place à Leclerc dans le 7e tour. Le jeune néerlandais est déchaîné.

Grosjean change ses pneus au 9e tour, Magnussen au 10e, Leclerc, Ocon et Sirotkin au 11e, Ericsson et Vandoorne au 12e, Bottas et Perez au 13e, Vettel au 14e, Hamilton au 15e.

Bottas a gardé la tête de la course, mais Vettel a pris l’avantage sur Hamilton. Ce dernier s’en étonne auprès de son équipe, car Mercedes a probablement retardé son arrêt d’un tour et cela n’a peut-être pas été une très bonne idée.

Mais Hamilton se rebelle et il ne lui faut que quelques virages pour reprendre l’avantage sur la Ferrari de son rival. On respire mieux chez Mercedes et un peu moins bien chez Ferrari.

Le top 12 au 18e tour : Raikkonen, Verstappen, Bottas, Hamilton, Vettel, Ricciardo, Hulkenberg, Leclerc, Sainz, Magnussen, Ocon et Perez.

Raikkonen s’arrête enfin au 19e tour et le Finlandais remonte en piste à la cinquième place. Et c’est donc Verstappen qui est en tête de la course, mais il ne s’est pas encore arrêté.

Ocon et Perez ont la 9e place de Magnussen en point de mire. Les Force India sont plus rapides, mais les dépassements sur le circuit de Sotchi sont du genre très difficiles et il est évident que les pilotes Force India n’ont pas le droit de prendre des risques insensés.

Les commissaires examinent la maoeuvre de Vettel sur Hamilton pour l’empêcher de passer,juste avant qu’il cède sous les assauts de la Mercedes.

En tête de la course, Verstappen a toujours un bon rythme, mais il voit les deux Mercedes et la Ferrari de Vettel dans ses rétroviseurs.

Chez Mercedes, on se dit que Bottas est trop tendre derrière Verstappen et il doit donc laisser passer son équipier Hamilton. Le deuxième avantage, c’est que Bottas va maintenant pouvoir ralentir Vettel qui revenait sur Hamilton.

James Vowles, le stratégiste en chef de Mercedes, explique à Bottas à la radio qu’ils ont du laisser passer Hamilton parce qu’il commençait à avoir du blistering. Mercedes s’inquiétait donc de voir Hamilton user trop ses gommes dans le sillage de Bottas.

Le top 12 au 28e tour : Verstappen, Hamilton, Bottas, Vettel, Raikkonen, Ricciardo, Hulkenberg, Leclerc, Magnussen, Perez, Ocon et Grosjean.

Ocon a laissé passer son équipier Perez à la demande de son équipe afin que ce dernier essaye de prendre l’avantage sur Magnussen. S’il ne parvient pas à le faire, le Mexicain devra rendre sa position Ocon.

Max Verstappen sera obligé de s’arrêter pour changer ses pneus, mais ce n’est pas le cas des Ferrari et des Mercedes qui pourraient aller jusqu’au drapeau à damier avec leur train de pneus tendres.

Avec ses pneus tendres du départ, Verstappen est l’un des plus rapides en piste, ce qui signifie que les Mercedes et les Ferrari qui sont derrière lui ne s’arrêteront certainement plus.

Hulkenberg change ses pneus au 37e tour alors que chez Force India, Sergio Perez se prépare à rendre sa position à Ocon puisqu’il n’est pas parvenu à prendre l’avantage sur Magnussen. L’opération a lieu lors du 38e tour.

Ricciardo change ses pneus et le nez de sa monoplace dans le 40e tour. Max Verstappen change enfin ses pneus dans le 44e tour et il remonte en piste en 5e position à 14 secondes de la 4e place de Raikkonen.

Le top 12 au 45e tour : Hamilton, Bottas, Vettel, Raikkonen, Verstappen, Ricciardo, Leclerc, Magnussen, Ocon, Perez, Hulkenberg et Grosjean.

On peut le dire maintenant, Renault n’a pas gagné son pari puisque les deux monoplaces sont hors du top 10.

Hamilton se dirige donc vers sa 8e victoire de la saison, un succès qui le rapproche de son 5e titre mondial. Valtteri Bottas prend la deuxième place devant Sebastian Vettel. Ce dernier doit se dire que le titre s’est peut-être définitivement éloigne de lui puisqu’il a désormais 50 points de retard...

Bottas demande à Mercedes si par hasard Hamilton ne lui rendrait pas sa position (et la victoire !) puisque Vettel est derrière. Chez Mercedes on lui répond que ce n’est pas envisageable et qu’on en discutera après la course...

Hamilton remporte donc la victoire devant Bottas et Vettel. Suivent pour les points : Raikkonen, Verstappen, Ricciardo, Leclerc, Magnussen, Ocon et Perez.

Toto Wolff prend la parole à la radio pour s’excuser auprès de Bottas pour ce triste jour (pour lui) et promet une explication à ces consignes après la course.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 53 laps - 1h27m25.181s 1
02 Valtteri Bottas Mercedes AMG +2.545 1
03 Sebastian Vettel Ferrari +7.487 1
04 Kimi Raikkonen Ferrari +16.543 1
05 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +31.016 1
06 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +80.451 1
07 Charles Leclerc Sauber Ferrari +98.390 1
08 Kevin Magnussen Haas Ferrari +1 lap 1
09 Esteban Ocon Force India Mercedes +1 lap 1
10 Sergio Perez Force India Mercedes +1 lap 1
11 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 1
12 Nico Hulkenberg Renault F1 +1 lap 1
13 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +1 lap 2
14 Fernando Alonso McLaren Renault +1 lap 1
15 Lance Stroll Williams Mercedes +1 lap 1
16 Carlos Sainz Renault F1 +2 laps 1
17 Stoffel Vandoorne McLaren Renault +2 laps 1
18 Sergey Sirotkin Williams Mercedes +2 laps 1
19 Pierre Gasly Toro Rosso Honda DNF 1
20 Brendon Hartley Toro Rosso Honda DNF 2

30 septembre 2018 - 14h43, par D. Thys 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Interview - Raikkonen : Il y a bien plus important dans ma vie que la F1
Info suivante : Bottas : Une journée difficile pour moi


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC