Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info WRC

WRC - Espagne, ES15-16 : Sébastien Loeb aux commandes

Le Français a bénéficié d’un choix de pneumatiques inspiré

F1


Miniboutik



Dimanche matin, Sébastien Loeb a réalisé la bonne opération en prenant la tête du RallyRACC Catalunya - Rally de España grâce à un choix de pneus inspiré.

Après de nouvelles averses durant la nuit, les routes d’asphalte autour de Salou séchaient rapidement. Seul pilote de pointe à choisir les gommes dures proposées par Michelin, Sébastien Loeb (Citroën C3) réalisait la bonne opération face à ses concurrents, chaussés de pneus tendres.

Le nonuple Champion du Monde des Rallyes signait alors le meilleur temps dans Riudecanyes et Santa Marina, passant de la troisième à la première place de l’épreuve avec 7’’1 d’avance sur Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris).

« Les informations de nos ouvreurs étaient bonnes », confiait le Français. « Les routes séchaient et je savais que je serais rapide si je passais les pneus durs dans ces conditions. Je pense que c’était le bon choix. »

Ses concurrents ne pouvaient qu’être d’accord avec lui. L’un d’entre eux indiquait d’ailleurs que les routes avaient séché plus vite que prévu en raison du vent.

Victime de sous-virage dans la première spéciale, Jari-Matti Latvala se faisait une frayeur dans Santa Marina tout en parvenant à contenir Sébastien Ogier (Ford Fiesta), dont le duel avec Thierry Neuville (Ford Fiesta) s’intensifiait encore plus. Le Belge prenait ainsi le dessus sur Elfyn Evans (Ford Fiesta) pour revenir à 3’’8 du Français, légèrement en difficulté.

« Je n’étais pas à l’aise dans la deuxième spéciale », résumait Sébastien Ogier. « Je dois ajuster les réglages pour la deuxième boucle. Loeb a pris un risque et cela a payé. C’était difficile d’en faire autant vu les enjeux au championnat. »

Troisième des deux premiers tests du jour, Thierry Neuville restait toutefois vague sur ses chances de prendre l’ascendant sur Sébastien Ogier dans les deux dernières spéciales de l’épreuve. En parallèle, son équipier Dani Sordo (Hyundai i20) grimpait au cinquième rang à 7/10e d’Elfyn Evans, qui lâchait du temps et deux places ce dimanche matin.


28 octobre 2018 - 10h15, par www.wrc.com 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Espagne, après ES14 : Latvala en tête d’une lutte serrée
Info suivante : Loeb gagne en Espagne devant Ogier, Neuville perd gros


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC