Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - En 2016, se présenter à un Grand Prix était un exploit pour Sauber

L’équipe a frôlé le dépôt de bilan pendant un an

F1


Miniboutik



Suite au retrait de Manor, Sauber est clairement devenue l’équipe la moins performante du plateau en Formule 1 cette saison. La structure suisse a payé son ancien moteur mais aussi les restes de plusieurs années passées à survivre sans budget conséquent. C’est pour cela que le projet, sous l’impulsion de Fred Vasseur, se fait à long terme.

"Notre objectif, sur un projet à long terme de ce style, est de progresser" explique le directeur de l’équipe dans Auto Plus. "Nous étions tellement loin en 2017 que je ne sais pas si cette progression nous permettra de gagner des places. Car la marge pour recoller au peloton est importante. Rappelez-vous Spa ou Monza l’an passé, et l’écart qui nous séparait des avant-derniers. Donc, déjà, recoller au peloton".

"L’an dernier, on avait l’impression que quoiqu’on fasse, on était largués, excepté si les autres faisaient des erreurs. Et ça, pour la motivation des quatre cents personnes ici ou de la soixantaine qui travaille sur la piste, c’est terrible. Le fait de nous impliquer de nouveau dans une bagarre serait un vrai coup de boost".

"Et puis, si on travaille bien, on pourrait venir chatouiller l’un de nos concurrents. Enfin, sur l’ensemble de l’année, j’ai l’espoir que les techniciens que nous avons recrutés et qui nous rejoignent en ce moment, ou bien qui nous rejoindront en mars, puissent avoir un impact sur la voiture de fin de saison".

Une nouvelle voiture qui a été dessinée d’une feuille blanche, tant Sauber avait pris du retard sur la monoplace de 2017. Néanmoins, rien de fantasque ne va être tenté, l’équipe souhaitant simplement gagner en performance et non révolutionner son approche.

"Il faut voir qu’en 2016, Sauber a été toute l’année sur le fil du dépôt de bilan. Se présenter au Grand Prix suivant était déjà un exploit, chaque lundi matin, il fallait trouver un nouveau financement. Quand je suis arrivé en juillet l’an passé, j’ai bien compris que la machine de 2017 n’avait pas été la priorité n°1 de l’équipe".

"Pour 2018, nous repartons d’une feuille blanche, nous ne faisons rien de révolutionnaire, nous travaillons sur quelques concepts novateurs. Quant à l’appellation, nous discuterons dans un prochain board".


14 février 2018 - 15h38, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Stroll : Je pense que j’ai mérité ma place en Formule 1
Info suivante : Haas présente par surprise sa VF-18 !


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC