Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Cinquantième victoire pour Hamilton, Rosberg assure

Ricciardo les accompagne sur le podium

F1


Miniboutik



Le temps est légèrement nuageux à Austin contrairement aux deux journées précédentes, mais la pluie n’est pas un risque et les températures restent chaudes, poussant probablement les pilotes à faire deux ou trois arrêts, comme indiqué par Pirelli dans la journée.

L’équipe Mercedes est un peu inquiète autour du moteur de Lewis Hamilton mais des changements ont été opérés, notamment sur le système d’injection, afin d’optimiser ses performances et de rassurer sur sa fiabilité. Aucune pénalité n’est à déplorer, ce qui était devenu rare. Les pilotes s’alignent pour l’hymne américain avant de s’installer dans leurs monoplaces.

Les deux Mercedes sont en première ligne et le départ, si difficile pour Hamilton cette saison, promet d’être crucial, puisque les deux hommes devraient se trouver à la lutte en arrivant en haut de la montée, à la première épingle. Le tour de formation se passe sans souci, les pilotes s’installent sur la grille avant que les feux ne s’allument... et s’éteignent ! C’est parti !

Hamilton s’élance très bien, devant Rosberg et Ricciardo, le pilote Red Bull tente sa chance et double l’Allemand dans le deuxième virage ! Le leader du championnat a été prudent alors que plus loin, une McLaren et une Toro Rosso ont été forcées de sortir large !

Très mauvais départ pour Nico Hulkenberg qui est dernier après un envol catastrophique, et son équipier se fait pousser à l’épingle par Daniil Kvyat : les deux Force India sont en fond de peloton puisque le Mexicain repart 17e !

L’affaire n’est pas beaucoup mieux embarquée pour Williams car Valtteri Bottas a une crevaison et doit repasser par le garage, tout comme Hulkenberg. Ce dernier abandonne.

Hamilton enchaîne avec le meilleur tour en course, battu par Max Verstappen, pour le moment cinquième. Le Néerlandais a perdu une place au départ au profit de Kimi Räikkönen. Le ralenti du départ montre un accrochage entre Hulkenberg et Bottas amorcé par une petite touchette avec Vettel, ce qui a surement brisé la suspension de la Force India et contraint l’Allemand à l’abandon.

Les deux Haas se battent pour la onzième place et au prix d’un freinage forcé et d’un blocage de roue, Grosjean passe son équipier. Pérez est déjà revenu sur les deux hommes et confirme son très bon rythme en course.

En super tendres, Ricciardo et Räikkönen rentrent aux stands ! Les gommes les plus tendres n’ont tenu que huit tours et les deux hommes sont ressortis avec des pneus tendres, manifestement refroidis par le rythme très mauvais des médiums.

Hamilton continue à améliorer le meilleur temps en tête de course et tourne plus d’une seconde plus vite au tour que Nico Rosberg ! L’Anglais semble décidé à aller chercher la victoire dès le début de course, comme à Sépang. Max Verstappen est à son tour appelé aux stands, de manière surprenante puisque lui avait embarqué des gommes tendres.

Kimi Räikkönen améliore son dernier secteur, laissant penser que le changement de gommes s’est fait au bon moment. A son tour, Rosberg est appelé aux stands et ce sont les médiums qui vont être installés sur la Mercedes ! Un pari risqué mais lui va plutôt jouer sur la longévité en piste.

Rosberg ressort devant Räikkönen mais derrière Ricciardo au moment où Hamilton s’arrête à son tour. L’Anglais ressort derrière Sebastian Vettel qui doit encore s’arrêter.

Rosberg tourne pour le moment dans les temps de Ricciardo avec ses gommes médiums alors que Max Verstappen s’empare du meilleur tour ! La Red Bull est décidément à son avantage sur ce tracé, et montre toujours ses qualités en rythme de course. Vettel semble clairement chercher à faire un arrêt de moins que ses rivaux puisqu’il est toujours en piste après 13 tours.

Verstappen dépasse Räikkönen et malgré les tentatives du Finlandais pour reprendre sa cinquième place, le pilote Red Bull la conserve. Daniil Kvyat écope de 10 secondes de pénalité pour avoir provoqué la sortie de piste de Sergio Pérez au premier tour.

Verstappen fond désormais sur Rosberg, à qui il reprend une seconde au tour ! Vettel rentre aux stands et chausse des pneus tendres.

L’Allemand ressort sixième , quelque peu esseulé. Hamilton est en tête avec quatre secondes d’avance sur Ricciardo qui possède lui-même deux secondes de marge sur Rosberg. Verstappen est maintenant à une seconde et demie de la Merceds et devance les Ferrari, Massa, Sainz, Kvyat et Alonso.

A noter que Marcus Ericsson occupe la onzième place devant Button et Pérez, toujours treizième.

Esteban Gutierrez est touché par un problème mécanique, qui semble être situé au niveau du freinage, car sa voiture s’est totalement bloquée à l’épingle et il a tiré tout droit. L’abandon est probable pour le Mexicain, en espérant que Haas ne fasse pas abandonner Grosjean pour éviter tout risque.

Verstappen est dans le sillage de Rosberg qui est lui même revenu sur Ricciardo ! Le Néerlandais est à moins de deux secondes de la deuxième place. L’abandon est confirmé pour Gutierrez qui descend de sa monoplace.

Hamilton peine à s’échapper en tête de course et possède cinq secondes d’avance sur Ricciardo qui a maintenant à peine une seconde de marge sur Rosberg, lui-même sous la pression de Verstappen, dans son sillage. C’est clairement une bataille à quatre pour le moment !

Jenson Button double Kvyat pour le gain de la dixième place mais le Russe se bat et pousse l’Anglais à bloquer ses roues.

Kvyat rentre aux stands et va devoir appliquer ses 10 secondes de pénalité. Il ressort 17e et sa course vient de prendre un tournant compliqué.

Hamilton accélère un peu son rythme en tête et se donne une seconde de marge en plus en l’espace de deux tours, alors que Max Verstappen décroche un peu derrière Rosberg.

Räikkönen est le premier à repasser par les stands et passe les pneus super tendres ! Avec plus de trente tours à disputer, et une longévité avoisinant les douze tours au maximum pour ces gommes, Räikkönen devra revenir au moins une fois aux stands.

Daniel Ricciardo s’arrête à son tour, lui qui était aussi parti en pneus super tendres, mais ce sont des médiums pour l’Australien qui va essayer d’aller au bout de la course.

Räikkönen est parti pour faire un relais typé qualifs puisqu’il signe un 1’41"841 ! Il tourne plus d’une seconde et demie plus vite que les Mercedes. Verstappen rentre aux stands mais Red Bull rate complètement son arrêt ! Que s’est il passé ? Il s’est arrêté avant son emplacement, et l’intervention des mécaniciens n’était pas en place !

Il s’excuse à la radio pour s’être arrêté trop tôt, c’est donc une erreur du pilote qui coûte une grosse poignée de secondes au pilote Red Bull. Il est septième en piste, derrière Massa, mais surtout derrière la Ferrari de Räikkönen.

Arrêté tard lors du premier relais, Vettel est rappelé aux stands. En tête, Hamilton a plus de dix secondes d’avance.

Casse moteur pour Verstappen ! La Red Bull est au ralenti et le pilote se plaint d’une perte de puissance, c’est fini pour lui !

La course en est bouleversée, puisque derrière les Mercedes, Ricciardo va devoir lutter seul contre les Ferrari de Räikkönen et Vettel. Sainz est sixième mais s’arrête aux stands, devant Massa, Alonso, Pérez et Button.

Hamilton est appelé aux stands car la voiture de sécurité virtuelle est déployée et que les pilotes vont, pendant quelques minutes, rouler plus lentement. Très bonne idée de Mercedes, bien que l’Anglais aurait sûrement gagné à faire quelques tours supplémentaires. Rosberg s’arrête également.

La course est relancée et les Mercedes ont certainement validé le doublé avec un arrêt profitable.

Plus loin dans le peloton, Palmer hurle à sa radio car il est coincé quelques dixièmes derrière son équipier, plus lent. Les Mercedes tournent dans les mêmes temps mais avec une distance respectable entre Hamilton et Rosberg.

Vettel semble aux prises avec quelques soucis d’appui aérodynamique, notamment au niveau de l’arrière. La voiture est très instable dans les virages rapides du premier secteur et l’Allemand a bien failli finir hors piste.

Il s’agit en fait de problèmes de fermeture du DRS liés à différents débris qui l’obstruent et laisse passer un flux d’air au milieu de l’aileron, causant des déséquilibres.

Räikkönen est de retour aux stands à 17 tours du but et fait donc son troisième et dernier arrêt. Le Finlandais n’accélère pas et se range à la sortie des stands !

Le Finlandais laisse glisser sa voiture vers le bout de la ligne des stands et abandonne, sans que l’on sache vraiment quel est le problème.

Le pistolet a vraisemblablement collé à la roue et le pilote est reparti avec. La Scuderia est sous enquête pour l’avoir relâché de manière dangereuse.

En tête Hamilton possède toujours neuf secondes d’avance sur Rosberg qui tourne pour le moment une seconde plus vite au tour. Ricciardo est troisième devant Vettel et un surprenant Carlos Sainz !

Rosberg continue de remonter sur Hamilton mais avec 13 tours restants, les huit secondes qui séparent les deux hommes risquent d’être compliquées à remonter.

Plus loin dans le classement, Massa est sixième, Alonso septième devant Pérez et la deuxième McLaren de Button. Grosjean tient pour le moment un point, pour la course à domicile de Haas, et devance Marcus Ericsson qui aimerait très certainement débloquer le compteur de points de son équipe cette saison.

Ricciardo se plaint de l’arrêt de Rosberg sous voiture de sécurité et estime avoir été volé de sa deuxième place. Verstappen se défend au micro des journalistes de l’avoir fait volontairement, car c’est son équipe qui lui a intimé d’arrêter sa voiture immédiatement, ce qui a provoqué l’apparition de la voiture de sécurité virtuelle.

Massa attaque Sainz pour le gain de la cinquième place et freine très fort, trop fort en réalité puisqu’il bloque ses roues et fait un plat sur son pneu avant. Alonso est en embuscade derrière les deux hommes et cette cinquième place s’annonce disputée.

Hamilton est repassé au-dessus des 10 secondes d’avance sur Rosberg qui, lui, ne possède que cinq secondes d’avance sur Ricciardo, à neuf tours de l’arrivée.

Sainz et Massa ont signé un temps identique au millième près ! La bataille fait rage et c’est Alonso qui en profite avec un temps meilleur de quatre dixièmes, l’Espagnol est revenu dans le sillage de la Williams.

Nico Rosberg lance une dernière attaque à distance et reprend un peu plus de trois secondes en trois tours à son équipier ! L’Allemand est à un peu plus de cinq secondes de Hamilton et les deux hommes entrent dans les cinq derniers tours !

Massa rate sa tentative sur Sainz et ouvre la porte à Alonso avant de la refermer ! Le Brésilien vient au contact de la McLaren mais Alonso prend la sixième place ! Sainz prend le large grâce à cette passe d’arme et possède désormais deux secondes sur Alonso.

Les pilotes rentrent dans le dernier tour !

Alonso tente une attaque sur Sainz ! Les deux Espagnols ne se font pas de cadeau et offrent un très beau duel pour cette fin de course !

Alonso attaque, dépasse et sort de piste mais valide son dépassement, alors que Massa a une crevaison suite au contact avec Alonso.

Hamilton gagne sa quatrième course à Austin et sa première depuis juillet ! Il devance Rosberg qui assure 18 points très importants, et Ricciardo qui est de nouveau sur le podium.

Alonso arrache une très belle cinquième place pour McLaren devant Sainz, également héroïque pour Toro Rosso ! Massa termine finalement septième devant Pérez, Button et Grosjean qui offre un point à Haas à domicile !

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 56 laps - 1h38m12.618s 2
02 Nico Rosberg Mercedes AMG +4.520 2
03 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +19.692 2
04 Sebastian Vettel Ferrari +43.134 3
05 Fernando Alonso McLaren Honda +93.953 2
06 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari +96.124 2
07 Felipe Massa Williams Mercedes +1 lap 3
08 Sergio Perez Force India Mercedes +1 lap 2
09 Jenson Button McLaren Honda +1 lap 2
10 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 2
11 Kevin Magnussen Renault F1 +1 lap 3
12 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari +1 lap 1
13 Jolyon Palmer Renault F1 +1 lap 2
14 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +1 lap 1
15 Felipe Nasr Sauber Ferrari +1 lap 1
16 Valtteri Bottas Williams Mercedes +1 lap 2
17 Pascal Wehrlein Manor Mercedes +1 lap 2
18 Esteban Ocon Manor Mercedes +2 laps 3
19 Kimi Raikkonen Ferrari DNF 3
20 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer DNF 2
21 Esteban Gutierrez Haas Ferrari DNF 2
22 Nico Hulkenberg Force India Mercedes DNF 1

23 octobre 2016 - 22h45, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Häkkinen : La finale du championnat peut être fascinante
Info suivante : Hamilton domine et maintient ses chances au championnat


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC