Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Ayrton Senna, 20 ans - Les années Lotus, premiers succès

La carrière du Brésilien, 2ème partie

F1


Miniboutik



Chez Lotus, au sein d’une équipe capable de jouer régulièrement la victoire, Senna confirme immédiatement son potentiel en remportant le Grand Prix du Portugal, disputé le 21 avril 1985 sous un déluge à Estoril. Senna profite des 800 chevaux de son moteur Renault V6 turbocompressé pour réaliser sept pole positions lors de la saison 1985. Gérard Crombac, fondateur du journal spécialisé dans la course automobile et dans l’automobile sportive Sport Auto, ne tarde pas à le comparer à son défunt ami Jim Clark, double champion du monde de Formule 1.

Senna remporte sa seconde victoire de la saison sur le sélectif tracé de Spa-Francorchamps. Chez Lotus, Senna est particulièrement apprécié car, outre ses qualités de pilotage, il fait preuve d’une acuité rare dans le dialogue technique avec les ingénieurs. La Lotus 99T numéro 12 pilotée par Senna en 1987

En 1986, Senna poursuit son apprentissage aux côtés des ingénieurs français Gérard Ducarouge et Bernard Dudot. À l’issue de sa victoire en Espagne, il s’empare de la tête du championnat et la conserve jusqu’au septième Grand Prix de la saison, le Grand Prix de Détroit, qu’il remporte. Grâce à ses deux victoires, il se classe quatrième du championnat du monde avec 55 points à la fin du championnat, devancé par Alain Prost sur McLaren-Porsche (72 points) et le duo Nigel Mansell-Nelson Piquet sur Williams-Honda (70 et 69 points).

En 1987, suite au retrait de Renault, Lotus signe avec le motoriste japonais Honda et change de sponsor : la livrée JPS noir et or est remplacée par le jaune de Camel. Senna connaît une saison difficile à cause principalement de la nouvelle technique de « suspension active » de sa Lotus 99T. Il décroche néanmoins la première de ses victoires à Monaco et remporte une nouvelle fois le Grand Prix de Detroit, qui reste la dernière victoire de Lotus en Formule 1. S’il monte sur huit podiums au cours de l’année, il ne termine que troisième du championnat, perdant la place de vice-champion à l’issue du dernier Grand Prix où, second sous le drapeau à damier, il est disqualifié pour freins non conformes.


1er mai 2014 - 10h18, par Olivier Ferret 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Senna avait aussi fait une promesse à Minardi
Info suivante : Le GP du Canada considère les V6 turbo avec bienveillance


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC