Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Austin, L2 : Rosberg domine, Ricciardo entre les Mercedes

Les Red Bull semblent en forme à Austin

F1


Miniboutik



La ville d’Austin est baignée par le soleil lorsque la deuxième séance d’essais du Grand Prix des Etats-Unis débute. La première a été marquée par la domination sans partage des Mercedes, avec plus de deux secondes au tour d’avance sur ses poursuivants. Espérons que les trains de pneus utilisés, plus tendres dans le cas de l’équipe allemande, aient joué un rôle et que les écarts seront moins grands pour la suite.

Les pilotes ne tardent pas à prendre la piste puisque dans 48 heures, le Grand Prix se déroulera sous des conditions similaires. Il est donc important de rassembler le maximum de données pour s’y préparer.

Kimi Räikkönen gène Fernando Alonso lors de son tour de sortie en étant très lent en piste, attention à ne pas prendre de pénalité pour le Finlandais, car on sait que ces incidents sont très souvent jugés.

Les Ferrari s’installent immédiatement en tête du classement devant Grosjean, Alonso et Hulkenberg. Avec deux secondes de marge, les monoplaces italiennes ont sûrement cherché une performance que les autres pilotes n’ont pour le moment pas visée.

Max Verstappen brise l’hégémonie provisoire des Ferrari en améliorant de plus de trois dixièmes, avant que Rosberg prenne quasiment une demi-seconde d’avance sur le Hollandais. Lewis Hamilton est en pneus médiums et s’intercale entre Rosberg et Verstappen alors que Ricciardo prend la quatrième place.

Jenson Button fait son premier tour chronométré et perd cinq dixièmes dans le premier secteur, sept dans le deuxième, et lâche plus d’une seconde dans le troisième ! La McLaren montre ici ses limites.

Esteban Ocon sort de la piste après une glissade dans le triple droit rapide et termine dans les graviers, mais peut repartir immédiatement.

Les trois équipes de pointe se tiennent pour le moment en huit dixièmes, ce qui est bien plus rassurant que lors de la première séance, mais le gouffre est énorme derrière puisque le septième, Daniil Kvyat, est pour le moment à 2.1s de Nico Rosberg !

Kimi Räikkönen chausse les pneus super tendres, le composé le plus tendre ce week-end, mais se rate dans l’avant dernier virage et ne signe pas de chrono significatif. Ce virage a d’ailleurs été équipé d’un double vibreur.

Sebastian Vettel suit son équipier avec les mêmes gommes, sort également un peu large dans l’avant dernier virage et signe le deuxième temps, à moins d’un dixième de Rosberg. Comme au Japon, les Ferrari pourraient être performantes sur un tour.

On arrive au tiers de cette séance et Nico Hulkenberg a pris la quatrième place derrière Rosberg, Vettel et Hamilton. Esteban Gutierrez est le suivant à essayer les pneus les plus tendres. Le Mexicain prend la huitième place derrière Räikkönen, avant d’être battu par Massa.

Les Mercedes lancent l’assaut en pneus super tendres et Nico Rosberg explose son propre meilleur temps de plus de sept sixièmes ! Il repousse Vettel et Verstappen à près d’une seconde avec les mêmes pneus.

Ricciardo prend la deuxième place à moins de deux dixièmes de l’Allemand, signe que la Red Bull fonctionne bien sur ce tracé, puisque Lewis Hamilton reste pour le moment en retrait de l’Australien.

Esteban Ocon progresse bien dans la hiérarchie avec les gommes les plus tendres également et monte à la onzième place provisoire. Avec quatre secondes d’avance sur son équipier et les problèmes que semble rencontrer ce dernier, le Français pourrait bien le battre en qualifications pour la troisième fois consécutive demain.

Alonso est prévenu par radio que la différence entre les pneus les plus durs et les super tendres est de deux secondes, et l’Espagnol se lance à l’assaut du chrono pour quitter sa 21e place provisoire.

Tout comme Button, il améliore son chrono et les deux McLaren pointent aux huitième et neuvième rang. Rosberg se relance en piste avec le même train de gommes tendres mais n’améliore pas.

A noter que les Force India occupent pour l’instant la sixième place avec Hulkenberg et la septième avec Pérez. Des équipes de pointe, seul Kimi Räikkönen n’est plus dans le top 6 et pointe à la dixième place derrière les McLaren.

Le premier virage pose quelques soucis d’équilibre puisqu’il se situe presque sur une crète, et que l’enchaînement entre montée et plat déleste le train avant des monoplaces, entraînant des blocages de roue et des pertes d’adhérence.

Un débris de carbone est présent dans les virages rapides du premier secteur et contrairement à la première séance, ce n’est pas une voiture de sécurité virtuelle qui est sortie mais un drapeau rouge ! Il reste une demi-heure et le classement n’évolue plus pour le moment.

La fin de séance est axée sur la durée de vie des pneus super tendres pour beaucoup de pilotes qui essaient de voir la chute en performances de ces gommes afin d’établir une stratégie décente en prenant le départ avec ce composé.

Jolyon Palmer sort de la piste dans le dernier virage du premier secteur ! Une sortie à haute vitesse sans dommages pour la Renault puisque l’Anglais repart également.

Carlos Sainz reprend la piste, cette fois en médiums usés. Les pilotes vont essayer de voir si une stratégie à un seul arrêt est possible, mais Lewis Hamilton se plaint de vibrations sur son train de pneus. La piste, ses nombreux dévers et ses vibreurs assez hautes mettent les gommes à rude épreuve.

Räikkönen se plaint de l’avant de sa voiture, d’une difficulté à le ressentir et à en tirer un bon équilibre. Entre les premiers virages rapides, similaires à l’enchaînement célèbre de Becketts, Maggots et Chapel à Silverstone, et le dernier secteur qui comporte notamment une partie très inspirée du Stadium d’Hockenheim, le compromis est très compliqué à trouver pour que la voiture fonctionne dans chaque partie du circuit.

La piste est très chargée en cette fin de séance, et la Haas d’Esteban Gutierrez perd deux petites pièces de carbone, sans gravité pour la monoplace, et sans perturber l’activité en piste puisqu’elles atterrissent hors trajectoire.

Le dernier incident est à mettre au crédit de Carlos Sainz qui envoie sa Toro Rosso en tête à queue et s’en sort sans dommage, si ce n’est des pneus carrés !

Les pilotes en terminent avec cette journée du vendredi et c’est Nico Rosberg qui est en tête du classement, devant Daniel Ricciardo et Lewis Hamilton. La pole est-elle un objectif réaliste pour Red Bull ? Quand bien même, avec un tel rythme sur un tour, les monoplaces autrichiennes pourraient encore viser le podium, sinon mieux, en course.

Derrière les trois hommes, Vettel est quatrième devant Verstappen, les deux Force India de Hulkenberg et Pérez, qui pourraient viser de gros points en course, les deux McLaren de Button et Alonso qui montrent un meilleur visage que lors des essais de la matinée. Räikkönen signe le dixième temps et se montre assez peu confiant pour la suite. La dernière séance d’essais libres sera cruciale pour le Finlandais.

Pos.PiloteEquipeTempsTours
01 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:37.358 33
02 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:37.552 33
03 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:37.649 32
04 Sebastian Vettel Ferrari 1:38.178 35
05 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:38.258 27
06 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:38.508 32
07 Sergio Perez Force India Mercedes 1:38.568 31
08 Jenson Button McLaren Honda 1:38.713 29
09 Fernando Alonso McLaren Honda 1:38.801 30
10 Kimi Raikkonen Ferrari 1:38.865 31
11 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:38.971 31
12 Kevin Magnussen Renault F1 1:39.159 23
13 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:39.189 28
14 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:39.197 34
15 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:39.202 36
16 Felipe Massa Williams Mercedes 1:39.281 30
17 Jolyon Palmer Renault F1 1:39.455 34
18 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:39.554 24
19 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:40.086 27
20 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:40.114 26
21 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:40.219 28
22 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:41.131 31

21 octobre 2016 - 22h35, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Essais 2017 : L’hiver à Barcelone, une séance à Bahreïn
Info suivante : Vettel est très confiant pour la suite


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC