Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Alonso ne voit aucune raison d’être pessimiste

"Nous sommes en train de nous rapprocher des meilleurs"

13 mars 2018 - 09h58, par Emmanuel Touzot 

Fernando Alonso a vécu un quatrième hiver compliqué avec McLaren, mais l’Espagnol ne veut pas céder à la panique. Alors que le contexte a changé chez McLaren, il se rassure plutôt facilement.

"Je ne vois aucune raison d’être pessimiste" explique-t-il. "McLaren est la deuxième meilleure équipe de l’histoire, Renault est parmi les meilleurs motoristes mondiaux et nous avons plein d’ambitions. Ça ne peut que bien se passer".

"Les choses n’ont pas changé depuis la présentation ou depuis que nous avons fixé nos plans pour l’hiver. Nous voulions progresser depuis les trois dernières années et nous rapprocher des meilleures équipes, et nous sommes en chemin".

Il répète encore une fois que McLaren ne sera pas en mesure d’aller chercher les trois meilleures équipes cette année : "McLaren peut passer de neuvième à proche des meilleures en luttant en course".

"Quand nous avons changé pour le moteur Renault, nous nous sommes tous mis d’accord sur le fait qu’il serait bien que McLaren soit proche du top 3, dans le top 5 à chaque course où c’est possible, toujours en Q3, et en lutte pour le podium quand on le peut".

Il ne veut pas non plus enterrer Honda, qui a rejoint Toro Rosso et effectué un très bon hiver, mais il ne voit pas l’équipe italienne tenir le rythme qu’était le sien en essais hivernaux.

"Nous verrons comment se comporte le Honda en Australie. Ils ont fait des très bons essais et s’ils sont parmi les cinq premières équipes, j’applaudirai. Mais je ne pense pas, des essais ne sont pas 21 courses avec trois moteurs".

"Je pense qu’ils peuvent être dans les trois ou quatre dernières places tandis que nous, chez McLaren, pouvons essayer d’être dans les cinq ou six premières. Nous sommes heureux du changement pour Renault, nous avons gagné quatre secondes par rapport à l’an dernier".

L’Espagnol admet enfin que les saisons précédentes ont été difficiles mais qu’il a profité de ces difficultés pour changer son approche et voir plus loin que la Formule 1.

"Ma vie est axée sur la compétition et sur la victoire. J’ai pensé à me retirer de la F1. Quand je ne gagne plus, c’est difficile, mais j’ai appris d’autres choses. J’ai senti que je ne devais pas partir pour de mauvaises raisons, ce n’était pas le bon moment. Je sais que je l’aurais regretté durant tout le reste de ma vie. Cela dit, durant ces années, je me suis ouvert à d’autres compétitions de légende comme l’Indy 500 et Le Mans".

"Tout arrive pour une raison. Ces années, j’ai eu quelques frustrations, mais je suis heureux maintenant car je suis un pilote plus complet" poursuit Alonso.

Pour l’Espagnol, Mercedes "semble être en mode domination totale. Normalement, il y a six voitures devant, sur les trois premières lignes, et la question se pose ensuite : McLaren, Haas, Renault ou Force India ? Nous devons avant tout gagner cette bataille".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Prost souhaite une montée en puissance pour Renault F1 en 2018
Info suivante : Haas ne veut pas faire rouler de troisième pilote
F1
Photos - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Photos - GP de Hongrie 2018 - Course (549 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Samedi (545 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Vendredi (668 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Jeudi (354 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Course (591 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Avant-course (245 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Samedi (606 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Vendredi (761 photos)
F1

F1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC