Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info WRC

WRC - Allemagne, ES3-4 : Tänak reprend la tête du rallye

Petite frayeur pour Thierry Neuville

F1


Miniboutik



Ott Tänak a réalisé deux meilleurs temps en spéciale pour reprendre la tête de l’ADAC Rallye Deutschland, vendredi en milieu de journée.

Après avoir cédé son avantage de jeudi soir à Sébastien Ogier dans la première spéciale de la matinée, le pilote Toyota s’est montré le plus rapide entre les vignes de Mittelmosel puis sur les routes de campagne de Wadern-Weiskirchen, pour devancer le Français de 7’’2 au général.

L’Estonien n’était initialement pas satisfait de l’équilibre de sa Yaris mais il a gagné en confiance et en vitesse. Il a été plus rapide qu’Ogier de 5’’0 dans Mittelmosel, et a précédé de 1’’8 son coéquipier Esapekka Lappi dans la spéciale suivante.

“Piloter sur ce genre de routes n’est pas facile mais tout s’est bien passé et sur un bon rythme. La stabilité s’améliore à chaque spéciale”, a expliqué Tänak, qui ne dispute que son deuxième rallye sur asphalte avec une Toyota.

Ogier s’est dit satisfait de sa matinée, s’étant ménagé, avec sa Ford Fiesta, 3’’7 d’avance sur son rival pour le titre, Thierry Neuville. Le Belge a connu une petite frayeur quand la boîte de vitesses de sa Hyundai a perdu de l’huile à l’arrivée de Mittelmosel.

“C’était juste une petite fuite. Il y avait un peu d’huile sur le pare-brise, c’était donc difficile de piloter, mais ça ne m’a pas perturbé”, a dit le Belge, qui s’est arrêté pour resserrer un tuyau sur la liaison suivante, colmatant ainsi la fuite.

Le trio de tête a creusé l’écart avec le groupe de chasse emmené par un Lappi prudent et qui s’est dit nerveux dans les portions sales. Le Finlandais est à près de 20 secondes de la tête et lui-même en tête d’un groupe de quatre pilotes se tenant en moins de quatre secondes.

Dani Sordo, cinquième sur sa Hyundai, a souffert du manque de grip. L’Espagnol devance de 0’’6 un Jari-Matti Latvala frustré qui ne comprenait pas, à l’arrivée de l’ES4, pourquoi il n’était pas parvenu à suivre le rythme de son équipier Tänak.

Elfyn Evans est septième devant un autre groupe serré composé d’Andreas Mikkelsen, Craig Breen et Mads Østberg. Les deux Norvégiens sont partis en tête-à-queue dans Mittelmosel alors que Breen et Teemu Suninen ont perdu du temps en raison de la pluie tombée sur la fin de la même spéciale.


17 août 2018 - 14h05, par www.wrc.com 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Allemagne, ES2 : Ogier passe devant
Info suivante : Allemagne, ES5 : Le hat-trick pour Tänak


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC