Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Vettel et Raikkonen signent le doublé en Hongrie

Bottas et Hamilton se font des politesses pour la 3e place

30 juillet 2017 - 15h52, par D. Thys 

La température ambiante est de 30° à quelques instants du départ du Grand Prix de Hongrie, onzième manche du championnat 2017 de F1.

Les Ferrari sont sur la première ligne, les Mercedes sur la deuxième, les Red Bull sur la troisième et les McLaren sur la quatrième.

Les 20 pilotes viennent s’aligner sur la grille de départ et à l’extinction des feux, Vettel et Raikkonen prennent un départ parfait et s’engouffrent dans le premier virage aux deux premières positions.

Derrière, les Red Bull prennent l’avantage sur la Mercedes de Lewis Hamilton, mais Max Verstappen accroche son équipier Daniel Ricciardo qui abandonne quelques centaines de mètres plus loin. La voiture de sécurité monte en piste.

Nico Hulkenberg et Romain Grosjean se sont aussi touchés, mais les deux peuvent poursuivre leur course normalement.

Le classement derrière la voiture de sécurité : Vettel, Raikkonen, Bottas, Verstappen, Hamilton, Sainz, Alonso, Perez, Vandoorne, Ocon, Palmer, Hulkenberg, Magnussen, Kvyat, Stroll, Grosjean, Wehrlein, Di Resta et Ericsson.

La course est relancée à l’entame du 6e tour et Hamilton s’attaque immédiatement à Verstappen, mais comme on le sait, les dépassements sont très difficiles sur le Hungaroring. Hamilton n’insiste plus lorsqu’il apprend que les commissaires infligent une pénalité de 10 secondes à Max Verstappen pour son accrochage avec Daniel Ricciardo.

Quant à Carlos Sainz, il attaque Fernando Alonso dès la relance de la course, il le dépasse, mais il lui donne un coup de roue au passage. Cet incident est aussi sous investigation.

En tête de la course, les Ferrari s’envolent. Au 14e tour, Vettel a une avance de 3"5 sur Raikkonen et 9 sur Bottas.

Romain Grosjean change ses pneus au 21e tour, mais il est contraint à l’abandon quelques instants plus tard

En tête de la course, Sebastian Vettel se plaint que sa direction tire à droite et que la situation s’aggrave de tour en tour. Est-ce la dégradation des pneus qui explique cela ? Non, il a quelque chose qui est cassé ou décalé et il doit tourner son volant vers la gauche dans les lignes droites. Chez Mercedes, ce sont les radios de Bottas et Hamilton qui ne fonctionnent pas correctement…

Stroll et Bottas changent leurs pneus au 31e tour, Hamilton et Magnussen au 32e, Vettel au 33e, Raikkonen au 34e, Perez au 35e, Sainz, Alonso, Ocon au 36e,

Peu après son changement de pneus, Kimi Raikkonen a dit à son équipe qu’il était assez rapide pour rester en piste un peu plus longtemps et donc prendre la tête de la course, car il est plus rapide que Sebastian Vettel depuis une dizaines de tours.

Mais il est probable que chez Ferrari, ils ont très bien compris cela aussi et c’est peut-être pour ça qu’on l’a fait rentrer juste après Vettel qui est quand même le leader du championnat…

Sebastian Vettel ne roule plus à son rythme idéal et comme Kimi Raikkonen doit rester derrière lui, Bottas et Hamilton reviennent comme des fusées sur les deux Ferrari qui évitent les vibreurs. Kimi Raikkonen dit à son équipe qu’en jouant à ce jeu, il est maintenant sous la menace des Mercedes, ce qui n’est pas faux.

Verstappen change ses pneus au 43e tour et purge en même temps sa pénalité de 10 secondes. Vandoorne s’arrête dès le tour suivant, mais il manque son emplacement de plus d’un mètre et cela lui fait perdre beaucoup de temps. Il remonte en piste en 12e position alors qu’il était dans les points.

Lewis Hamilton suggère à son équipe que si Bottas le laissait passer, il pourrait aller taquiner les Ferrari. Et quelques instants plus tard, Bottas ouvre largement la porte à son équipier qui prend donc la troisième place et avec les Ferrari en point de mire. Hamilton a toutefois dit à son équipe que s’il n’arrivait pas à passer l’une des deux Ferrari, il rendrait la troisième place à Bottas.

Il reste 20 tours avant le drapeau à damier et Lewis Hamilton est dans le sillage immédiat de la Ferrari de Raikkonen qui suit Vettel comme son ombre. Kimi Raikkonen s’inquiète une fois de plus de cette situation auprès de son équipe…

Le Hungaroring étant le Hungaroring, Lewis Hamilton ne parvient pas à réduire l’écart sur Kimi Raikkonen, pas assez que pour tenter une attaque et chez Mercedes, on dit à Lewis Hamilton qu’il doit déjà se préparer à rendre la 3e place à Bottas et pourtant, il reste 16 tours à faire !

Mercedes accorde finalement 5 tours de plus à Hamilton, mais ce dernier ne parvient toujours pas à placer la moindre attaque sur la Ferrari de Raikkonen. C’est pratiquement mission impossible pour Hamilton. Derrière, Bottas voit Verstappen grossir dans son rétroviseur… la situation devient très compliquée pour Mercedes, car si Hamilton laisse (re)passer Bottas, c’est lui-même qui sera sous la menace de Verstappen.

C’est finalement Sebastian Vettel qui remporte la victoire malgré son problème de direction devant Kimi Raikkonen et Valtteri Bottas. Lewis Hamilton tient sa parole et prend la quatrième place après avoir rendu la plus petite marche du podium à son équipier, mais juste avant la ligne d’arrivée !

Suivent pour les points : Hamilton, Verstappen, Alonso, Sainz, Perez, Ocon et Vandoorne.

A noter que Magnussen est pénalisé de 5 secondes pour avoir poussé Hulkenberg hors de la piste, il passe de la 11e à la 13e place.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Sebastian Vettel Ferrari 70 laps - 1h39m46.713s 2
02 Kimi Raikkonen Ferrari +0.908 1
03 Valtteri Bottas Mercedes AMG +12.462 1
04 Lewis Hamilton Mercedes AMG +12.885 1
05 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +13.276 1
06 Fernando Alonso McLaren Honda +71.223 1
07 Carlos Sainz Toro Rosso Renault +1 lap 1
08 Sergio Perez Force India Mercedes +1 lap 1
09 Esteban Ocon Force India Mercedes +1 lap 1
10 Stoffel Vandoorne McLaren Honda +1 lap 1
11 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault +1 lap 1
12 Jolyon Palmer Renault F1 +1 lap 1
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari +1 lap 1
14 Lance Stroll Williams Mercedes +1 lap 1
15 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari +2 laps 2
16 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +2 laps 2
17 Nico Hulkenberg Renault F1 +3 laps 2
18 Paul di Resta Williams Mercedes DNF 2
19 Romain Grosjean Haas Ferrari DNF 1
20 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer DNF 0

Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Ricciardo : Max a été un amateur !
Info suivante : Bottas : Merci à Lewis d’avoir tenu sa promesse
F1
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Course (538 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Avant-course (273 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Samedi (729 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Vendredi (782 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Jeudi (531 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Course (647 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Avant-course (239 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Samedi (670 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Vendredi (748 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
Vidéo - Le Grand Prix de Bakou, entre traditions et modernité
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC