Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Un week-end déplorable pour McLaren à Montréal

Le discours reste cependant très édulcoré

11 juin 2018 - 08h50, par Emmanuel Touzot 

Une catastrophe. Aucun autre mot ne pourrait mieux résumer le week-end de McLaren à Montréal, après un week-end décevant à Monaco. Si un manque de performance était attendu, l’équipe britannique a franchi de justesse la Q1 pour partir très loin.

La performance de Fernando Alonso n’a souffert d’aucune contestation, contrairement à celle de Stoffel Vandoorne, catastrophique lui aussi au Canada. Sans parler de la crevaison qui a affecté sa course, le Belge tournait entre cinq et huit dixièmes plus lentement que son équipier, à tous les stades de la course. Jusqu’à ce que ce dernier, pour conclure le cauchemar, n’abandonne sur une casse mécanique.

"Aujourd’hui, c’était une journée à oublier pour McLaren" lance Eric Boullier. "Nos deux pilotes ont été très bons pour éviter le chaos du premier tour mais Stoffel a eu une crevaison à cause des débris, et il a perdu du temps car on a dû l’arrêter. Il était ensuite dernier et bien qu’il ait très bien piloté pour gérer sa stratégie et son rythme face à ses rivaux, la nature impardonnable du circuit Gilles Villeneuve l’a empêché de remonter. Il a également passé son dernier relais à lutter contre des problèmes de gestion d’énergie. Il a fait une course d’attaque pour ramener la voiture en 16e place."

"Fernando était en bien meilleure position que Stoffel après le premier tour et a profité de la voiture de sécurité pour gagner trois places jusqu’à la 11e place, sur une stratégie à un arrêt. Alors que nous pensions pouvoir marquer des points, il a encore eu un gros coup de malchance et a été contraint d’abandonner après avoir perdu de la puissance, suite à une casse d’un tuyau de refroidissement. C’est un problème frustrant mais inhabituel, dont nous ne pensons pas qu’il se reproduira."

Ce qui n’empêche pas Boullier de continuer à user de la langue de bois. Là où Toto Wolff parle de "résultat de merde" pour Mercedes suite à une deuxième place, McLaren se contente de chercher à "se reprendre" pour la prochaine course. Un objectif avoué depuis trois ans, sans aucun succès.

"A partir de là, il sera important de se reprendre et de tourner notre attention vers l’Europe et les trois courses consécutives en autant de semaines. Avec une attention corrigée, du travail acharné et une meilleure chance, nous espérons faire tourner les choses en notre faveur."

Peut-être faudra-t-il, un jour, penser à trouver une vraie solution pour redorer le blason de Woking. Parce que la même équipe, qui s’offusquait du moteur Honda l’année dernière, avait atteint la 12e place en qualifications avec le bloc propulseur japonais. Cette année, Alonso s’est élancé 14e... à méditer.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Renault F1 : Abiteboul tire beaucoup de positif de Montréal, même si...
Info suivante : Vasseur heureux de voir Sauber encore dans les points grâce à Leclerc
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC