Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Suède, ES18 : Latvala remporte la Power Stage et le rallye !

Ogier et Tänak complètent le podium


12 février 2017 - 13h23, par Emmanuel Touzot 

C’est enfin l’heure de la Power Stage, dernière spéciale du rallye de Suède ! L’ordre de départ change pour cette épreuve dans laquelle sont distribués des points bonus aux cinq premiers. Les pilotes en Rally2, Ostberg et Neuville, s’élancent en premier avant que ne s’élancent les onze premiers du classement dont Meeke et deux pilotes de WRC2, Suninen et Tidemand, leaders de leur catégorie.

Ostberg ouvre la route et Neuville s’élance derrière lui. Le Belge a roulé très lentement ce matin pour économiser ses clous et tout donner dans cette spéciale afin de glaner les cinq points bonus.

Il pointe en avance sur le Norvégien au premier intermédiaire, les voitures atteignent 190 km/h alors qu’Ostberg est au ralenti en fin de spéciale ! Il avoue en fin de spéciale avoir touché quelque chose sur le bord de la route qui a cassé une suspension.

C’est un 8’52"6 pour Neuville qui se montre toutefois très déçu en cette fin de rallye. Meeke en termine avec 1.5s de retard ! Suninen et Tidemand sont sur le parcours puisqu’ils sont dans le top 10 du classement mais n’arrivent évidemment pas à suivre le rythme des WRC.

Tidemand en termine et remporte le rallye en catégorie WRC2, à domicile, et signe la deuxième victoire de Skoda dans la catégorie après la victoire d’Andreas Mikkelsen au Monte Carlo il y a trois semaines. Tidemand prend la tête du championnat dans la catégorie.

Hayden Paddon s’élance et va vouloir aller chercher Elfyn Evans, quelques secondes devant lui, dont la Fiesta est en proie à quelques soucis techniques ce matin.

Lefebvre est en pleine attaque dans cette Power Stage et la DS3 manque à plusieurs reprises de sortir de la route ! Il est temps que le rallye se termine pour le Français qui va toutefois marquer des points, en terminant normalement huitième du rallye.

Au premier intermédiaire, Paddon est en avance de trois dixièmes sur Thierry Neuville, les deux pilotes vont chercher à sauver l’honneur pour Hyundai et à marquer quelques points supplémentaires.

Elfyn Evans s’élance et comme Ott Tänak au Monte Carlo, le Gallois a subi plusieurs problèmes sur sa Fiesta qui est pour le moment la WRC 2017 qui collectionne le plus.

Son dernier secteur n’est pas génial et Paddon concède finalement six secondes à Neuville qui garde provisoirement la tête de cette spéciale. Craig Breen est le suivant à s’élancer et va chercher à assurer un bon résultat pour Citroën puisque Kris Meeke est déjà quasiment repoussé hors du top 5 et ne marquera de nouveau aucun point sur ce rallye.

Evans semble avoir réglé les problèmes de sa Fiesta et va pouvoir défendre à armes égales sa place face à Hayden Paddon au classement général ! Le Néo-Zélandais avait huit secondes de retard sur Evans et ce dernier assure finalement sa place pour quatre secondes.

Breen est nettement en retard au second intermédiaire et ne va pas marquer de points dans cette Power Stage, cette Citroën peine décidément à briller. Ce matin, les deux pilotes se plaignaient du comportement de l’auto, manifestement nerveuse et imprévisible. L’Irlandais ne ménage pas ses efforts mais concède 13.9s face à Neuville.

Ce dernier finira donc dans les cinq premiers de la spéciale, quoi qu’il arrive, et marquera au minimum un point bonus. Et ce classement devrait progresser en sa faveur puisque Sordo est en retard de plus de trois secondes au second intermédiaire.

C’est parti pour Sébastien Ogier qui est l’antépénultième à se lancer dans cette spéciale de Torsby. Sordo en termine et va aller chercher la quatrième place pour la deuxième fois en deux rallyes. Encore une fois, Sordo n’est pas le plus rapide des pilotes Hyundai mais constitue l’assurance du constructeur Coréen.

Ogier est en avance sur Neuville dans le premier secteur ! Le Français veut aller chercher cinq points bonus, en plus des quinze qu’il devrait marquer avec sa troisième place ! Dans le deuxième secteur, il est en avance de 1.5s sur Neuville, mais c’est maintenant Tänak qui s’élance.

L’Estonien est en avance de cinq dixièmes sur Ogier au premier secteur, et le Français en termine en 8’52"3, soit trois dixièmes de mieux que Neuville ! Ogier se satisfait de son chrono et avoue qu’il vise aussi le championnat, et qu’il se satisfera entièrement de ce podium.

Neuf dixièmes d’avance pour Tänak dans le deuxième secteur, au moment où Latvala s’élance ! Le Finlandais n’est séparé de sa victoire que par 16 kilomètres qu’il doit parcourir dans un bon rythme mais sans trop en faire !

Tänak ne lâche rien de son côté et en plus de vouloir récupérer les points de la Power Stage, l’Estonien sait qu’il pourrait profiter du moindre problème que pourrait rencontrer Latvala.

Latvala est en avance au premier intermédiaire ! Le Finlandais a décidé de ne rien lâcher non plus et pointe avec une poignée de dixièmes sur ses deux rivaux !

Tänak en termine avec une attaque moins franche que Sébastien Ogier et signe un 9’00"3 ! Il perd beaucoup de temps dans le dernier secteur et assure ce qui sera probablement une deuxième place, sans marquer de point bonus dans la Power Stage.

Latvala est désormais le seul encore en train de combattre le chrono et creuse encore l’écart ! Cinq dixièmes sur Tänak, qui a raté la fin de spéciale, et 1.4s sur Ogier ! Quelle démonstration du Finlandais !

Cette Toyota semble voler sur ces routes enneigées et son pilote sort l’attaque des grands jours, propre et efficace. Contrairement à Tänak, il ne baisse pas le rythme dans ce dernier partiel et va chercher les cinq points bonus, et c’est fait !

Latvala remporte son troisième scratch de la journée en trois spéciales ! Il marque un total de trente points sur ce seul rallye et offre à Toyota son premier succès depuis 1999 ! Le podium est constitué des trois mêmes pilotes qu’au Monte Carlo, simplement dans un ordre inverse.

Latvala s’empare de la tête du classement général et Toyota a déjà rempli tous ses objectifs, pourtant fixés pour la fin de saison. C’est un énorme succès pour le constructeur japonais que l’on pensait en retard sur son programme.

Les deux équipes que l’on pensait les mieux préparées, Citroën et Hyundai, n’ont pour l’instant remporté aucun rallye, contrairement à M-Sport et Toyota.

Classement final du rallye de Suède :

1 Latvala 2H36’03"6 (Vainqueur WRC)
2 Tänak +29.2s
3 Ogier +59.5s
4 Sordo +2m11.5s
5 Breen +2m51.2s
6 Evans +5m26.6s
7 Paddon +5m31.2s
8 Lefebvre +7m14.7s
9 Tidemand +9m11.1s (Vainqueur WRC2)
10 Suninen +10m02.9s


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Suède, ES17 : Latvala intouchable, la victoire lui tend les bras !
Info suivante : Breen sauve un top 5 pour Citroën en Suède
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2017 - Rallye de Monte-Carlo
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC