Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Renault veut occuper confortablement la quatrième place

C’est l’objectif cette année

12 mars 2018 - 16h21, par Emmanuel Touzot 

Renault veut être en position de pouvoir obtenir la quatrième place du classement des constructeurs en 2018, et espère y parvenir de manière plutôt confortable en prenant une certaine marge sur le reste du peloton.

"Notre équipe est gérée de manière très précise" explique Bob Bell, directeur technique. "J’imagine que l’on peut voir les choses se disant que nous étions sixièmes l’an dernier et que nous devons nous mettre en position de maintenir une quatrième place confortable au championnat".

"En regardant une équipe comme Force India, qui a été capable de cela, on doit être capable de faire le même travail avec des ressources similaires. C’est clair. Je pense que tant que nous ne prouverons pas à Renault que nous sommes capables de faire cela, ils ne signeront plus de chèques pour du personnel et des ressources".

Renault suit un plan de bataille depuis son retour en 2016 et bien qu’elle compte viser le titre pour 2020, l’équipe n’est pas encore en mesure de se battre face aux équipes de pointe.

"Il faut que nous prouvions ce que nous valons à chaque étape. Une fois que nous avons fait cela, nous pouvons commencer à discuter de ce qu’il manque pour aller chercher les trois meilleures équipes, car c’est une ligue différente en termes de ressources".

"Nous sommes prêts pour ça, Renault est prêt pour ça et il faudra se développer au point de pouvoir se battre juste derrière le top 3. C’est une autre étape à franchir et il faudra discuter des ressources nécessaires".

Renault a vécu des essais d’avant-saison positifs et a parcouru un bon kilométrage. Bell s’avoue convaincu par le rythme de la RS18 et reconnaît que les données ont été encore plus positives que celles simulées en soufflerie.

"Nous avons été un peu meilleurs que ce que nous pensions après le passage en soufflerie donc c’est positif. Nous sommes où nous espérions être. Est-ce que ce sera suffisant ? Je ne sais pas. Tant que nous ne serons pas à Melbourne, personne ne saura vraiment".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Bottas : Notre rythme sur un tour est inconnu
Info suivante : Pirelli confirme le pneu hyper-tendre pour Monaco
F1
Photos - GP d’Espagne 2018 - Course (528 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Avant-course (189 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Samedi (502 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Vendredi (650 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Jeudi (402 photos)
Photos - Le week-end et la victoire d’Alonso aux 6h de Spa 2018 (212 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Course (516 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Avant-course (187 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Samedi (734 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Vendredi (712 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
Vidéo - Présentation de la McLaren MCL33
Vidéo - Un tour avec Bottas et le Halo dans la Mercedes W09
F1

F1


Miniboutik










F1
F1

F1
F1

WRC
WRC