Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Red Bull : la prochaine évolution majeure sera pour l’Autriche

En attendant, des évolutions mineures pour Monaco et le Canada

17 mai 2017 - 14h00, par Alexandre Combralier 

Les évolutions apportées par Red Bull à Barcelone ont permis à l’écurie autrichienne de se rapprocher de Ferrari et de Mercedes, en particulier en qualifications. Cependant, l’écart avec les meilleures reste trop significatif encore pour que Red Bull puisse viser la victoire à chaque Grand Prix.

Les évolutions initiales de Red Bull ont d’ailleurs été perturbées par un événement inhabituel dans une grande écurie : un défaut de corrélation entre la CFD, la soufflerie et les données en piste.

« Nous étudions chacun de nos outils pour savoir sur lesquels nous pouvons nous appuyer ou non » assure aujourd’hui Christian Horner. « Les pneus plus larges ont un impact plus important sur l’aéro – plus grand que nous le pensions. »

Red Bull pourra de plus compter sur une aide majeure, celle d’Adrian Newey. L’ingénieur vedette de la F1 s’est vraiment mis à travailler sur la RB13 à partir de l’Australie, après avoir pris un peu de recul sur la discipline. Du reste, Newey était même présent dans le paddock de Barcelone.

« Adrian voulait un retour des pilotes sur place pour mieux comprendre la voiture et déterminer la direction du développement pour le futur » précise le directeur de Red Bull.

Pour les prochaines courses, Red Bull se concentrera sur les spécificités des circuits de Monaco et de Montréal. En Principauté, des évolutions, mineures, devraient améliorer la rapidité de la monoplace en virages lents. Au Canada, au contraire, un package aéro spécialement conçu pour les circuits à faible appui fera ses débuts.

Mais les prochaines évolutions majeures de Red Bull sont programmées pour le Grand Prix à domicile de l’écurie, celui d’Autriche, en juillet prochain. Une évolution du moteur Renault est aussi attendue à cette date – d’autant plus que le Red Bull Ring est un circuit qui fait la part belle à la puissance des V6.

« Si nous pouvions activer la pleine puissance du moteur, nous ne serions pas loin de Mercedes et de Ferrari » témoigne une source interne chez Red Bull. « Mais en raison de la fiabilité, nous ne pouvons pas encore le faire. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Force India s’explique un peu plus sur l’affichage de ses numéros
Info suivante : Brawn ne retient pas l’idée de deux courses par week-end
F1
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2017 - Jeudi (321 photos)
Photos - GP du Canada 2017 - Course (719 photos)
Photos - GP du Canada 2017 - Avant-course (183 photos)
Photos - GP du Canada 2017 - Samedi (618 photos)
Photos - GP du Canada 2017 - Vendredi (708 photos)
Photos - GP du Canada 2017 - Jeudi (383 photos)
Photos - GP de Monaco 2017 - Course (572 photos)
Photos - GP de Monaco 2017 - Avant-course (222 photos)
Photos - GP de Monaco 2017 - Samedi (750 photos)
Photos - GP de Monaco 2017 - Vendredi (447 photos)
F1

F1
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
Vidéo - Construction et transport du Red Bull Energy station version Monaco
Vidéo - Retour sur Barcelone avec Verstappen, Alonso & Brawn
Vidéo - Verstappen bat le record de Zandvoort avec la RB8
Vidéo - Interview du petit fan qui pleurait et qui a pu rencontrer Kimi !
Vidéo - Le RDV du petit-déj’ : le V12 Ferrari de la 412 T2 de 1995
Vidéo - Présentation de la saison de F1 2017
Vidéo - Présentation de la Toro Rosso STR12 en détails et en piste à Misano
Vidéo - La Toro Rosso STR12 en piste à Misano
Vidéo - La Haas F1 VF17 en piste à Barcelone
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC