Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Prost souhaite une montée en puissance pour Renault F1 en 2018

Toujours pas d’objectif précis

13 mars 2018 - 09h15, par Olivier Ferret 

Alain Prost, le consultant de Renault F1, a été clair : l’équipe française ne se fixe pas d’objectif précis, encore moins celui de gagner une course, en 2018. Le quadruple champion du monde n’exclut toutefois pas de revoir la formation d’Enstone sur le podium cette saison.

Prost vise une progression logique, après des essais hivernaux qui démontrent que Renault F1 devrait avoir une belle place dans le peloton de chasse derrière Mercedes, Ferrari et Red Bull.

"En 2018, l’équipe va certainement progresser, monter en puissance. Mais bon, sur le papier, à la régulière, les trois teams de pointe demeurent un cran au dessus. Difficiles à approcher," confie Prost à Nice Matin.

"Chez nous, une grosse évolution technique doit arriver en milieu de saison. Peut-être que la R.S.18 en bénéficiera déjà au Castellet (pour le GP de France). Peut-être pas... En tout cas, l’éventualité d’un podium, il ne faut jamais l’écarter."

Ce podium, ce serait bien de l’obtenir à domicile mais...

"Si l’attente sera naturellement plus forte quand nous serons au GP de France, Nico (Hulkenberg), Carlos (Sainz) et leur staff prépareront cette course comme les autres. La seule différence, c’est le petit surcroît de pression à domicile. Pareil pour les trois pilotes français. A nous de savoir le transformer en énergie positive."

Ce qui est certain c’est que donner un calendrier pour des podiums puis des victoires, "ça ne sert à rien" selon le Français.

"Tout simplement parce que la course automobile, ça ne marche pas ainsi. Aujourd’hui, l’équipe est toujours en phase de reconstruction. Beaucoup de gens sont arrivés à Enstone. L’usine est en train de se restructurer. Celle de Viry-Châtillon va suivre la même voie bientôt."

"Alors, est-ce que tous ces efforts payeront demain ou après-demain ? C’est un peu tôt pour le dire. Voyons d’abord comment on va progresser cette année. Par rapport aux équipes contre lesquelles on se battait en 2017 (Force India, Williams, Toro Rosso...) où serons-nous dans cinq mois ? Dans dix mois ? Après, sans doute que l’on pourra affiner les perspectives."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : La situation sera plus claire pour Ricciardo après quelques courses
Info suivante : Alonso ne voit aucune raison d’être pessimiste
F1
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Course (400 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Avant-Course (184 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Samedi (503 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Vendredi (628 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Jeudi (458 photos)
Photos - GP d’Autriche 2018 - Course (542 photos)
Photos - GP d’Autriche 2018 - Avant-course (255 photos)
Photos - GP d’Autriche 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP d’Autriche 2018 - Vendredi (809 photos)
Photos - GP d’Autriche 2018 - Jeudi (338 photos)
F1

F1
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC