Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Pirelli veut amener des pneus intelligents de 18 pouces

Deux idées lancées par le constructeur

1er juin 2018 - 12h54, par Emmanuel Touzot 

Bien que son contrat arrive à expiration fin 2019, le manufacturier italien Pirelli, seul fournisseur en Formule 1 depuis 2011, veut s’adapter aux nouvelles réglementations qui feront leur apparition l’an prochain, et surtout en 2021.

Marco Tronchetti, le PDG de la marque, assure que Pirelli est prêt à fournir des pneus différents, en agrandissant la taille des roues de 13 à 18 pouces, comme cela avait déjà été testé en 2014 (photo).

"Nous sommes ouverts" déclare Tronchetti, qui estime qu’il faudra plusieurs adaptations. "Il faudra évidement trouver et les équipes devront être prêtes à l’adopter."

"Nous aurons besoin de voitures de test. Il faudra développer autrement les voitures pour des roues de 18 pouces. L’absorption de choc entre les suspensions et les pneus, différentes suspensions, tout cela devra être testé et prendra du temps."

En termes commerciaux, Pirelli serait la seule marque impactée puisque ses logos auraient moins de place sur les flancs des gommes, mais son PDG assure qu’il n’y voit aucun inconvénient, et que sa proposition n’est pas une menace.

"Nous sommes satisfaits des 13 pouces, nous serions satisfaits avec 18 pouces. Nous trouverons le moyen d’afficher notre marque d’une manière qui combine technologie et marketing. Nos employés sont capables d’y parvenir. Nous avons montré les pneus de 18 pouces il y a trois ans. Nous y avons pensé à l’avance."

Pirelli avoue aussi plancher sur des pneus intelligents, qui seraient notamment capables de fournir des données instantanées sur les pneus. Une technologique qui a déjà été amenée sur le marché de l’automobile par le constructeur italien.

"Je pense que si ça peut aider l’aspect sportif, nous sommes prêts à insérer des capteurs. C’est une chose que les équipes doivent considérer comme une valeur additionnelle au flot d’informations dont elles disposent déjà."

"Nous avons déjà mentionné que nous sommes prêts pour des tests. Nous voulons savoir quelles informations seraient utiles. Nous voulons continuer à faire évoluer la technologie et à faire progresser le spectacle."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Rosberg milite pour le retour de l’effet de sol en F1
Info suivante : Renault confirme l’arrivée de son V6 ’spec B’ au Canada
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC