Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Pirelli confirme un gros écart entre ses gommes en Chine

De quoi pimenter la stratégie dimanche

13 avril 2018 - 18h58, par Olivier Ferret 

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton se hisse au sommet de la hiérarchie des deux premières séances d’essais libres organisées en Chine. Il chausse d’abord les pneumatiques « soft » pour signer le chrono de référence de la session matinale, avant de privilégier les « ultrasoft » pour se montrer le plus rapide l’après-midi. Ferrari reste quant à elle en embuscade, à moins de 1/10e de seconde, au terme des EL2.

Les températures restent fraîches (19°C dans l’air, 21°C sur la piste au terme des EL2), le ciel nuageux, mais quelques gouttes de pluie apparaissent en fin de journée.

Les écuries s’attèlent à recueillir de précieuses données sur les trois mélanges, avec différentes charges de carburant, afin de commencer à définir une stratégie adéquate pour la course, des conditions de piste sèche étant annoncées pour dimanche. La majorité du travail consiste en une comparaison directe entre les différentes enveloppes, et notamment les performances des ultra-tendres avec les medium et tendre.

"Il s’agit du premier Grand Prix de la saison présentant un écart entre deux mélanges, le supersoft ayant en effet été remplacé par l’ultrasoft aux cotés des medium et soft," commente Mario Isola, responsable de Pirelli F1.

"L’objectif de cette stratégie consiste à offrir un écart un peu plus conséquent entre les trois gommes disponibles. Cela s’est d’ailleurs révélé être le cas, puisque nous avons observé une différence d’environ 0’’9 entre les medium et les soft, légèrement moins importante entre le soft et ultrasoft, et un écart global de 1’’6 entre les medium et les ultrasoft."

"Les stratégies promettent donc d’être intéressantes, d’autant que certaines monoplaces semblent plus à l’aise avec certains types de pneumatiques que d’autres. Tout cela sera cependant influencé par la météo, et les teams devront par conséquent adapter les monoplaces et leur stratégie à une course aux conditions sensiblement plus douces attendues dimanche. Le mélange le plus dur pourrait offrir une opportunité plus grande et aura donc un véritable rôle à jouer."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Fernley : Cette année, la Q3 se joue à un dixième ou deux
Info suivante : Chine, EL3 : Vettel devant Raikkonen, casse moteur pour Ricciardo
F1
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Course (591 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Avant-course (245 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Samedi (606 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Vendredi (761 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Jeudi (343 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Course (400 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Avant-Course (184 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Samedi (503 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Vendredi (628 photos)
Photos - GP de Grande-Bretagne 2018 - Jeudi (458 photos)
F1

F1
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC