Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WTCC

WTCC - Michelisz analyse la saison à venir et confirme ses objectifs

Il visera le titre en sachant que ce ne sera pas simple


9 février 2017 - 14h16, par Emmanuel Touzot 

La première saison de Norbert Michelisz en tant que pilote officiel Honda a été très positive et fort logiquement, le Hongrois a été confirmé pour une deuxième saison au sein du JAS Motorsport, qui fait rouler les Civic officielles. Il rejoint l’équipe Castrol Honda où il remplace Rob Huff et a déjà commencé les essais avec Tiago Monteiro et Ryo Michigami.

"J’étais ravi d’être de retour derrière le volant, ça faisait très longtemps et ma Honda Civic me manquait" déclare Michelisz. "C’était amusant mais j’étais surtout heureux de faire ces trois journées d’essais car la voiture marche très bien. Nous avons testé les améliorations qui marchent bien".

"L’objectif n’était pas encore de viser la performance, il fallait surtout voir comment fonctionnaient les nouvelles pièces. Nous avons d’autres séances prévues lors desquelles on pourra se concentrer sur la performance plus que sur la fiabilité. Le potentiel de la voiture est là, il ne nous reste qu’à l’exploiter et je suis convaincu que nous pourrons le faire".

Cette séance fut l’occasion pour lui de travailler avec son nouvel équipier, Ryo Michigami, qu’il avait seulement côtoyé lors de la manche japonaise de la saison 2016 : "Nous avions deux voitures à cette séance, je voulais me concentrer sur la voiture évoluée mais dès que je le pouvais, j’étais ravi de l’aider. Je l’apprécie beaucoup et il travaille très bien".

"Je l’ai rencontré à Motegi l’an dernier, il est calme et très concentré sur ce qu’il fait. Il a beaucoup roulé et c’était très utile pour lui car ça lui a apporté de l’expérience. Je m’attends à ce qu’il soit fort".

Michigami doit combler un grand vide après le départ de Rob Huff vers Munnich Motorsport, et Michelisz en est conscient : "Avoir un champion du monde dans l’équipe est un grand atout, j’aimais beaucoup que Rob fasse partie de l’équipe mais je suis sûr que Ryo progressera assez pour être un atout également".

"Rob sera candidat au titre, je sais maintenant qu’il est un pilote de classe mondiale et avec la Citroën, ce sera une combinaison très solide. Il n’y aura toutefois pas que lui, Volvo fait des essais et les rumeurs d’un équipage solide font surface. J’adore la compétition et je sais que nous serons encore meilleurs que l’an dernier car la voiture sera meilleure, mais je m’attends à une vraie opposition et c’est pourquoi j’ai hâte d’en découdre".

Longtemps pilote indépendant, dont il a remporté le trophée deux fois, Norbert Michelisz a été récompensé de sa persévérance et de ses belles performances au volant d’une Honda privée et a donc rejoint l’escadron de trois Civic officielles cette année, et a découvert la différence entre être pilote privé et pilote officiel.

"Je connaissais quelques personnes dans l’équipe pour avoir testé pour Honda en 2015 mais il a fallu que je travaille avec un nouvel ingénieur et de nouveaux mécaniciens" poursuit-il. "C’est différent en essais et en week-end de course, où il y a plus de pression. C’est un environnement différent mais j’adore travailler avec JAS et Honda. Ils ont été très compréhensifs car il s’agissait d’une nouvelle situation pour moi et ils m’ont soutenu".

"J’espère être à fond dès le début de saison, car l’an dernier j’avais été un peu affecté par cet environnement tout nouveau et par le poids de la responsabilité d’un pilote d’usine. Il faut vivre de bons et de mauvais moments ensemble pour devenir une équipe, et j’adore travailler avec ces personnes, nous nous comprenons à 100%. La plus grande pression est toutefois celle que je me mets moi-même, j’ai de grandes attentes et elles ne viennent pas que de Honda".

Les attentes dont parle Michelisz sont bien évidemment la possibilité de se battre pour le titre, lui qui a terminé quatrième du championnat derrière les deux Citroën officielles et derrière son équipier, Tiago Monteiro. Après une telle première saison, il est légitime pour lui de penser à la couronne mondiale.

"Je ne veux pas être trop confiant avant le début de saison, il y a encore beaucoup de temps avant la première course de Marrakech. Je dois être totalement prêt si je veux me battre pour le titre et de ce que je connais de notre situation actuelle, nous avons nos chances. Si ce n’est pas moi, je pense que ce sera Tiago. Il a montré à quel point il est un pilote fantastique, il ne cesse de progresser depuis les dernières saisons. Derrière, je vois Rob et les pilotes Volvo, c’est dur de ne dire qu’un nom car je crois que six à huit pilotes peuvent se battre pour le titre".

Le WTCC continuera de se démarquer des autres championnats en se rendant au Nurburgring, sur la célèbre boucle Nord, mais voit aussi le retour de Monza en ouverture de saison et de Macao en avant-dernière course, des circuits que Norbert Michelisz adore : "J’ai gagné ma première course internationale à Monza en 2008 et j’ai remporté ma première course de WTCC à Macao en 2010, ces deux pistes sont parmi mes préférées".

"On ne peut pas comparer le Nurburgring à un autre circuit. Avant, je pensais que Macao était le circuit le plus difficile au monde, mais quand j’ai roulé sur le Nurburgring en 2015, j’ai réalisé que c’était un autre niveau. En essais, on est prudents car on sait que la moindre erreur peut mener à un énorme accident à cause des vitesses atteintes et parce qu’il n’y a pas de dégagements. C’est un circuit unique car il est très difficile, et on ne l’aborde pas comme les autres circuits".

Grande nouveauté prévue pour la saison 2017, les tours joker inspirés du championnat du monde de Rallycross seront instaurés sur les circuits urbains de Marrakech et Vila Real, pour permettre aux pilotes d’avoir des opportunités supplémentaires de dépassement.

"Je pense que c’est une très bonne idée, c’est difficile de piloter sur les circuits urbains. Les fans veulent voir des dépassements et de l’action et cette nouvelle règle peut être une bonne stratégie pour nous afin de dépasser" conclut-il.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Volvo confirme une annonce à la fin du mois de février
Info suivante : Sébastien Loeb a failli ne pas courir en WTCC
WTCC
Photos - WTCC 2017 - Marrakech (Maroc)
Photos - Essais WTCC à Monza - 14-15/03
Photos - WTCC 2016 - Losail (Qatar)
Photos - WTCC 2016 - Shanghai (Chine)
Photos - WTCC 2016 - Motegi (Japon)
Photos - WTCC 2016 - Termas de Rio Hondo (Argentine)
Photos - WTCC 2016 - Vila Real (Portugal)
Photos - WTCC 2016 - Moscow Raceway (Russie)
Photos - WTCC 2016 - Nordschleife (Allemagne)
Photos - WTCC 2016 - Marrakech (Maroc)
WTCC

WTCC
WTCC

F1


Miniboutik





WTCC
WTCC