Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - McLaren n’abandonne pas l’idée de fabriquer ses moteurs

Il faudra en envisager l’intérêt économique

10 janvier 2018 - 11h37, par Emmanuel Touzot 

McLaren n’a pas mis de côté l’idée de développer son propre moteur si le règlement adopté à partir de 2021 permet d’avoir une chance de bien figurer sans investir trop d’argent. Les déboires avec Honda ont poussé l’équipe à réfléchir en ce sens, même si le projet est pour le moment embryonnaire.

"En Formule 1, McLaren n’a jamais fait son propre moteur" explique Jonathan Neale, directeur des opérations, à F1 Fanatic. "Nous avons signé un accord avec Renault mais le règlement va changer et seulement la moitié de la carte a été révélée pour le moment, donc nous ne savons pas où se fera le voyage".

McLanren doit d’abord identifier l’intérêt commercial d’une telle idée, puisque les ventes de voiture et l’augmentation de ces ventes sont relatifs par rapport à un engagement en tant que motoriste en Formule 1.

"Pour le moment ce n’est pas clair. Il y a des grosses équipes comme Mercedes qui dépensent une quantité significative d’argent avec une organisation et une infrastructure qui en dépendent. Ferrari vend 35000 moteurs par an grâce à d’autres marques comme Maserati, et 8000 pour elle. Ce genre de volumes, tout comme nous qui sommes à moins de 5000 voitures à l’année, restent des chiffres de constructeur de niche".

"Nous avons pourtant un programme de F1. Nous ne sommes pas un constructeur à grande échelle, mais nous gardons l’esprit ouvert et nous regardons la phase suivante pour la Formule 1 en nous disant qu’il y a la possibilité d’utiliser notre capital de manière plus intelligente. Mais nous n’avons pas d’autres plans immédiats que de retrouver une bonne santé sportive et de bien travailler avec Renault".

Neale reconnaît aussi qu’un contrat d’usine avec un motoriste, tel que celui qu’ils avaient avec Honda ou qu’ils possédaient, jusqu’en 2012, avec Mercedes, est la solution idéale pour avoir les ressources nécessaires au titre mondial.

"J’aimerais revenir sur ce que Ron [Dennis] a dit. Ron dit que la meilleure situation est d’être une équipe avec un contrat moteur d’usine, car ça permet d’avoir la force et la puissance d’un fournisseur officiel, qui possède lui-même un gros budget marketing, tout en ayant accès à une technologie importante et à un gros capital d’investissement. Cela permet d’avoir la souplesse d’une grosse équipe en gardant l’esprit d’un constructeur de sport automobile".

"Je pense toujours qu’il a raison et que ce serait la situation idéale. Les dernières années n’ont pas été à la hauteur de nos espérances et nous avions besoin de changer de stratégie afin que les affaires reprennent, donc nous verrons" conclut Neale.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Les bouchons seront de la partie pour le Grand Prix de France
Info suivante : Le circuit de karting des Schumacher à Kerpen va fermer
F1
Photos - Gala de remise des prix 2017 de la FIA
Photos - Présentation Alfa Romeo Sauber
Photos - Essais F1 à Yas Marina - 28-29/11 (330 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Course (523 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Avant-course (231 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Samedi (535 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Vendredi (849 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Jeudi (305 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
F1

F1
Vidéo - L’inauguration du Panthéon des Champions de la FIA
Vidéo - Coup de projecteur sur Lewis Hamilton
Vidéo - La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
F1

F1


Miniboutik









F1
F1

F1
F1

WRC
WRC