Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - La signature de Sirotkin, symptôme de l’incertitude financière des écuries privées

2021, année cruciale pour la F1

26 janvier 2018 - 08h26, par Alexandre Combralier 

La récente signature de Sergey Sirotkin chez Williams illustre les dilemmes financiers auxquels sont confrontés de nos jours les écuries privées. Sans le soutien d’un grand constructeur, ou d’une grande marque comme Red Bull, il devient nécessaire pour les structures indépendantes de faire appel à des pilotes payants et de faire monter les enchères pour l’obtention d’un baquet.

La situation ne s’améliore pas en 2018, en raison de la baisse des revenus distribués aux équipes par Liberty Media. Les nouveaux propriétaires américains ont en effet consenti à des investissements importants en rachetant le sport. Ils assurent que ces investissements paieront sur le long terme en augmentant considérablement la taille du gâteau à se partager. En attendant, à court terme, il y a logiquement moins de parts à déguster.

Liberty Media devrait allourdir le calendrier à 25 courses (un Grand Prix du Vietnam ou une deuxième course aux États-Unis sont quelques pistes explorées) pour obtenir plus de revenus venant des promoteurs et des droits TV. Une stratégie de reconquête du digital et du jeune public est en parallèle lancée.

Cependant, pour porter le calendrier à 25 courses, l’accord de trois écuries serait requis – ces équipes seraient Ferrari, McLaren et Red Bull. Si les deux dernières sont plutôt Pro-Liberty, la Scuderia est rentrée en conflit avec Chase Carey. Sergio Marchionne a même brandi la menace d’un retrait du cheval cabré de la discipline reine.

Ferrari craint que Liberty Media ne remette en question les privilèges historiques dont les Rouges profitent depuis de nombreuses années. Ces privilèges leur accordent des revenus supplémentaires chaque saison, simplement pour l’attrait de la marque Ferrari.

Liberty Media explore encore une autre piste pour augmenter les revenus : l’organisation de « Fan Days » dans les centres-villes, comme à Londres l’an dernier - et prochainement à Shanghai et à Marseille. Or ces évènements ont aussi un coût pour les équipes, en termes de mobilisation de matériel et de personnel. Elles craignent ainsi de devoir encore se serrer la ceinture, et ne profiter d’un retour sur investissement, qui demeure hypothétique, qu’au bout de nombreuses années.

On le voit, la stratégie de Liberty Media apparaît risquée, comme tout investissement dans un business : à court terme, diminuer les taux de marge (de l’entreprise F1 et donc des écuries) ; à long terme, espérer que ces investissements portent leurs fruits.

L’année 2021 sera absolument cruciale pour la F1. On saura alors vraiment si la nouvelle stratégie de Liberty Media en valait la chandelle – dans le cas contraire, une rébellion des écuries privées n’est pas à exclure. Fin 2020, expirent enfin les Accords Concorde actuels et 11 des contrats des courses au calendrier cette année.

Liberty Media a dès aujourd’hui une pression maximale pour bien négocier ce virage. Auquel cas, deux pilotes payants ne pourront suffire, même pour une écurie championne du monde il y a vingt ans…


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Rolex 24 : Stroll 6e sur la grille, Alonso et Norris au 13e rang
Info suivante : Fernando Alonso veut revenir à Indianapolis
F1
Photos - GP de Monaco 2018 - Mercredi (280 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Course (528 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Avant-course (189 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Samedi (502 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Vendredi (650 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Jeudi (402 photos)
Photos - Le week-end et la victoire d’Alonso aux 6h de Spa 2018 (212 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Course (516 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Avant-course (187 photos)
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Samedi (734 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
Vidéo - Présentation de la McLaren MCL33
Vidéo - Un tour avec Bottas et le Halo dans la Mercedes W09
F1

F1


Miniboutik










F1
F1

F1
F1

WRC
WRC