Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Newsletter Newsletter | Contact  

Info WRC

WRC - La quête sarde de Citroën Racing

Trois voitures engagées


31 mai 2014 - 09h33, par Olivier Ferret 

Sixième manche de la saison, le Rally Italia Sardegna accueille les concurrents du Championnat du Monde des Rallyes sur un parcours en partie renouvelé. Trois DS3 WRC sont engagées par le Citroën Total Abu Dhabi WRT : Mads Østberg / Jonas Andersson et Kris Meeke / Paul Nagle sont rejoints par Khalid Al Qassimi / Chris Patterson.

Organisé sur les routes du Sanremo dès 1970 puis en Sardaigne à partir de 2004, le Rallye d’Italie a vu l’équipe Citroën s’imposer à six reprises.

Le premier succès des Chevrons sur l’asphalte italien a été conquis par Sébastien Loeb et Daniel Elena, sur le chemin du premier titre de Champion du Monde des Constructeurs en 2003.

Depuis l’arrivée de l’épreuve WRC sur la terre sarde, Citroën Racing l’a emporté cinq fois sur neuf. Sébastien Loeb et Daniel Elena ont inscrit leur nom au palmarès en 2005, 2006 (Xsara WRC), 2008 (C4 WRC) et 2011 (DS3 WRC) avant que Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen ne leur succèdent en 2012, toujours avec la Citroën DS3 WRC.

EXPLOITER AU MIEUX LE POTENTIEL

Avec l’arrivée de deux nouveaux équipages pour disputer le Championnat du Monde 2014, le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team s’était préparé à une période d’adaptation en début de saison. Grâce à quatre podiums conquis en cinq rallyes, l’équipe a maintenu un haut niveau de performance pour occuper la deuxième place du classement des Constructeurs, tandis que Mads Østberg pointe aujourd’hui au troisième rang des Pilotes.

« Nous cherchons à exploiter pleinement le potentiel dont nous disposons », rappelle Marek Nawarecki, Deputy Team Principal. « Cet objectif reste le même en Sardaigne. Le travail effectué sur le développement de la Citroën DS3 WRC permet de répondre aux attentes de nos pilotes. Mads a beaucoup d’expérience en Sardaigne, tandis que Kris connaît mieux ce rallye que les précédents. Autant d’atouts dont nous devons profiter. »

Autour d’Alghero, une base inédite, les équipages feront face à un défi renouvelé. « C’est une épreuve difficile, mais c’est le cas de tous les rendez-vous du Championnat du Monde. Pour la préparer au mieux, une séance d’essais a été menée sur l’île, sur des routes très similaires à celles du rallye », poursuit Marek Nawarecki. « En mêlant notre expérience et les sensations de Mads et Kris, nous avons pu faire évoluer les réglages de la Citroën DS3 WRC. Nos deux pilotes semblent très satisfaits par le comportement et l’équilibre de leur voiture. C’est notre objectif : leur donner la possibilité de s’exprimer dans les spéciales. »

MADS ØSTBERG VISE PLUS HAUT

Troisième du WRC, Mads Østberg possède une solide expérience en Sardaigne. Depuis 2007, le Norvégien n’a pas manqué une édition organisée dans le cadre du Championnat du Monde.

« C’est une épreuve qui me réussit plutôt bien », souligne Mads. « J’y ai de bons souvenirs. C’est un parcours très technique avec des niveaux d’adhérence différents selon les passages. La prise de notes est particulièrement importante. Il faut avoir la capacité de changer son rythme lorsque la nature des spéciales évolue. »

Lors de récents essais en Sardaigne, le Norvégien a été en mesure de travailler sur les réglages de sa Citroën DS3 WRC : « Nous avons trouvé des solutions qui nous permettront d’être encore plus compétitifs sur ce type de terrain. Je sais que nous pouvons être performants en Sardaigne et j’ai une bonne expérience de l’épreuve. Je vais donc attaquer un peu plus d’entrée pour essayer de jouer aux avant-postes. L’objectif est toujours d’être sur le podium à l’arrivée, mais j’ambitionne de me frotter aux leaders. »

KRIS MEEKE CHERCHE À EMMAGASINER DE LA CONFIANCE

Après une série de trois épreuves totalement nouvelles pour lui, Kris Meeke a montré que la moindre petite expérience pouvait être un atout majeur. Quelques années après une unique participation en Argentine, il plaçait sa Citroën DS3 WRC en troisième position à Carlos Paz. En Sardaigne, le Britannique va pouvoir profiter de quatre départs entre 2004 et 2011.

En Junior WRC – avec un podium dans la catégorie en Citroën C2 Super 1600 – en IRC et en WRC, Kris a tout connu sur l’île italienne : « C’est une manche méditerranéenne typique. Les routes sont à la fois étroites, rapides, glissantes et bordées de grosses pierres ! Il nous faudra assimiler ce que nous réservent les sections inédites. Pour nous, ce sera comme un nouveau rallye et nous partirons d’une page blanche en reconnaissances. »

« Nous étions bien dans le rythme lors de la première journée en Argentine », ajoute le Britannique. « J’espère avoir la même vitesse en Sardaigne. Je dois conserver cette tendance positive jusqu’en Pologne pour aborder la seconde moitié de la saison, et les épreuves que je connais mieux, en pleine confiance ! »

UN TEST D’ENDURANCE POUR KHALID AL QASSIMI

Actuel deuxième du Championnat du Moyen-Orient, Khalid Al Qassimi va participer à la troisième des quatre manches mondiales à son programme cette saison. Présent à l’arrivée en Suède et au Portugal, le pilote d’Abu Dhabi s’attend à un nouveau défi en Sardaigne.

« Je n’ai pas toujours été au bout de ce rallye », se souvient Sheikh Khalid. « Il faut réussir à trouver le bon équilibre entre attaquer et assurer. Les spéciales sont rapides et étroites. Il n’y a pas de place pour la moindre erreur, car il y a des pierres et des arbres en bordure de trajectoire. »

« Le plus grand challenge sera la spéciale de près de soixante kilomètres lors de la deuxième journée. Ce sera un vrai test d’endurance. Nous allons participer à des essais cette semaine avec la Citroën DS3 WRC pour trouver de bons réglages. Je suis impatient d’être au départ ! »

DE CAGLIARI À ALGHERO

Depuis 2004, les Italiens ont abandonné le Sanremo et la Ligurie pour accueillir le Championnat du Monde en Sardaigne. D’abord installée à Olbia face à la Mer Tyrrhénienne, la base du rallye déménage cette année à Alghero sur la côte ouest de l’île.

Les reconnaissances débuteront mardi 3 juin à partir de 8h00. Deux jours plus tard, le shakedown sera organisé sur une spéciale de 3,380 kilomètres (Putifigari) située à quinze kilomètres du parc d’assistance.

Le départ sera donné deux cents kilomètres plus au sud, à Cagliari, avec une première spéciale tracée le long du port et retransmise en direct à la télévision.

Durant la nuit, les WRC seront rapatriées par camion vers Alghero. Vendredi, quatre épreuves spéciales seront à parcourir à deux reprises avec des passages dans Terranova Nord (20 km, 11h35 / 15h57), Terranova Sud (12,4 km, 12h13 / 16h35), Coiluna-Crastazza (20,29 km, 13h08 / 17h30) et Loelle (27,30 km, 13h44 / 18h06). A mi-journée, une assistance éloignée de quinze minutes se tiendra à Buddusò. Retour au parc fermé d’Alghero à partir de 22h00.

Samedi, si le programme n’est composé que de quatre spéciales, le kilométrage est équivalent à la veille. Après une mise en route dans Monte Olia (19,27 km, 9 h18 / 16h54), les pilotes s’affronteront dans la longue Monte Lerno (59,13 km, 10h23 / 17h59). C’est dans cette spéciale de près de soixante kilomètres que se cache une spectaculaire bosse qui promet, chaque année, des images au best of de la saison.

Dimanche, Cala Flumini (8,98 km, 7h39) puis Castelsardo (14 km, 9h20) et Tergu-Osilo (14,88 km, 10h02) précèderont la Power Stage, second passage dans Cala Flumini, dont le départ sera donné à 12h08. L’arrivée sera jugée à Alghero à partir de 13h45.



Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Feu vert pour Ostberg
Info suivante : Première en WRC2 pour la Citroën DS3 R5 et Sébastien Chardonnet
WRC
Photos - WRC 2014 - Rallye de Finlande
Photos - WRC 2014 - Rallye de Pologne (Part. 2)
Photos - WRC 2014 - Rallye de Pologne (Part. 1)
Photos - WRC 2014 - Rallye d’Italie Sardaigne
Photos - WRC 2014 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2014 - Rallye du Portugal
Photos - WRC 2014 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2014 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2014 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2014 - Rallye de Monte-Carlo (Part. 2)
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC