Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Kris Meeke dans le peloton de tête au Rallye de Suède

Après la 1ère journée


10 février 2017 - 20h43, par Olivier Ferret 

La première étape du Rallye de Suède a été d’une totale intensité, avec de multiples changements au sein du top 5. Dans le groupe de tête depuis le départ, Kris Meeke et Paul Nagle occupent la quatrième place du classement général, tandis que Craig Breen et Scott Martin placent l’autre Citroën C3 WRC en huitième position.

- Le rallye débutait jeudi soir, avec un premier passage dans la super spéciale tracée sur l’hippodrome de Karlstad. Kris Meeke était le meilleur représentant du clan Citroën, avec un septième chrono.

- Revenues à Torsby pour y passer la nuit en parc fermé, les voitures s’élançaient de bon matin pour une première boucle comprenant trois spéciales : Röjden, Hof-Finnskog et Svullyra. L’après-midi, le parcours passait à nouveau par ces secteurs, puis l’étape s’achevait avec un passage dans la spéciale de Torsby.

- Kris Meeke commençait bien la journée : avec le deuxième temps de l’ES2, le Britannique remontait en troisième position. Il se maintenait à cette place tout au long de la matinée, avant d’être passé par Tanak à cause d’une petite erreur dans l’ES5.

- Le pilote de la C3 WRC n°7 mettait deux spéciales à récupérer son bien. Avec des pneus ayant perdu une grande partie de leurs clous en fin de journée, il ne parvenait toutefois pas à se maintenir dans le trio de tête et il regagnait l’assistance au quatrième rang, à 2’’1 de son prédécesseur.

- Neuvième après l’ES2, Craig Breen gagnait encore une place dans la spéciale suivante. Il restait à cette position jusqu’à la fin de la journée, malgré quelques péripéties comme un amortisseur cassé lors d’un choc avec une pierre (ES4) ou un tête-à-queue (ES6).

- La journée s’avérait également positive pour Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau, qui se hissaient dans le top 10 à bord de leur voiture de précédente génération. Auteur d’un sans-faute, le pilote français affichait une courbe de progression ascendante pour son premier Rallye de Suède au volant d’une WRC.

- Demain, la journée comprendra à nouveau sept spéciales, pour un total de 125 km chronométrés. Quelques dizaines de milliers de spectateurs sont attendus du côté de Colin’s Crest, la mythique bosse de la spéciale de Vårgasen !

YVES MATTON (DIRECTEUR DE CITROËN RACING)

« Nous pouvons être satisfaits d’avoir nos trois voitures dans le top 10 ce soir. Le rythme était effréné, les uns et les autres ont fait quelques erreurs mais nous restons en bonne position pour obtenir un bon résultat en Suède. Kris est dans la bagarre pour le podium et je pense que Craig a le potentiel pour remonter en se montrant plus constant. Stéphane a également fait une bonne journée compte tenu de sa faible expérience ici. »

KRIS MEEKE

« Après une bonne matinée, j’ai lâché du temps au cours de l’après-midi. Dans l’ES5, j’ai perdu une quinzaine de secondes dans un mur de neige. La voiture s’est délestée sur une bosse et nous avons globalement eu de la chance. Lors de la dernière spéciale, je n’avais plus aucun grip après qu’une bonne partie de mes clous se soient arrachés. Mais nous sommes en lice pour une place sur le podium, donc je reste positif. »

CRAIG BREEN

« C’est loin d’être ma meilleure journée ! En enchaînant les erreurs, j’ai abîmé certaines parties de la carrosserie et j’ai perdu en potentiel aérodynamique. C’est d’ailleurs bluffant de voir à quel point la C3 WRC est efficace dans ce domaine. Malgré tout cela, nous sommes toujours en course, à moins d’une minute de la sixième place. »

STÉPHANE LEFEBVRE

« Le bilan de la journée est positif, je pense avoir bien progressé sur cette surface. Ce matin, je roulais peut-être un peu trop au milieu de la route, sans oser m’appuyer sur les petits murs de neige qui bordaient la route. Je me suis un peu plus amusé au second passage. Je voudrais attaquer encore plus pour réduire l’écart, mais cela risque d’être au détriment de l’efficacité. Il faut trouver le bon compromis, nous sommes sur la bonne voie. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Suède, après ES8 : Neuville prend de l’avance
Info suivante : Latvala et la Yaris impressionnent en Suède
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2017 - Rallye de Monte-Carlo
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2016 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2016 - Rallye de France
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Allemagne
Photos - WRC 2016 - Rallye de Finlande
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC