Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info GP2

GP2 - Interview de Norman Nato

Un superbe challenge sportif


5 février 2017 - 17h34, par Olivier Ferret 

Norman, personne ne s’attendait à vous voir repartir en GP2 cette saison !

Après une saison de découverte du GP2 en 2015 –déjà avec Arden- puis une saison de lutte pour le titre en 2016, j’étais à la croisée des chemins. J’ai reçu pas mal de propositions pour rouler au Japon, en Europe, en Endurance, en monoplace. Elles étaient pour la plupart séduisantes. La proposition de Pertamina-Arden a emporté ma décision pour plusieurs raisons.

D’abord, pour la première fois de ma carrière, je n’apporte plus de budget pour courir, je deviens pilote professionnel, rémunéré pour piloter. Ensuite, le projet Pertamina-Arden est un projet de construction, de conquête, qui agrège autour d’un objectif ambitieux de nouveaux partenaires humains, techniques et financiers. Je suis un sportif de haut niveau, c’est la compétition, la difficulté, qui me motivent. L’écurie a été très transparente sur la structure qu’elle mettait en place. J’ai signé avec enthousiasme.

La carrière d’un sportif de haut niveau doit aller crescendo. Ce n’est pas le titre que vous allez viser en 2017. Est-ce en phase avec votre appétit de victoires ?

Arden a marqué peu de points en 2016. Sean Gelael et moi nous entendons très bien, nous formons une véritable équipe. Nous sommes réunis pour écrire une nouvelle page dans l’histoire de l’écurie. J’apporte mon expérience, Sean apporte sa fraîcheur, nous avons tous les deux faim de résultats. Chaque course sera un nouveau challenge. Chaque point gagné sera une victoire. Le podium est notre objectif.

N’est-ce pas un objectif démesuré ?

Pertamina-Arden est une très belle structure sportive. Les résultats 2016 en GP2 ne reflètent pas leur compétence et encore moins de leur potentiel. Ils ont beaucoup gagné dans le passé et encore en 2016 dans d’autres disciplines, en GP3, en championnat F4 britannique, ainsi qu’en Formule V8 3.5 dont ils ont remporté le titre.

Le championnat GP2 2017 compte 11 week-ends de courses. Participerez-vous à d’autres courses en dehors de ce calendrier ?

J’ai plusieurs propositions pour aller participer à des manches de WEC ou d’ELMS –notamment pour courir aux 24 Heures du Mans qui est une épreuve qui m’attire en effet. Je regarde aussi avec attention aussi le championnat de Formula E. Il m’intéresse pour deux raisons : d’abord, il est en plein essor, de plus en plus disputé ; ensuite, il se court en ville, configuration de circuits sur lesquelles j’ai toujours été particulièrement rapide. Mais je suis pour le moment concentré sur mon programme prioritaire : le championnat GP2 avec Pertamina-Arden.

A titre personnel, que voulez-vous vous prouver cette saison ?

J’ai un double objectif : être chaque week-end plus rapide que le week-end précédent, et apporter à Pertamina-Arden et à Sean Gelael mon expérience, mon expertise, dans le développement d’une voiture pour que nous soyons l’une des meilleures équipes de GP2 en 2017. Je parie sur un championnat très ouvert…


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Nato retourne chez Arden en 2017
Info suivante : Matsushita poursuit avec ART Grand Prix
GP2
Photos - Essais Formule 2 à Barcelone - 13-15/03
Photos - GP2 Abu Dhabi (Yas Marina) - 24-27/11
Photos - GP2 Malaisie (Sepang) - 29/09-02/10
Photos - GP2 Italie (Monza) - 02-04/09
Photos - GP2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 25-28/08
Photos - GP2 Allemagne (Hockenheim) - 28-31/07
Photos - GP2 Hongrie (Hungaroring) - 21-24/07
Photos - GP2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 07-10/07
Photos - GP2 Autriche (Red Bull Ring)- 30/06-03/07
Photos - GP2 Europe (Bakou) - 16-19/06
GP2

F1
F1

F1


Miniboutik





F1
F1