Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Hyundai Motorsport en quête d’une nouvelle victoire en Sardaigne

Après un double podium au Portugal


6 juin 2017 - 15h50, par Olivier Ferret 

Hyundai Motorsport espère continuer sur sa lancée de bonnes performances avec un autre résultat positif sur les routes du Rallye d’Italie, septième manche du calendrier 2017 du Championnat du Monde des Rallyes (WRC).

En entrant dans la seconde moitié de la saison, l’équipe se trouve en position de jouer le titre Constructeurs, tandis que ses équipages sont également en bonne place dans le classement Pilotes.

Sur le podium de chaque manche terre depuis le début de l’année, et avec six tops 3 lors des quatre plus récents rallyes, l’équipe est en confiance avec les Hyundai i20 Coupé WRC.

De bons souvenirs

La Sardaigne rappelle de bons souvenirs à Hyundai Motorsport. Dès 2014, l’équipe engageait pour la première fois 3 WRC, Hayden Paddon y signait son premier podium en 2015 avec deux Hyundai dans le top 3 et Thierry Neuville s’y imposait l’an passé.

Quatrième manche terre de la saison, la Sardaigne est un réel test pour les concurrents. Ils devront affronter les routes cassantes de l’île et résister à la chaleur du mois de juin méditerranéen.

La manche italienne du WRC puise son origine du Rallye Sanremo disputé sur surface mixte, organisé depuis 1928 sous l’appellation Rallye des Fleurs. Présente dans le premier calendrier mondial en 1973, l’épreuve a adopté le format actuel sur terre et en Sardaigne en 2004.

Les équipages devront adapter leur style de pilotage aux routes glissantes du premier passage, puis au caractère cassant des spéciales lors du second tour.

Sous la chaleur

La température sera également l’un des plus grands défis proposés aux équipages qui s’attaqueront aux spéciales dès le jeudi soir. Avec un mercure attendu au-delà des 30°C, la chaleur rendra les habitacles inconfortables, tout en ajoutant une difficulté supplémentaire pour le moteur et la transmission.

Les équipages restent inchangés par rapport au Portugal. Hayden Paddon et Seb Marshall évolueront dans la Hyundai i20 Coupé WRC n°4, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul dans la n°5 et Dani Sordo et Marc Martí dans la n°6. Hayden Paddon terminera la saison avec Seb Marshall après une décision mutuelle prise avec John Kennard, qui prend du recul plus tôt que prévu à cause d’une blessure à la hanche.

Même si aucune séance d’essais n’a été menée depuis le Portugal, les trois pilotes Hyundai Motorsport ont pu rouler en Sardaigne au début du mois de mai pour préparer les 19 spéciales de cette épreuve.

Michel Nandan, Team Principal : « Nous arrivons en Sardaigne après une série de bons résultats, dont des victoires en Corse et en Argentine et un double podium au Portugal. Nous espérons que nous pourrons encore nous battre pour de gros points, même si nous savons que la concurrence travaille aussi très dur. Nous avons montré que notre Hyundai i20 Coupé WRC avait le potentiel de monter sur le podium et de s’imposer sur terre. Nous connaissons les forces et les faiblesses de nos voitures et nous ferons tout ce que nous pourrons pour maximiser nos performances et essayer de répéter nos précédents succès en Sardaigne. »

Les notes des équipages : Paddon / Marshall (Hyundai i20 Coupé WRC n°4)

Malgré des problèmes techniques au Portugal, Hayden Paddon et Seb Marshall ont signé quatre meilleurs temps. Le pilote Néo-Zélandais conserve de bons souvenirs de la Sardaigne, lieu de ses débuts en WRC avec Hyundai Motorsport, mais aussi de son premier podium mondial en 2015.

Hayden Paddon : « La décision de John de mettre un terme à sa carrière avec un peu d’avance n’a pas été facile à prendre, mais nous avons pensé qu’elle était la meilleure solution dans des circonstances difficiles. Il va continuer de jouer un rôle dans notre programme WRC. Seb a fait du très bon travail au Portugal et je suis impatient de poursuivre cette collaboration en Sardaigne, avec le soutien de John. Je pense que la Sardaigne est l’un des rallyes les plus compliqués d’Europe. C’est cassant, il fait chaud et il faut prêter attention à la voiture. Malgré tout, nous avons de bons souvenirs de cette épreuve et nous espérons les répéter. Par-dessus tout, nous espérons avoir un rallye sans problème. Nous avons eu des signes encourageants lors de la dernière journée du Portugal, il faudrait repartir sur ce rythme ! »

Les notes des équipages : Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC n°5)

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul ont pris la deuxième place du classement Pilotes avec leur seconde place au Portugal. Ils reviennent sur les terres d’une victoire en 2016. Les Belges voudront poursuivre leur belle série de résultats qui les a vus marquer des points lors de chaque Power Stage cette année.

Thierry Neuville : « Le Rallye de Sardaigne est un évènement spécial pour moi, surtout avec notre victoire de l’an passé. Je garde de très belles images de toute notre équipe en train de sauter sur le port pour fêter notre première place. Nous nous sommes déjà imposés à deux reprises cette année, mais il ne faut pas croire que quoi que ce soit est garanti sur une course aussi technique. Les routes sont cassantes et sèches, difficiles pour les voitures et pour les pneus. Le choix des gommes sera d’ailleurs important selon la position de départ sur la route. Globalement, nous sommes heureux, en confiance et nous espérons signer un bon résultat. »

Les notes des équipages : Sordo / Martí (Hyundai i20 Coupé WRC n°6)

Après un second podium depuis le début de l’année, Dani Sordo et Marc Martí peuvent continuer leur œuvre de régularité en Sardaigne. L’équipage espagnol pointe en cinquième position alors que le championnat entre dans sa seconde moitié.

Dani Sordo : « Nous étions heureux de revenir sur le podium au Portugal et de montrer que nous étions dans le match sur terre. La Sardaigne n’est pas mon rallye préféré, mais les seconds passages sont plus beaux, plus propres et plus roulants. Les spéciales sont très étroites et il est toujours compliqué de se mettre en confiance. Monter sur le podium au Portugal montre que nous avons la capacité de nous battre devant et que notre régularité depuis le début de la saison est encourageante. J’espère que nous pourrons continuer sur notre élan pour faire de notre mieux sur cette manche. »

Le Rallye d’Italie 2017 en bref

Le Rallye d’Italie 2017 se compose de dix-neuf spéciales et 312,66 kilomètres chronométrés.

La base du rallye et le parc d’assistance sont situés, encore une fois, à Alghero, sur la côte ouest de l’île. Le départ sera donné jeudi soir à proximité avec la super-spéciale d’Ittiri Arena, avant de partir vers Olbia, sur la côte est.

Quatre spéciales sont programmées le vendredi à travers l’île pour un total de 125,46 km, dont un retour dans les spéciales caillouteuses de Terranova et Monte Olia.

Samedi, la journée la plus longue et la plus difficile est composée de 143,16 km à travers six spéciales dans la région de Monte Acuto, tandis que le programme de dimanche reste identique à 2016 avec deux spéciales répétées pour 42,04 km.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Tänak vise un bon résultat en Sardaigne
Info suivante : Sordo meilleur temps du shakedown en Italie
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC