Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Hulkenberg ne veut pas s’affoler après la performance de Renault à Monza

Une course difficile en Italie

3 septembre 2017 - 18h51, par Olivier Ferret 

Renault F1 a vécu une course difficile lors du Grand Prix d’Italie, avec la treizième place de Nico Hülkenberg et l’abandon de Jolyon Palmer au 29e tour.

Après un arrêt au stand effectué en début de course, Nico n’était pas en mesure de progresser au sein de la hiérarchie, sur ce circuit ‘haute vitesse’ aux défis uniques.

Nico est parti depuis la 14e place, chaussé de son train de Pirelli Super-tendres (rouges) neufs. Il s’est arrêté au 9e tour pour passer un train de pneus Tendres (jaunes) neufs.

"Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure de rentrer dans les points aujourd’hui et nous avons éprouvé certaines difficultés en course. Comme nous l’avions anticipé, nous manquions de vitesse de pointe et nous ne pouvions pas lutter avec les voitures devant. J’étais également en délicatesse avec la balance de la voiture : globalement, c’était une course difficile. Cela dit, je pense que nous ne devons pas nous affoler après notre performance du jour. Nous devons nous tourner vers Singapour et nous concentrer dès maintenant sur le prochain Grand Prix."

Jolyon, qui avait adopté une stratégie pneumatique opposée à celle de son équipier, parvenait à progresser avant son arrêt. Toutefois, une pénalité de cinq secondes le freinait dans son effort. Il abandonnait ensuite pour raisons de sécurité liées à un souci de transmission.

Jolyon a débuté la course en 17e position avec un train neuf de pneus Tendres. Il a marqué son arrêt au 25e tour pour passer des Super-tendres neufs. Il a reçu une pénalité de 5 secondes pour avoir quitté la piste en prenant un avantage sur Fernando Alonso. Au 29e tour, un souci de transmission a provoqué son abandon pour raisons de sécurité.

"Notre stratégie était prometteuse et j’ai apprécié ma progression au sein de la hiérarchie cet après-midi. Cela n’allait pas être notre meilleure course, mais il y avait le potentiel pour un résultat décent. Malheureusement, une défaillance sur un composant de la transmission m’a forcé à abandonner par précaution. C’est dommage car je pense que j’aurais eu un bon rythme avec les Super-tendres en fin de course."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : La Sauber n’a pas du tout aimé Monza
Info suivante : Marchionne : Je pense que nous avons simplement foiré
F1
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Samedi (679 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Vendredi (753 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Jeudi (364 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Course (582 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Avant-course (238 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Samedi (649 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Vendredi (820 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Jeudi (458 photos)
F1

F1
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC