Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Horner trouve que la domination de Mercedes nuit trop à la F1

Et celle de Red Bull il y a quatre ans ?

9 octobre 2017 - 17h13, par Alexandre Combralier 

Comme l’ont démontré les Grands Prix de Malaisie et du Japon, la Red Bull peut désormais jouer la victoire à la régulière. En dépit de cette compétitivité retrouvée, c’est une nouvelle fois Mercedes qui devrait remporter les deux titres mondiaux cette saison, comme c’est le cas depuis 2014 et le début de l’ère V6.

Christian Horner regrette cette domination de Mercedes, qu’il ne pense pas profitable à la F1. « Le plus grand préjudice tort pour un sport, c’est quand il y a un serial-winner » déclare-t-il.

Le directeur de Red Bull ne se plaignait pas pourtant autant quand Red Bull dominait à son tour la F1, entre 2010 et 2013…

« Bien sûr, je l’accepte. Mais si vous regardez les statistiques, nous avons gagné 13 courses en 2013, d’accord. C’était l’année où nous avons le plus dominé. Cependant en 2010, il y avait quatre pilotes sur la grille, Webber, Alonso, Vettel et Hamilton, qui pouvaient devenir champion lors de la dernière course à Abu Dhabi. Et de même, en 2012, à la fin des courses européennes, Sebastian n’avait gagné qu’un Grand Prix, à Valence [Bahreïn en réalité]. Tout s’est joué au Brésil, sous la pluie, avec un accident pour Seb au premier tour, et tout le monde était tendu. Donc c’est très facile de dire que c’était ennuyeux avec Red Bull. Mais en fait, deux de ces saisons furent incroyablement excitantes. »

Cette année, Sebastian Vettel a tenu la dragée haute à Lewis Hamilton jusque lors de ces trois derniers Grands Prix. Néanmoins en performance pure, il y a match à chaque course entre Mercedes, Ferrari et maintenant Red Bull.

« C’est formidable que Sebastian se batte pour le titre cette année » poursuit Christian Horner. « Nous avons vu en conséquence un tournant dans l’intérêt porté à cette saison. Nous progressons de 6.5 % en termes d’audience. Mais est-ce que ce ne serait pas formidable si nous pouvions avoir Lewis, Sebastian, Max, Daniel, et même Fernando, se battant tous pour le championnat ? C’est ce dont la F1 a besoin. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : McLaren a encore raté de peu un bon résultat au Japon
Info suivante : Les statistiques après le Grand Prix du Japon
F1
Photos - GP du Japon 2017 - Course (647 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Avant-course (239 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Samedi (670 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Vendredi (748 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Jeudi (527 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Course (741 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Avant-course (329 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Samedi (645 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Vendredi (689 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Jeudi (513 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
Vidéo - Le Grand Prix de Bakou, entre traditions et modernité
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC