Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Horner : Vettel peut compter sur sa force mentale

Sous pression, le pilote est encore meilleur

9 août 2017 - 14h04, par Elisabeth Nay 

S’il y a quelqu’un qui connaît bien Sebastian Vettel, c’est Christian Horner.

Le pilote a travaillé avec le directeur de Red Bull entre 2009 et 2014. Le Britannique se rappelle encore aujourd’hui la qualité qui l’a le plus frappé chez l’Allemand : sa force mentale.

Cet atout majeur pourrait lui servir face aux pilotes Mercedes, qui disposent d’une voiture un peu plus rapide que la Ferrari.

"Sebastian est une personne très concentrée. Il se débrouille très bien avec la pression. Plus il en avait, meilleur il était. En particulier à la fin d’un championnat : il était incroyablement fort dans sa tête," commente Horner.

"Lorsqu’il s’agissait de se rendre sur les dernières courses, hors d’Europe, et que nous avions une chance de remporter le titre, nous savions alors qu’il allait faire le boulot."

Mais cette caractéristique n’est pas la seule raison de l’admiration que Horner porte à Vettel.

"Son approche, son amour du détail et son attitude vis-à-vis du travail étaient des choses qui lui ont permis de décrocher ses 4 titres à la suite."

Le directeur de Red Bull rappelle le caractère spécial de deux des titres du quadruple champion du monde.

"Deux d’entre eux – 2010 et 2012 – ont été remportés lors de la toute dernière course, en particulier celui de 2012. Il n’avait gagné qu’une seule course à la fin de la saison européenne du championnat. Puis il en a gagné 4 à la suite à partir de Singapour."

Les titres de 2011 et de 2013 ont été en comparaison une balade de santé pour Vettel. En effet, en 2011, le pilote avait triomphé 5 fois sur les 6 premières courses, et en 2013, il a été couronné champion avec 155 points d’avance sur Alonso, classé alors 2e.

Jacques Villeneuve partage l’avis de Christian Horner et donne son opinion sur la lutte pour le titre 2017 entre Hamilton et Vettel.

"On dirait que Vettel arrive à maintenir son niveau de manière permanente. Hamilton, en revanche, rencontre quelques variations. Durant certains week-ends, il est fantastique, durant d’autres, on ne sait pas du tout si c’est vraiment lui qui pilote la voiture. Parfois cela varie même d’un jour à l’autre, comme on l’a vu en Hongrie."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Domenicali espère la fin d’un long calvaire pour Ferrari
Info suivante : Sur le plan légal, la FIA n’avait pas d’autre choix que d’imposer le Halo
F1
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Course (538 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Avant-course (273 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Samedi (729 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Vendredi (782 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Jeudi (531 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Course (647 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Avant-course (239 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Samedi (670 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Vendredi (748 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
Vidéo - Le Grand Prix de Bakou, entre traditions et modernité
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC