Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Grosjean : Avec Magnussen, nous ne faisons pas de politique

Le Français est ambitieux pour le reste de la saison

12 août 2017 - 13h40, par Alexandre Combralier 

Haas a jusqu’à présent inscrit 29 points, soit un de plus que l’an dernier à la même période. La deuxième moitié de saison 2016 de l’écurie américaine fut en revanche beaucoup moins régulière, avec seulement un point supplémentaire dans les bagages.

Or cette année, Gene Haas veut en marquer 29 de plus. Romain Grosjean n’est-il pas inquiété par cet objectif sensiblement plus ambitieux ?

« C’est une mentalité géniale. Et c’est faisable. Nous sommes plus forts que l’an dernier. Nous nous concentrons déjà, au niveau du développement, sur 2018, mais puisque les changements de règlement ne seront pas énormes, nous pouvons pousser davantage sur cette voiture cette année. Nous pouvons un peu mieux régler la voiture et nous faisons les bons choix en termes de stratégie. Donc nous pourrions marquer même plus de points que 29. »

Qu’est-ce qui a manqué à Romain Grosjean et aux Haas pour marquer encore plus de points cette année ?

« Un seul mot : les pneus ! Nous ne les comprenons pas pleinement encore. Parfois, nous les mettons dans la bonne fenêtre, parfois non. Parfois ça marche, et vous ne savez pas pourquoi, et vice-versa. Leur fenêtre de fonctionnement est assez étroite pour nous ! »

Estéban Gutierrez n’avait marqué aucun point l’an dernier pour Haas. Or cette année, Kevin Magnussen a déjà inscrit 11 unités, contre 18 pour Romain Grosjean. Comment l’ancien pilote Lotus vit-il cette concurrence ?

« Oui, Kevin est un bon coéquipier et il fait du très bon boulot. Nous nous entendons très bien. Nous nous poussons l’un l’autre et je dirais que c’est la clef pour chaque équipe, d’avoir une telle émulation, parce que si vous avez un pilote un peu en retrait en termes de performance, l’autre a tendance à se relâcher un peu. »

« Nous n’avons pas de numéro 1 ou de numéro 2. Nous avons tous les deux les mêmes choix et options, et pour être honnête, il n’y a pas de politique dans l’équipe. Mais c’était aussi le cas en 2016. Le même matériel, et les mêmes chances. »

A part avec Kimi Räikkönen en fin de saison 2013, Romain Grosjean n’a jamais eu de problème avec ses coéquipiers… Comment cela se fait-il ?

« Je ne sais pas vraiment. Peut-être que je suis plus intelligent ! Et peu importe, ça ne fait pas sens pour l’équipe. Oui, vous courez pour vous-même. Mais il y a aussi l’équipe et tous les gens qui travaillent dur pour amener la voiture sur la grille. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Bilan de mi-saison 2017 : Renault
Info suivante : Lando Norris fait un tour d’essai du jeu F1 2017
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC