Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Force India : La guerre psychologique est déjà lancée pour 2018

Pas de répit

7 décembre 2017 - 15h13, par Alexandre Combralier 

La saison 2017 vient de se terminer… mais la rivalité interne chez Force India ne connaît pas la trêve hivernale.

Sergio Perez a eu de plus en plus de mal à lutter contre Esteban Ocon lors de cette saison. Le duel interne a été l’un des plus passionnants de la saison, jusqu’à provoquer des sorties de route verbales vite tempérées par la communication officielle de l’écurie.

Qu’en sera-t-il l’année prochaine ? Les esprits ne semblent pas sur le point de se détendre et la guerre psychologique devrait se poursuivre.

Sergio Perez a dégainé le premier : il pense que le Français aura davantage la pression pour sa deuxième saison complète pour l’écurie.

« Battre Ocon en 2018, c’est mon objectif, définitivement. C’est l’objectif principal. Je pense que la pression sera sur lui maintenant parce que ce sera sa deuxième année. Tout le monde attendra qu’il fasse de grandes choses. Ce sera de nouveau très serré. »

« J’estime beaucoup Nico Hulkenberg [son ancien coéquipier chez Force India]. C’est toujours le cas. J’estime certainement Esteban. Il a beaucoup de talent, beaucoup d’expérience ; il est arrivé en F1 très préparé. Depuis son premier test avec l’équipe, il était déjà très mature, il en savait beaucoup. Il était immédiatement dans le rythme. Il a vraiment fait du bon travail. Ce n’est un secret pour personne : c’est un bon pilote, un bon pilote pour le futur. Ce fut un bon défi pour moi. »

Sergio Perez en remet une couche pour mettre la pression sur son rival de coéquipier : il estime que les consignes de course imposées chez Force India, pour éviter les collisions en course, ont plus profité au Français qu’à lui !

« Son style de pilotage est très proche de celui de Nico. En général [Ocon] était solide. J’ai eu un peu de difficulté durant deux courses, en raison de ces consignes d’écurie. Soudainement, en qualifications… nous avions des évolutions, on devait régler la voiture en tenant compte de ces nouvelles pièces, et je manquais d’un peu d’équilibre. Je n’étais pas à l’aise sur un tour. Esteban était tout de suite plus solide en qualifications. C’est durant cette période que j’ai plus souffert. Je suis heureux d’avoir pu régler ça. »

« Nous avons bien compris ce qui n’allait pas, donc je suis assez confiant, en particulier pour l’an prochain. C’est un bon point de départ pour moi… »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : La FIA va introduire un nouveau standard de casque
Info suivante : Verstappen est ravi de la pression ajoutée par ses fans
F1
Photos - Gala de remise des prix 2017 de la FIA
Photos - Présentation Alfa Romeo Sauber
Photos - Essais F1 à Yas Marina - 28-29/11 (330 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Course (523 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Avant-course (231 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Samedi (535 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Vendredi (849 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Jeudi (305 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
F1

F1
Vidéo - L’inauguration du Panthéon des Champions de la FIA
Vidéo - Coup de projecteur sur Lewis Hamilton
Vidéo - La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC