Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Difficile journée pour Toro Rosso, entre accrochage et performances catastrophiques

Un gros contraste avec le Grand Prix de Bahreïn

15 avril 2018 - 12h20, par Emmanuel Touzot 

Le week-end de Toro Rosso a tourné à la catastrophe après un accrochage entre les deux pilotes, qui étaient jusque là en difficulté à cause du rythme très moyen de leur monoplace. Pierre Gasly a terminé 18e tandis que Brendon Hartley, esseulé en fond de classement, a abandonné.

"C’était un week-end difficile pour nous car nous n’avons jamais trouvé le rythme depuis samedi matin" explique Gasly, qui a été pénalisé après l’accrochage. "Nous savions que la course serait difficile après les performances en qualifications, et la voiture était délicate."

"Les choses n’ont pas tourné en notre faveur et nous avons beaucoup de choses à analyser pour comprendre pourquoi nous étions rapides à Bahreïn et en difficulté à Shanghai."

Gasly laisse un mot également pour son équipier après l’avoir harponné : "Je m’excuse auprès de Brendon pour le contact entre nous, l’équipe m’a dit qu’on allait changer de position et je suis allé à l’intérieur en pensant qu’il me laisserait de la place. Malheureusement, je ne pense pas qu’il m’ait vue et une fois à l’intérieur, il n’y a rien que je pouvais faire."

"Nous avons perdu beaucoup de temps après cela, j’ai cassé mon aileron et la direction était tordue en fin de course, donc c’était très difficile de piloter la voiture et nous n’avons pas pu faire mieux. Nous devons travailler pour être prêts pour Bakou, c’est une piste que je connais et j’ai hâte d’y être."

Brendon Hartley ne peut qu’approuver les propos de son équipier quant aux difficultés de l’équipe à Shanghai : "C’était difficile pour nous, je n’avais aucune adhérence en début de course avec les gommes ultra-tendres, ce qui a compromis notre stratégie. Nous avons tenté des stratégies alternatives puisque nous partions de l’arrière de la grille, mais rien n’a fonctionné."

"Je pense que l’accident avec Pierre est dû à une mésentente. L’équipe nous a demandé d’intervertir nos positions car nous étions sur des stratégies différentes et j’allais le laisser passer à la sortie du virage 14, comme je l’ai fait en début de course."

"La deuxième fois où nous avons dû changer nos positions, j’avais prévu la même chose mais j’ai été percuté par l’arrière à l’épingle. A la fin de la course, j’ai été obligé d’abandonner car l’équipe a vu un souci sur la boîte de vitesses. C’était une longue journée."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Vettel critique le timing de l’entrée en piste de la voiture de sécurité
Info suivante : La voiture de sécurité a ‘détruit’ la course de Haas
F1
Photos - GP d’Azerbaïdjan 2018 - Jeudi (311 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Course (708 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Avant-course (274 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Samedi (697 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Vendredi (680 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Jeudi (353 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Course (501 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Avant-course (285 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Samedi (716 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Vendredi (625 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
Vidéo - Présentation de la McLaren MCL33
Vidéo - Un tour avec Bottas et le Halo dans la Mercedes W09
F1

F1


Miniboutik










F1
F1

F1
F1

WRC
WRC