Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Citroën a sauvé les meubles avec des points importants

Mais le Monte Carlo a été éprouvant


30 janvier 2018 - 09h10, par Emmanuel Touzot 

Citroën a débuté sa saison 2018 dans la veine directe de la 2017, par un rallye difficile. Le Monte Carlo ne pardonne aucun écart et l’équipe française en a eu une nouvelle preuve au fil de ces trois jours de courses.

"Avec ses aléas météorologiques, et les difficultés qui en découlent pour effectuer les meilleurs choix de pneus, le Monte-Carlo n’est pas une mise en jambe facile" a déclaré Pierre Budar, nouveau directeur. "Cela étant, j’ai beaucoup apprécié la manière dont se faisaient les échanges d’informations dans l’équipe, entre les ingénieurs, les informateurs météo, le technicien de chez Michelin…"

"Le dialogue était fluide, dans une atmosphère de travail constructive, et c’est de bon augure pour l’avenir. De même, je tiens également à saluer la performance, et la solidarité de nos mécaniciens, notamment le samedi soir, lorsqu’ils ont changé la boîte de vitesses de la C3 WRC de Kris Meeke, tout en ajustant les réglages châssis, dans un temps maîtrisé".

Le directeur de Citroën Racing rappelle toutefois que ses deux pilotes ont rencontré des problèmes, notamment Craig Breen, qui a disputé une matinée complète avec des freins défectueux.

"Avec leurs mésaventures respectives, ils se sont hélas très vite retrouvés relégués loin, mais ils ont fait preuve d’un état d’esprit exemplaire en ne se démobilisant pas. Craig a réalisé des bons chronos dès lors que les conditions lui étaient de nouveau favorables".

"Quant à Kris, au début en déficit de confiance avec ses réglages, il ne s’est pas non plus lancé à corps perdu dans un combat qu’il savait d’avance pas facile à gagner, et il a attendu son heure avec beaucoup de maîtrise et de métier. Cette approche confirme combien il a intégré son rôle de leader de l’équipe".

Néanmoins, Meeke termine le rallye au quatrième rang et remporte la Power Stage, lui conférant un total de 17 points pour démarrer sa saison : "Son résultat constitue une bonne entame au championnat pilotes, même si nous sommes conscients qu’il nous faut poursuivre nos efforts pour être encore plus performants sur tous les terrains.

"On a bien vu ce qui pouvait fonctionner dans certaines conditions sur la C3 WRC et ce qui fonctionnait moins. Mais le meilleur temps de Kris dans l’ultime ES rappelle que la performance est bien là. Quand tout le monde se lance à l’assaut des points, ce n’est pas un scratch au rabais !"


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Evans a vu son rallye ruiné dès la première spéciale
Info suivante : Neuville assume sa faute mais regrette de ne pas être sur le podium
WRC
Photos - WRC 2018 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2018 - Rallye Monte-Carlo
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2017 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC