Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Bilan de mi-saison 2017 : McLaren

L’équipe de Woking a-t-elle touché le fond ?

9 août 2017 - 12h11, par Emmanuel Touzot 

McLaren n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis 2015, date à laquelle elle s’est associée avec Honda dans l’espoir de faire renaître un partenariat qui parle à n’importe quel fan de Formule 1, auquel on associe des noms comme Senna ou Prost et des saisons comme 1988, où seule une course avait échappé au tandem infernal.

Mais McLaren n’est plus ce qu’elle était et surtout, Honda n’a pas fourni un centième de la qualité qu’était la sienne il y a trente ans, ce qui a mené les deux partenaires à un fiasco toujours non résolu. La saison 2016 avait été plus encourageante que la 2015 et Honda avait cru bon de repartir d’une feuille blanche pour optimiser le concept de son moteur. Une décision vite regrettée quand la MCL32 a été mise sur la piste, puisque les rares tours effectués sans panne mécanique se sont avérés très, très lents.

Fernando Alonso a abandonné à six reprises, dont une en Russie où il n’a même pas terminé le tour de chauffe, tandis que Stoffel Vandoorne a vécu quatre abandons de son côté. Il a surtout fallu attendre la troisième version du moteur Honda, arrivée lors du mois de juillet, pour que la McLaren ait un semblant de performance. En lice pour ses premiers points de la saison au Canada, Alonso a abandonné à deux tours de l’arrivée et a finalement ouvert le compteur de l’équipe à Bakou, huitième manche de la saison, ce qui en fait le pire démarrage de l’histoire de McLaren.

Le Grand Prix de Hongrie, sur lequel comptait l’équipe britannique, a enfin permis à ses pilotes de se mettre en valeur et de prouver la qualité de la MCL32, sur une piste où le moteur ne joue qu’un rôle dérisoire. Placée quatrième force sur la grille de départ, l’équipe a tenu la dragée haute aux Force India et Toro Rosso pour inscrire neuf points d’un coup et quitter la dernière place du classement. Avec la quatrième version du moteur Honda, McLaren devra impérativement confirmer ses progrès qui, s’ils ne sont pas trop parasités par les pénalités, pourraient lui permettre d’aller chercher la cinquième ou sixième place du classement et ainsi, ne pas faire pire qu’en 2016.

Statistiques :

- 9e du championnat avec 11 points
- 1 meilleur tour


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Kubica n’a eu aucun problème avec la RS17 selon son ingénieur
Info suivante : Di Resta adorerait redevenir titulaire à plein-temps
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC