Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Barnett : Le logo de la F1 doit déclencher des émotions

Il veut aussi mettre en valeur ses nouvelles qualités

14 janvier 2018 - 10h35, par Emmanuel Touzot 

La nouvelle stratégie marketing de la Formule 1, menée par Murray Barnett et son équipe, a déjà montré la volonté d’évoluer vers une logique plus moderne. Si la discipline compte mieux intégrer la promotion des marques associées, elle veut surtout donner la priorité à la communication numérique.

Ainsi, la première étape a été de changer le logo de la Formule 1. Une initiative critiquée par une grande majorité d’observateurs, attachés à l’emblématique ancien logo. Néanmoins, son remplaçant possède une identité bien plus dynamique et moderne qui se justifie entièrement par le changement d’image que veut opérer la discipline.

Parmi ces changements, la discipline souhaite surtout redorer son image sociale et écologique. Le passage au V6 hybride aurait pu être une très bonne promotion pour la F1, qui n’en a pas profité pour se vendre un peu mieux.

"Nous réfléchissons à des choses comme la compensation carbone de la F1 dans son ensemble, mais il n’est pas assez de notoriété publique que les moteurs de F1 sont incroyablement pauvres en rejets et efficients".

"Nous avons une récupération d’énergie du moteur à 50%, des blocs propulseurs hybrides de seulement 1.6 litre et 1000 chevaux. C’est clairement hallucinant" poursuit-il, avec au passage un petit tacle envers la Formule E, qui s’autoproclame série la plus propre.

"Je ne veux pas être négatif envers la Formule E, mais la puissance de leurs batteries doit bien venir de quelque part. La F1 peut-être durable et bonne pour l’environnement donc nous devons en parler plus souvent".

Il revient enfin sur le rôle du logo, qui doit selon lui "déclencher des émotions" et être parfaitement reconnaissable. C’est pour cela qu’il a été simplifié et qu’il reprend de manière légèrement abstraite le dessin du tracé d’un circuit.

"Il y a énormément d’opportunités pour les entreprises qui veulent sponsoriser du football mais si elles veulent venir en sport automobile, il n’y a qu’un endroit et c’est la F1. Nous voulons la rendre plus spectaculaire et plus amusante, il faut que ce soit une marque moins stricte".

"Il faudra un moment avant que les entreprises ne changent leur perception de la F1 et nous considèrent comme nous sommes en réalité, je sais cela. Mais nous devons être patients et reconnaître que si nous continuons à offrir des expériences intéressantes aux marques, elles finiront par en tenir compte".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : L’absence de concurrence permet une grande liberté à Pirelli
Info suivante : Amazon Prime va diffuser une série documentaire sur McLaren
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC