Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - 60 degrés dans le cockpit, le défi physique de Sainz à Singapour

Pour son dernier Grand Prix avec l’écurie ?

12 septembre 2017 - 15h15, par Alexandre Combralier 

Toro Rosso se rend à Singapour avec la ferme intention de rebondir après un week-end italien à oublier. L’écurie italienne devrait être plus compétitive sur ce circuit sinueux. En parallèle, on devrait apprendre ce week-end l’officialisation de la motorisation Honda pour l’an prochain.

Carlos Sainz devrait disputer son dernier Grand Prix pour l’écurie, lui qui est attendu chez Renault dès la Malaisie (ou au plus tard en 2018).

« Je dirais que Singapour est probablement le circuit le plus rude du calendrier » témoigne l’Espagnol, « pas seulement en raison des exigences du circuit en lui-même, mais aussi en raison des pressions physiques imposées au pilote. Il fait plus de 50 ou 60 degrés à l’intérieur du cockpit en raison de la chaleur et de l’humidité : c’est énorme. Il n’y a pas de courant d’air, puisque les gratte-ciels de la ville ne le permettent pas et vous sentez vraiment l’air chaud dans la voiture ! »

« Le circuit en lui-même est vraiment long, étroit et extrêmement exigeant. Il n’y a pas de moment pour se reposer durant le tour et vous devez être 100 % concentré, tout le temps, car les murs sont vraiment proches. »

« Nous restons sur le fuseau horaire européen à Singapour, ce qui parfois peut être étrange. Nous nous réveillons à 14h chaque jour, et nous quittons la piste à 3 heures du matin, ce qui est étrange, mais ce qui rend aussi le tout plus spécial. Je ne souffre pas habituellement pour me faire à cet emploi du temps inhabituel, puisque nous arrivons d’Europe. Parfois, je trouve que c’est plus difficile de s’adapter aux fuseaux horaires en Malaise ou au Japon par exemple. »

Daniil Kvyat a vécu pour le moment une saison très décevante et il espère tirer profit de l’occasion singapourienne pour montrer enfin son vrai niveau à Helmut Marko.

« Il fait assez chaud et humide ici, ce qui signifie que c’est une course difficile d’un point de vue physique. La bonne nouvelle, c’est que j’arrive toujours ici bien préparé grâce au travail que je fais avec mon physio, tout au long de l’année. »

« L’an dernier, j’ai fini 9e, dans les points, après de très bonnes qualifications le samedi (7e). Donc j’espère que nous pourrons être compétitifs cette année. De plus, tout peut arriver à Singapour, les murs sont très proches et la préparation physique peut faire vraiment une grosse différence. Je me suis entraîné très dur pour pouvoir rester concentré sur mon pilotage, sans me soucier d’autre chose. »

« Même si vous dormez autant de temps que d’habitude, devoir se réveiller à midi me donne le sentiment que j’ai la permission de dormir bien plus que lors de tout autre week-end de course ! Peut-être aussi que le fait d’aller au lit très tard me donne le sentiment d’être quelque part en vacances, mais croyez-moi, ce n’est pas le cas ! »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Force India poursuit le développement de la VJM10
Info suivante : Pérez et Ocon visent les points sur un circuit qu’ils aiment
F1
Photos - GP de Singapour 2017 - Course (552 photos)
Photos - GP de Singapour 2017 - Avant-course (275 photos)
Photos - GP de Singapour 2017 - Samedi (593 photos)
Photos - GP de Singapour 2017 - Vendredi (699 photos)
Photos - GP de Singapour 2017 - Jeudi (458 photos)
Photos - La nouvelle F1 de route de Mercedes AMG, la Project One
Photos - GP d’Italie 2017 - Course (427 photos)
Photos - GP d’Italie 2017 - Avant-course (164 photos)
Photos - GP d’Italie 2017 - Samedi (620 photos)
Photos - GP d’Italie 2017 - Vendredi (633 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
Vidéo - Le Grand Prix de Bakou, entre traditions et modernité
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC